Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > 1001 Célébrités > AUBRY Gilbert

AUBRY Gilbert



Evêque, né le 10 mai 1942 à Saint-Louis (la Réunion). Fils d’Emile Aubry et de Cornélie née Aubry. Études primaires à l’école de Piton Saint-Leu et secondaires au petit séminaire de Cilaos à la Réunion, puis au collège Saint-Michel à Tananarive (Madagascar), avant de poursuivre sa formation au séminaire des missions des pères du Saint-Esprit de Croix-Valmer (Var) et à l’université grégorienne de Rome (Italie). Il revient à la Réunion en 1965 pour effectuer ses obligations militaires en qualité de Volontaire de l’Aide Technique (VAT). En 1967 il reprend ses études et termine avec succès une licence de théologie à l’université grégorienne de Rome (Italie). Ligne de vie : Il retrouve la Réunion en 1965 pour enseigner au séminaire de Cilaos avant de repartir pour Rome, deux ans plus tard, et terminer sa formation en théologie. Lors d’un passage dans son île natale, il est ordonné prêtre par Mgr Georges Guibert au Tampon, le 23 août 1970, en l’église Saint-François de Sales, saint patron des journalistes (23 août 1970). Après un retour à Rome pour achever sa formation théologique, il revient définitivement à la Réunion où il est nommé adjoint du Père Jean de Puybaudet à l’action sociale. Par ailleurs, il a été professeur de lettres à l’école Immaculée Conception à Saint-Denis (1967), journaliste (1971-1973), puis rédacteur en chef de Croix Sud, l’hebdomadaire diocésain (1974-1976). En parallèle, il a rédigé quelques articles pour des publications tout en assumant la tâche d’aumônier des étudiants du Centre universitaire de la Réunion (1975). Enfin, il a été animateur à l’AREP, l’Association Réunionnaise d’Education Populaire (1971-1974). Nommé évêque de la Réunion par Sa Sainteté le Pape Paul VI, il devient le 10e évêque de l’île, le premier évêque issu du clergé local et le plus jeune évêque du monde (20 novembre 1975). Une ordination épiscopale faite par Mgr Georges Guilbert (2 mai 1976). Depuis, l’évêque “règne” sur une Eglise de 78 paroisses et 100 prêtres et à ce titre il est membre de la Conférence épiscopale de l’océan Indien, comprenant la Réunion, Maurice, Rodrigues, les Seychelles et les Comores, président (2005). Autre : A l’Evêché de Saint-Denis, il a échappé à l’agression d’un déséquilibré qui se sentait investi d’une mission divine et voulait le poignarder (20 septembre 1983) ♥ Membre de la Commission pontificale pour la conservation du patrimoine artistique et historique de l’Eglise (Vatican). Membre de la COREPHAE, Commission Régionale du Patrimoine Historique, Archéologique et Ethnologique de la Réunion (1986-1995). Membre du Haut Conseil de la Francophonie. Membre de l’Académie de la Réunion. Membre de l’Association des Ecrivains de Langue 33 Française (ADELF), de l’Association des Ecrivains de la Réunion (ADER), de l’Union pour la Défense de l’Identité Réunionnaise (UDIR). Membre du Collectif réunionnais contre la guerre et l’intervention de la coalition occidentale contre l’Irak (1990). Auditeur à l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHDEN) lors de la 101e session. Selon le magazine parisien L’Express du 26 octobre 2000, il serait le « premier homme politique de la Réunion », à travers notamment la commission diocésaine Justice et Paix où siègent depuis 1999 des hommes comme le père René Payet, Christophe Payet, Gérard Rangama ou encore Jean Chatel. Cofondateur avec Idriss Issop Banian du Groupe de dialogue interreligieux rassemblant l’ensemble des religions de l’île (depuis 2000). Dans ce cadre, il a participé à la “Marche pour Madagascar” (2002) destinée à soutenir le candidat Marc Ravalomanana devenu plus tard président de l’Etat malgache avant d’être renversé, à “Donne la main pour un monde de paix”, une manifestation en faveur de la paix en Irak, ainsi qu’à plusieurs rassemblements oecuméniques sur le parvis des Droits de l’Homme à Champ-Fleuri, mais il est resté muet lors des émeutes et la répression chinoise au Tibet en 2008. Il a enfin appelé à soutenir la “Marche pour la Vie” du 20 janvier 2007 à Paris sur le thème de “30 ans ça suffit !”, allusion à la loi Veil légalisant l’interruption volontaire de grossesse, soutien renouvelé en 2009. Jugement porté par des observateurs indépendants : il « n’hésite pas à bouleverser les idées reçues et les mentalités, quitte à déplaire, en s’opposant à l’égalité du RMI entre la Réunion et la Métropole, aux sursalaires des fonctionnaires et à la création d’un deuxième département ». Ajoutons qu‘il a surpris beaucoup de fidèles lorsqu’il a autorisé la publication de la prière “Nout papa”, le Notre Père, en créole (2000).

Autres

Cumulant les fonctions de prêtre et de journaliste, il a publié une analyse de la situation économique et politique de la Réunion dans la revue Révolution africaine financée par Ben Bella, chef de l’Etat algérien, organe dirigé alors par Jacques Vergès (1963) Il a mené une croisade contre « la perversion de la moralité » en badigeonnant l’affiche d’une pulpeuse égérie vantant, sur les murs de Saint-Denis un nouveau modèle Toyota baptisé Starlet (23 février 1987) Il a développé la notion de “créolie” en présentant solennellement son Hymne à la Créolie, quête culturelle de l’identité réunionnaise, lors d’une conférence à l’hôtel de ville de Saint-Denis (1978) Adepte de la notion de « yoga chrétien », « il ne se concentre pas sur Bouddha mais sur la lumière du Christ » Il a déclaré « incompatible » l’initiation maçonnique avec l’initiation chrétienne Signataire en 2004 d’un appel en faveur de l’avocat franco-comorien Saïd Larifou emprisonné en Grande-Comore Il a préféré le candidat Jacques Chirac au second tour de l’élection présidentielle de 2002 plutôt que le candidat Jean-Marie Le Pen Il a défendu Valérie Bègue, Miss Réunion élue Miss France 2008, menacée d’être destituée pour « une erreur de jeunesse » parce qu’elle avait posé quelque peu dénudée pour un photographe quelques années auparavant Le 12 février 2009, à l’instar de ses homologues antillais, il s’est prononcé pour une évolution institutionnelle des Antilles-Guyane sur la base des articles 72, 73, 74 de la Constitution. Livres : Collaboration au Mémorial de la Réunion et à l’Encyclopédie de la Réunion. Poète à ses heures, il a publié Rivages d’Alizé (1971), ouvrage réédité augmenté d’un chapitre nouveau sous le titre Vitrail corallien (1975), Images d’Alizé (1972), Hymne à la créolie (1978), Poésie Réunionnaise 1900-1980 (1980) en collaboration avec Jean-François Sam-Long, Sois Peuple, mystique marronnage (1982), Pour Dieu et pour l’Homme… Réunionnais (1988), un ouvrage rassemblant les textes témoignant de son activité pastorale et de ses interventions sur les problèmes de la société réunionnaise depuis douze ans, Poétique Mascarine (1989), Coeur brûlant (2000).

Discographie

Créolie 33 T (1979). À lire : “Toute la foi dans toute la vie”, lettre pastorale (Pâques 1979). “Lettre pastorale. Bâtir une communauté de destin, valoriser la fonction politique” (27 janvier 1992). Spectacle : “Allons Marron” écrit pour le 150e anniversaire de l’abolition de l’esclavage (1998). Prises de parole : « Si l’on me proposait de choisir entre 34 être français ou réunionnais, je choisirais d’être réunionnais » (Journal de la Réunion, 12 novembre 1988). « Nous avons affaire à des manipulations. La défense de cette télévision (ndlr : FreeDom) s’est transformée en volonté de conquête d’un instrument au service d’ambitions politiques à moyen et à long terme » (L’Enjeu Economique mars 1991). « Que deux homosexuels ou deux lesbiennes veulent vivre ensemble avec une amitié forte ou un amour et pouvoir lier leur vie par une certaine forme de contrat et se soutenir, pourquoi pas ? mais à la condition morale que la sexualité soit sublimée et que l’on n’aille pas normaliser un exercice de la sexualité où l’un des partenaires « va faire l’homme » et l’autre « va faire la femme » (Journal de la Réunion, 9 juin 2004). « Noël, ce n’est pas la bouffe et la défonce » (Quotidien de la Réunion, 23 décembre 1996). Distinctions : Membre de la Confrérie du pied de raisin de Cilaos (2007). Correspondant de l’académie réunionnaise Arts et Lettres (2008). Décoration : Officier de la Légion d’honneur. Adresse de l’évêché : 36, rue de Paris, BP 55. 97461 Saint-Denis cedex. Tél. : 0262 94 85 70 - Fax : 0262 94 85 71.

Références

Archives personnelles. Guadeloupe 2000 avril 1991. Aspects de la France 11.09.1980, 1.11.1989. La Croix 21.02.1979. 97-4 Ouest octobre 1980, avril 1981. L’Express de Maurice 12.08.1991. Fanal 21.11.1981, 5.12.1981. Télé 7 Jours 30.09.1982. TéléMag 30.01.2007. Église de la Réunion avril 1990, août 1993. Le Monde 29.041989. L’Eco austral août 2003. Témoignage chrétien de la Réunion 1.02.1976. 7 Magazine 19.12.1995. Témoignages 5.11.1994. L’Enjeu Economique mars 1991. Le Réunionnais 5.12.1992, 17.03.1996, 2.05.1996. Quotidien de la Réunion 25.01.1977, 5.03.1977, 18.11.1977, 20.03.1979, 17.08.1981. 17.04.1982, 22.07.1982, 4.10.1983, 28.11.1984, 10.08.1985, 19.08.1986, 24.02.1987, 16.11.1987, 2.05.1989, 23.07.1989, 27.12.1989, 31.01.1992, 16.08.1993, 20.09.1994, 23.12.1996, 10.09.1999, 18.11.2000, 30.05.2002, 10.02.2003, 23.08.2003, 21.04.2005, 26.04.2006, 22.05.2006, 29.07.2006, 12.12.2006, 29.03.2008, 28.11.2008. JIR Dimanche 28.05.1981. Journal de la Réunion 29.01.1976, 27.07.1976, 11.09.1976, 18.04.1979, 27.12.1979, 29.03.1980, 19.08.1980, 12.11.1980, 13.11.1980, 8.12.1980, 5.06.1981, 14.08.1982, 16.04.1983, 28.01.1983, 5.11.1983, 26.02.1987, 12.11.1988, 11.10.1991, 13.03.1993, 26.10.1993, 30.09.1996, 2.11.1997, 3.02.1999, 31.08.1999, 20.12.2003, 27.02.2004, 6.04.2004, 1.06.2004, 9.06.2004, 30.07.2004, 3.08.2005, 16.04.2006, 20.09.2006, 23.01.2008, 17.02.2009.

Source : Jérôme l’archiviste - Extrait de l’ouvrage Célébrités de la Réunion paru en 2009, basé sur plus de 50 000 documents et archives retraçant quarante années de la vie réunionnaise.

Partez à la découverte des 1 001 célébrités !
OU ?
 
QUOI ?
QUI ?
COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
7199 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik