Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > 1001 Célébrités > K/OURIO Olivier.

K/OURIO Olivier.



Musicien, né le 13 février 1964 à Paris de parents réunionnais établis en Métropole, mais issu d’une famille essaimée dans toute la Réunion. Son père est originaire du Port et sa mère de l’Entre-Deux. Marié àune citoyenne américaine. 1 enfant. Ti’nom : oko. [Filiation : Joseph Ker Ourio, son aïeul breton, partit de Lorient pour la Réunion en 1728 pour faire fortune comme meunier]. Il passe son enfance et sa scolarité à la Réunion avant de se rendre en Métropole pour étudier l’informatique. DEUG de sciences à la Réunion et maîtrise d’informatique à l’université de Grenoble (Isère). Après des études de musique en classe de jazz au Conservatoire national de Région à Saint-Denis et à Saint-Paul, il enchaîne à Paris à l’Ecole de jazz et de musiques actuelles CIM, puis au Conservatoire 381 national supérieur de Paris Très jeune, inspiré par son père, musicien amateur, il découvre l’harmonica qu’il pratique à l’oreille. Mais très vite, ce qui au départ n’était qu’une distraction d’enfant, devient une véritable passion. Appelé sous les drapeaux, il effectue son service militaire comme Volontaire de l’Aide Technique (VAT) à la Direction de l’Agriculture et de la Forêt (DAF) à la Réunion. À l’âge de 22 ans, il choisit de faire le chemin inverse de son aïeul en quittant son pays natal pour suivre des études informatiques en Métropole et rencontrer le jazz qui le conduit à reprendre son harmonica. Quelques années plus tard, il est de retour à la Réunion pour faire l’ouverture d’une classe de jazz au Conservatoire national de Région, sous la direction de François Jeanneau (1988-1992). Il commence ainsi de véritables cours du soir de musique qu’il poursuit par la suite dans la Classe de jazz du Conservatoire national supérieur de musique de Paris après une nouvelle incursion dans la capitale française à la suite d’un congé sans solde de deux ans accordé par la Banque de la Réunion qui l’emploie comme informaticien (1993-1995). Pendant ces années, il est professeur assistant d’improvisation et d’harmonie au Centre d’Information Musicale, puis professeur d’improvisation et d’harmonie au Conservatoire de musique de Bourg-la Reine (Hauts-de-Seine). Lauréat de la Fondation de la Vocation puis attributaire d’une bourse du Conseil général de la Réunion, il part pour New York en 1995 où il prend des cours de composition et d’arrangement avec le pianiste Franck Amsallem (1995-1996). Dès lors son parcours comme musicien va progresser. Il enregistre à à New York son premier album en tant que leader, Central Park Nord, avec David Kikoski, Ed Howard et Clarence Penn (1997). Il participe en tant que leader de formation et/ou soliste invité à de nombreux manifestations et festivals de jazz, une tournée en Russie, des concerts en Corse, à Madagascar, à Mayotte et à la Réunion… Se multiplient également les enregistrements, les passages à la radio et à la télévision, notamment à la cérémonie des Djangos d’Or en 1994 où il joue avec l’orchestre de Michel Legrand. En 1999, il réunit les musiciens Pierre de Bethmann, Gildas Boclé, Tony Rabeson, Denis Leloup et Pierrick Hardy pour son deuxième album, Oté l’ancêtre, un hommage à ses lointains ancêtres bretons, dans lequel il mélange jazz, influences celtiques et maloya de la Réunion. Son troisième album, A Ride With the Wind, en 2001, est décrit comme « une étape décisive dans l’évolution de ce musicien, dont la carrière est sur le point d’exploser ». En 2002, il organise une résidence artistique à la Réunion, dans l’idée de créer une nouvelle forme de musique : mélanger jazz et rythmes créoles du maloya. Il fait appel pour cela à « la voix » du maloya réunionnais, Daniel Waro. Il enregistre alors son quatrième album, Sominnkéer. En 2003, il se produit sur la chaîne RFO, qui diffusera plus tard un documentaire de 26 minutes, “Sominnkér“. On le voit à la télévision à l’occasion de l’hommage à Django Reinhardt, avec Sylvain Luc et Khalil Chahine, sur ARTE et France 2. Par ailleurs, il participe aux albums de Paris Jazz Big Band, Stephano di Battista, Diederik Wissels, Thierry Lang, Georges Moustaki, et aux musiques de films documentaires et de long-métrage. Son album Siroko en 2005 marque un retour à une formation plus concentrée. L’année 2007 sera l’année de la signature pour le prestigieux label Dreyfus Jazz, avec l’album Overseas (Outre-Mer). Discographie (sélection) : Best of Jazz (1992). Douceur lunaire, avec Jean-Marc Jafet (1997). Central Park Nord (1998). Oté l’ancêtre (1999). A ride with the wind (2001). Sominnker, avec Danyel Waro (2003). Siroko (2005). Overseas (2007). Prises de parole : « Je suis un îlien, profondément attaché à la Réunion, à l’océan, et je ressens pour les îles, les pionniers, les explorateurs et les marins de manière générale quelque chose de très fort. Je suis un voyageur, et pour moi, jouer de la musique, c’est dialoguer en direct avec des musiciens, raconter des histoires et s’adresser directement au coeur des gens pour les emmener en voyage avec moi et ressentir ensemble des émotions fortes » (magazine 2512, février 2007). « Que les Réunionnais soient fiers de ce qu’ils sont, qu’ils mesurent la chance qu’ils ont de venir d’un aussi beau pays, mais aussi qu’ils soient ouverts le plus possible : le monde est global et les Réunionnais ont leur carte à 382 jouer comme n’importe qui. A quand une inondation d’ananas Victoria sur la planète ? Je dirais : “Connaissez bien vos racines pour projeter vos branches et vos feuilles le plus loin possible » (Les Réunionnais du Monde, septembre 2007). Distinctions : Lauréat de nombreux concours de jazz dont le Grand Prix d’Orchestre et le Prix de soliste au Concours National de Jazz de La Défense (1993). Lauréat de la Fondation de la Vocation–Marcel Bleustein-Blanchet (1994). Adresse professionnel : C/o Alexandre Lacombe Just Looking Productions 9, rue de Capri. 75012 Paris. Tél. : 01 43 44 03 03 – Fax : 01 43 44 03 04. Mobile : 06 10 01 87 02. Site Internet : http://www.kerourio.com/ Courriel : justalex@noos.fr/

Source : Jérôme l’archiviste - Extrait de l’ouvrage Célébrités de la Réunion paru en 2009, basé sur plus de 50 000 documents et archives retraçant quarante années de la vie réunionnaise.

Commander la version Pdf de "1000 Célébrités de la Réunion" pour 12 euros

Partez à la découverte des 1 001 célébrités !
OU ?
 
QUOI ?
QUI ?
COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8890 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik