Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Gaël Rakotondrabe, 24 ans, pianiste de jazz (...)

Gaël Rakotondrabe, 24 ans, pianiste de jazz professionnel à Paris


Formé au Conservatoire régional de la Réunion, Gaël poursuit à 24 ans une carrière de pianiste au niveau international. En représentation dernièrement au Carnegie Hall de New York, temple mondial du jazz, il n’en oublie pas pour autant ses racines réunionnaises et son quartier de l’Etang Saint-Leu.


JPEG - 43.2 ko
Gaël Rakotondrabe

Racontez-nous votre parcours.

"Je suis originaire de l’Étang Saint-Leu, d’un milieu plutôt modeste. En 2001, après l’obtention de mon bac et la fin de mes études au conservatoire de musique à la Réunion, j’ai intégré une école réputée de jazz à Paris pendant trois ans : la Bill Evans Piano Academy. J’ai aussi suivi une formation d’écriture classique en parallèle".

Comment s’est passée votre arrivée en France ?

"Mon arrivée a été difficile, mais le fait de venir vivre et étudier la musique à Paris était tellement important pour moi que je n’ai pas vraiment eu le temps de m’apitoyer sur le climat et le fait d’être loin de mon île. Le but de mes études était clair : m’intégrer au milieu de la musique, bien entendu de progresser et profiter de tout le savoir qui m’était proposé".

Est-ce que ce but a été atteint ?

"J’ai eu beaucoup de chance, en rencontrant des personnes très intéressantes comme professeurs. Ils m’ont toujours encouragé à faire les bons choix, en me préservant de ce qu’il y a de néfaste dans le milieu de la musique, où il faut constamment être prudent. J’ai donc commencé très vite à jouer à Paris dans plusieurs groupes différents, dans les clubs de jazz et ailleurs, ce qui m’a permis des ouvertures que je n’aurais sans aucun doute jamais eues en restant à la Réunion".

Avez-vous quelques anecdotes ?

"J’ai par exemple pu jouer au Carnegie Hall à New York en février, ce qui restera à mon avis une des plus grandes expérience de ma vie, vu tout ce que cette salle représente aux yeux d’un musicien. Il est d’ailleurs très possible que j’y rejoue un jour !"

Que faîtes-vous actuellement ?

"Je suis maintenant pianiste à temps plein, même s’il m’arrive sur certaines périodes de donner des cours, notamment en temps que remplaçant là où j’ai étudié. Pour le moment, je suis en tournée avec Cocorosie, avec qui j’ai entamé une tournée mondiale".

JPEG - 12.3 ko
Gaël Rakotondrabe

Quels sont vos projets ?

"Mes projets sont nombreux : un album de jazz en trio sous mon nom pour l’année prochaine certainement, ainsi que d’autres projets d’albums, notamment avec Cocorosie et d’autres artistes en France".

Que vous apporte l’expérience de la mobilité ?

"Je n’aurais tout simplement jamais eu l’idée qu’une telle ouverture sur le monde était possible quand j’étais à la Réunion. Tout est à portée de main, il suffit d’un peu de motivation et de beaucoup de travail".

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

"L’envie inconsidérée que certains jeunes ressentent de quitter l’île pour pouvoir réussir ailleurs prouve bien qu’il manque des structures adaptées, ouvertes sur d’autres domaines d’études, qui permettraient plus d’échanges avec le monde extérieur. Je pense qu’il est vital pour la Réunion de s’ouvrir beaucoup plus au monde. Un jeune vivant sur une île aussi éloignée ne peut pas se rendre compte du dixième de ce qu’on peut faire ailleurs".

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion dans votre parcours ?

"Il y a beaucoup d’avantages dans mon milieu à venir de la Réunion. Notre héritage culturel métissé m’a permis de ne pas être fiché dans une certaine catégorie... Maintenant il y a aussi la pensée française, qui est de voir l’île comme quelque chose de très exotique, ce qui est vrai ! Mais du coup il est plus difficile parfois d’être pris au sérieux à cause de ça".

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?

"Je trouve que la Réunion reste encore souvent énigmatique pour les gens. Ce n’est pas une destination aussi connue que la Guadeloupe par exemple. Sinon, évidemment, ils envient le fait que j’ai pu passer mon enfance là-bas. Moi aussi je trouve que j’ai été chanceux par rapport à ça !"

Quel est votre regard sur la ville où vous vivez et ses habitants ?

"Je n’ai pas vraiment d’idées générales. Je trouve que d’un certain point de vue, Paris est cosmopolite et active, mais qu’elle pourrait l’être encore plus. Les gens me semblent fatigués et énervés en France. Difficile d’être productif dans ces conditions ! Disons que ce n’est pas une période facile
en ce moment".

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais ?

"Je n’ai pas la prétention de conseiller quiconque dans un autre domaine que le mien, mais en tout cas pour la musique, il n’y a pas à mon avis, d’autre possibilité que de voyager. Voir ailleurs est stimulant, enrichissant, et permet plus facilement d’entrevoir autre chose que la réussite sociale, qui est trop mise en avant (avant même la réalisation de ses ambitions et ses rêves). J’ai l’impression que beaucoup de jeunes de mon entourage se laissent piéger par le système, qui veut les enfermer dans la sûreté plutôt que de les encourager à s’épanouir professionnellement".

Que pensez-vous du site www.reunionnaisdumonde.com ?

"Le site est intéressant pour quelqu’un comme moi qui aime avoir des nouvelles de son île. C’est aussi assez drôle de voir que des Réunionnais sont éparpillés partout dans le monde !"

Voir le profil et la page de Gaël

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8599 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE