Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Actualités > Deux Réunionnais ouvrent le défilé Ganesh à (...)

Deux Réunionnais ouvrent le défilé Ganesh à Paris


Pour le 20e anniversaire du grand défilé Ganesha à Paris le 30 août 2015, Damien et Armand, deux Réunionnais ont eu l’honneur d’ouvrir la marche dans les rues de la capitale en tirant le char du dieu à tête d’éléphant.

Texte et photos de Betty Cerveaux-Mayer - Août 2015


Suivaient des danseurs portant des masques représentant Ganesh, d’autres portant de lourds arceaux ornés de plumes de paons. Deux chars l’un avec un prêtre, l’autre du dieu Ganesh étaient tirés par de femmes. C’était jour de fête, les beaux atours étaient de sortie, on admirait les beaux habits aux couleurs vives, la beauté les robes scintillantes d’arabesques brodées, les cheveux ornés de fleurs de jasmin. Dans cette ambiance de ferveur religieuse se mêlaient les curieux, photographes et journalistes. D’année en année, l’engouement médiatique pour cette manifestation progresse.

Interview de Damien Jalasson :

Betty : Damien, tu as ouvert le defilé Ganesh dimanche 30 aout. Pourquoi ?

Damien : Il est vrai que je suis de confession chrétienne et qu’à la Réunion la religion tamoule fait partie de notre culture. On ne décide pas un matin de tirer un char avec Ganesh. En discussion avec un ami de longue date, je me suis rapproché de cette religion pour comprendre les rites. Au fond de moi j’avais l’impression que c’était un besoin, une part de moi, sûrement en rapport avec mes ancêtres.

Betty : Comment as-tu été choisi pour tirer le chariot de Ganesh ?

Damien : L’année dernière à la fin du défilé, un responsable est venu me demander si je voulais faire partie des "tireurs de chariots". J’ai dit "oui". S’en est suivi toute une préparation. L’initiation intensive passe par plusieurs étapes : assister aux prières, aux cérémonies et être végétarien. Je voulais aller jusqu’au bout de l’engagement. Je voulais partager ces moments de sagesse avec la communauté religieuse hindouiste.

Betty : Que ressens-tu maintenant ?

Damien : L’avoir fait, c’était un honneur. Je me sentais fier en tant que Réunionnais d’être au milieu de cette population indienne, pakistanaise, mauricienne et autre qui pratique la religion tamoule à Paris.

Texte et photos de Betty Cerveaux-Mayer - Août 2015

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8608 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik