Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Dossier Réunionnais du monde – Elections Régionales (...)

Dossier Réunionnais du monde – Elections Régionales 2015


Prix des billets d’avion, aides au retour, recrutement, économie, culture... Le programme des candidats* sur les sujets qui touchent les Réunionnais « expatriés ».

* 6 listes / 12 ont répondu à cette consultation : « Citoyens tirés au sort » menée par Mathias Payet, « Ensemble faisons avancer La Réunion » - Thierry Robert, « Le rassemblement Bleu Marine » - Joseph Grondin, « Liste de rassemblement » - Huguette Bello, « Nasion Rénioné » - Aniel Boyer, « Union des forces de Progrès pour le développement et l’égalité » - Patrick Lebreton. Les réponses des autres listes viendront compléter le dossier dans les prochains jours.


S’ils ne voteront pas directement les 6 et 13 décembre prochain, les Réunionnais « expatriés » sont intéressés par les élections régionales qui concernent leur île et son avenir, mais qui les concernent aussi à travers des mesures spécifiques : continuité territoriale, accompagnement de la mobilité, prix des billets d’avion, aides au retour - rapatriement, compagnie aérienne régionale, aides financières, mesures de rayonnement culturel - économique, stratégie de développement national - international, etc.

Les 12 listes ont reçu mi-novembre le même questionnaire. Deux semaines plus tard, 6 d’entre elles ont répondu à la demande du site Réunionnais du monde de lister les mesures de leur programme qui concernent directement les « expatriés ».

La liste de Citoyens tirés au sort menée par Mathias Payet

Les programmes politiques se résument le plus souvent à des promesses électorales qui ne sont généralement pas appliquées. Par ailleurs, nos représentants politiques actuels sont perpétuellement en campagne électorale. C’est à l’ensemble des Réunionnais de participer, tout au long du mandat, à la construction d’un projet de société partagé par tous.

L’objectif des Citoyens tirés au sort et de permettre à tous les Réunionnais, y compris les « expatriés » de :
- proposer des projets pour La Réunion de demain,
- donner leur avis sur les enjeux de notre île,
- participer aux décisions du Conseil régional.

Grâce à Internet et aux nouveaux outils numériques, chaque Réunionnais pourra apporter sa contribution au projet de société réunionnais, qu’il réside au cœur de Mafate ou à l’autre bout de notre planète. En organisant des ateliers citoyens sur toute l’île, la population réunionnaise sera informée, écoutée et entendue durant les 6 années du mandat régional.

Les élus au Conseil régional de la liste Citoyens tirés au sort, sans étiquette politique et signataires d’une Charte éthique, seront mandatés pour garantir que les décisions prises par les citoyens soient mises en œuvre et réalisées.

Plus d’infos

La liste Ensemble faisons avancer La Réunion de Thierry Robert (La Politique Autrement)

* Transport : la continuité territoriale réelle et complète

- Mise en place d’une délégation de service public de transport pour réserver des quantités de billets d’avion à tarif garanti et disponibles toute l’année pour les Réunionnais de la Réunion et de la métropole, à l’image de ce qui se pratique en Corse. Cette mesure concerne à la fois les passagers et le fret (étendu aux colis familiaux de produits locaux). Sur le prix négocié dans le cadre de la DSP s’appliquera l’aide à la continuité territoriale de manière à diminuer encore le prix du billet.
- Porter jusqu’à 500€ les bons de continuité territoriale.
- Améliorer le dispositif de continuité territoriale aérienne avec « l’avion jaune ».
- Construction d’un Train Express Régional
- Construction d’un téléphérique entre Saint-Leu et Cilaos

* Recrutement

- Faciliter le retour des Réunionnais. Pour encourager les entreprises réunionnaises à faire revenir les Réunionnais expatriés, la Région prendra en charge 100% des charges patronales à hauteur de 1.7 SMIC pendant 1 an, pour l’embauche de tout Réunionnais en retour de mobilité issu des filières de formations locales avant leur parcours de mobilité.
- Versement sous forme de prime régionale à l’emploi à M+12 aux TPE/PME qui recrutent en CDI ou CDD de 2 ans
- Prise en compte des critères CIMM (centre d’intérêts moraux et matériels) (naissance et famille à La Réunion, scolarité à La Réunion, etc)
- Mobilité départ : Pour encourager les entreprises implantées à la Réunion ayant une maison mère, une filiale ou une succursale à l’étranger à recruter les jeunes Réunionnais, la Région financera 3 ou 6 mois de salaire en fonction de la durée du contrat (jusqu’à hauteur de 1,7 fois le Smic). Prise en charge à M+12 sous forme de prime régionale à l’emploi.
- Grâce aux mesures économiques d’embauche de réunionnais à l’international, participer à constituer un réseau d’ambassadeurs économiques réunionnais à l’international.

* Economie

- Promouvoir le Made in Réunion
- S’exporter dans le domaine de l’agriculture avec l’ananas victoria, dans le domaine de la transformation des produits de la pêche et des plats transformés, de la pharmacopée locale
- Créer une maison de l’export
- Développer les échanges dans la zone océan indien
- Créer des partenariats avec les enseignes de grande distribution présentes localement pour écouler nos produits
- Faire de la Réunion le centre de la stratégie européenne et française du développement économique dans la zone océan indien et à l’international
- Créer un lycée Océan Indien de la pêche et de la mer

Plus d’infos

La liste Front National Le rassemblement Bleu Marine menée par Joseph Grondin

La priorité est de rompre l’isolement de La Réunion au fin fond de l’océan indien et en mettant l’avion au service de son développement économique et humain. Il faut redéfinir le système de Continuité Territoriale qui doit aussi concerner les Réunionnais « expatriés ». La liaison Réunion / Métropole / Réunion doit être une ligne intérieure avec mission de service public

* Le cadre Juridique existe déjà, c’est la Loi d’orientation sur les transports intérieurs (loi n°82-1153 du 30/12/1982 et la Loi n° 84- 747 du 02/08/1984 relative aux compétences des régions Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion) qui permet entre autres :
- de fixer le prix du transport au juste taux de rentabilité, afin de mettre l’avion à la portée du plus grand nombre et au service du développement économique de l’île,
- l’institution d’un billet de congé payé annuel proposé aux habitants de La Réunion dans le sens Réunion - Paris et aux Réunionnais résidant en métropole dans le sens Paris – Réunion.

* La Compagnie Air Austral, enregistrée et autorisée à se poser en France, n’est plus une compagnie privée puisque par la SEMATRA interposée, c’est la Région qui en est le plus gros actionnaire. La Région peut donc prendre les décisions qui s’imposent pour organiser

- Demander au service financier d’Air Austral de donner la comptabilité analytique pour les différents types d’appareils d’Air Austral et pour la liaison Réunion – Paris A/R (le coût exact du personnel navigant technique et commercial, pour l’entretien, le chargement et le déchargement, le kérosène, les repas, les taxes aéroport etc. ). Ainsi on pourra définir un prix par passager.

Supposons que ce soit 400 €, il serait ridicule de se contenter de ce prix car il faut prévoir les impondérables (panne, catastrophes, augmentations du kérosène) et les investissements futurs pour la modernisation des appareils. Supposons qu’il faille rajouter 300 €. On aura ainsi un prix de 700 € qui sera le Prix au juste taux de rentabilité que nous appellerons « le prix plafond ». C’est le prix qui sera appliqué dans toute la classe économique, toute l’année et auquel pourront prétendre tous ceux qui vivent à La Réunion et tous les Réunionnais qui vivent en métropole y compris les touristes.

- L’avion sera divisé en 2 classes : Une classe Economique et une classe Affaire où les prix seront libres car ceux qui voyagent dans cette classe, en général ne paient pas leurs billets : politiciens, élus, cadres supérieurs de la fonction publique, chefs d’entreprise (billets payés par l’entreprise) etc.

- C’est sur ce prix plafond que s’appliquera l’aide à la continuité territoriale de manière à diminuer encore le prix du billet pour les ayants droit.

- Les autres compagnies aériennes (régulières ou charters) qui accepteront de pratiquer ce prix plafond dans les mêmes conditions de sécurité, de confort et de régularité pourront prendre les passagers qui bénéficient de l’aide à la continuité territoriale.

- Qui sont ces ayants droit ? Nous estimons scandaleux que cette aide ait été refusée aux Réunionnais travaillant en métropole. Bénéficieront de cette aide :
x Les adultes qui vivent à La Réunion ou qui vivent en métropole, avec plafond de ressources, tous les 3 ans.
x Les jeunes (scolarisés) de la Réunion pour : voyages « découverte », séjours linguistiques, stages sportifs et artistiques, les manifestations culturelles (participation à des rencontres nationales et internationales)
x pour formation professionnelle (stages en entreprises, salons professionnels),
x pour soins médicaux spécifiques, opérations, appareillages du moins pour les accompagnants des malades transférés
x pour les étudiants qui vont faire des études en métropole ou qui doivent aller en métropole pour soutenir une thèse.

- Le financement :
À l’origine, il était prévu 1/3 l’État, 1/3 la Région, 1/3 l’Europe. Mais rapidement on s’est rendu compte que l’Europe refusait de participer au financement de la continuité territoriale pour les Réunionnais travaillant en métropole. Pourquoi ? Pourquoi cette absence de réaction de la part de la Région ?
Les autres RUP espagnole (Canaries) et portugaise (Madère), bénéficient elles de l’aide de l’EUROPE. Elles ont obtenu de leur gouvernement le droit de négocier directement avec l’Europe. Il faut donc demander au gouvernement français cette même possibilité et mobiliser notre député européen.

Gilbert GERARD - Plus d’infos

La liste de rassemblement conduite par Huguette Bello, leader du Mouvement Pour La Réunion

* Transport

- Un billet d’avion moins cher : des billets Aller-retour à 500 € toute l’année (également ouvert aux réunionnais résidant en France hexagonale)
- Sauver l’aéroport de Pierrefonds notamment en le spécialisant sur le low cost régional
- Garantir le fret aérien pour l’exportation de nos productions (fruits, produits alimentaires...)
- Participer à la création d’une Compagnie régionale maritime.
- Air Austral est la compagnie des Réunionnais. Elle doit redevenir l’outil de notre désenclavement aérien.

* Economie

- Développer sur notre territoire les activités exportatrices en valorisant le label « Made in Réunion », « Made in France » et « Made in Union Européenne » avec une montée en gamme de nos produits et services, la mise en œuvre des dérogations fiscales et douanières, et un dispositif global d’aides stable
- Accompagner à l’export nos entreprises de production et de services avec une « diplomatie économique réunionnaise » dans les pays de notre Grand voisinage, la mobilisation des réseaux des Réunionnais à l’international et la présence renforcée de La Réunion au sein des diverses organisations régionales (COI, COMESA, SADC et l’IOR).
- Privilégier un co-développement créateur d’emplois fondé sur notre expertise et nos savoir-faire : Santé, Agriculture, Bâtiment, Énergies renouvelables, économie de la connaissance...
- Donner un nouvel élan à l’économie « bleue » en participant au développement de la flotte de pêche réunionnaise, par la mise en valeur des TAAF (pêche, industries de transformation...) et par la recherche en biotechnologie appliquée.
- Doubler le nombre de places en BTS et IUT
- Créations d’écoles et d’instituts : un IRA (Institut régional d’administration) à vocation internationale, une école supérieure de commerce de l’océan Indien, des écoles d’ingénieurs notamment en informatique, un Institut des énergies renouvelables de l’océan Indien (IEROI), un, Centre d’excellence de la mer et des Océans, un pôle de référence international spécialisé dans l’adaptation des petits territoires insulaires aux dérèglements climatiques, un Centre scientifique et technique de l’eau.

* Recrutement

- Impulser une politique de recrutement local qui intègre la réalité de notre marché du travail.
• Interventions auprès des Autorités compétentes pour la : régionalisation du recrutement des fonctionnaires d’état de catégorie B
• Généralisation pour les mutations du critère des « CIMM » (Centres d’intérêts matériels et moraux)
• Signature d’une charte en faveur de l’emploi local avec les organisations syndicales patronales.

* Culture

- Créer un orchestre de jeunes Réunionnais et intégrer le « réseau mondial des orchestres et des chœurs pour la jeunesse ».
- Lancer le Grand Kabar on-line, espace numérique d’expression, de dialogue, de formation et d’éducation populaire.
- Renouer avec une politique de coopération culturelle foisonnante et créatrice.
- Créer un fonds d’aide à la circulation des artistes et des œuvres.

Plus d’infos

La liste indépendantiste Nasion Rénioné conduite par Aniel Boyer

* Transport

- Ouverture du ciel aérien réunionnais pour accueillir le monde entier et non seulement la métropole
- Programme pour accueillir plus de touristes étrangers (européens et asiatiques)
- Création de voie ferrés, de quais de débarquement

* Economie

- Installer l’autonomie alimentaire, qui générera des milliers d’emplois
- Plan Urgence céréale
- Plan Hydrogène : autonomie énergétique, énergie de l’océan
- Créer une école de pêche, aide aux petits chalutiers
- Créer des conserveries
- Dynamiser les filières à fortes valeurs ajoutées (café, géranium)
- Mise en place de fermes permaculture pour que le Réunionnais renoue avec son environnement, sa forêt
- Développer des filières de celluloses

* Recrutement

- Favoriser les Réunionnais du monde, qui veulent rentrer au pays et s’investir pour notre économie. Nous avons besoin d’ingénieurs, de techniciens, de commerciaux, de spécialistes en droit du commerce, etc.
- Nous dénonçons l’exil des Réunionnais si cela ne vient pas d’un choix de coeur. Forcés de partir pour des raisons économiques, on voit que ce n’est pas la Réunion qui va mal mais les Réunionnais Il y a du travail pour ceux qui arrivent...

* Culture
Développer le rayonnement culturel de l’île : livres scolaires sur l’histoire de la Réunion, reconnaissance de la langue créole, école d’art rénioné

Plus d’infos

La liste L’union des forces de Progrès pour le développement et l’égalité, menée par Patrick Lebreton

* Transport

- Mise en oeuvre d’une base Low Cost à Pierrefonds :
Vers les pays de la zone océan indien et de l’Afrique de l’Est. Comme beaucoup de régions en Europe, il est temps de soutenir des compagnies low cost pour permettre aux Réunionnais de voyager à Maurice, Mayotte, Comores, Madagascar et dans les pays de la zone à bas prix. Cela permettrait d’utiliser l’aéroport du Sud de la Réunion, qui actuellement est sous-exploité, tout en restant en total complémentarité avec l’aéroport Roland Garros, qui s’occuperait des vols traditionnels et des vols longs courriers.

- Ouverture de la Réunion à d’autres compagnies aériennes :
Pour permettre, outre un plus grand nombre de destinations, une véritable concurrence et favoriser ainsi des billets d’avion à des prix acceptables. A titre comparatif, l’aéroport de Maurice est ouvert sur 19 compagnies et 34 destinations, alors que celui de la Réunion ne propose que 6 compagnies pour 14 destinations. Les prix vers Maurice, Mayotte, les Comores ou Madagascar font partie des plus chers au monde et ils sont souvent complets ! Il est temps de déverrouiller la Réunion en attirant d’autres acteurs de l’aviation et en développant des lignes cohérentes, qui prennent en comptes les besoins réels des Réunionnais (proximité régionale, relations économiques, pays de la diaspora, pays à fort potentiel de tourisme pour la Réunion comme l’Allemagne ou les pays du Benelux) 

* Economie

- Possibilité de participer au financement de l’économie réunionnaise via un dispositif de prêt populaire et la création d’une place boursière péi :
Il s’agit là de permettre aux Réunionnais d’investir dans leur patrimoine économique, celui des entreprises du terroir qui donneront la proximité et l’emploi de demain. Ce sont des dispositifs en ligne, qui s’ouvrent naturellement à tous les Réunionnais de la diaspora désireux de contribuer à leur pays en misant sur les entrepreneurs locaux sélectionnés.

- Mise en oeuvre d’un vaste programme de coopération régionale dans le domaine de la santé, de la recherche, du tourisme, de l’agriculture et de l’autonomie énergétique : Il s’agit d’aller beaucoup plus loin en misant sur le co-développement, de vrais partenariats avec nos voisins.

- Création d’une université indianocéanique, afin de développer une politique d’ouverture vers les îles voisines et l’Afrique du Sud.

- Prise en compte, dans la cadre de la politique de développement régional, que le marché réunionnais de demain est en réalité de 2 millions d’habitant, si l’on inclut la diaspora réunionnaise dans le monde

En parallèle de l’internationalisation et de la régionalisation nécessaire de l’économie réunionnaise, il est donc primordial de favoriser les échanges de produits et de services mais aussi les relations culturelles et sociales entre l’île de la Réunion et sa diaspora réunionnaise, car c’est le premier marché de la Réunion et il n’a jamais été développé ni pris en compte dans la politique régionale ! Le Liban, Maurice, les Comores ou la Grèce ont réussi à instaurer une vrai diaspora, unie, et mondiale, nous pouvons donc créer les fondements de cette diaspora qui vit ailleurs mais souhaite partager avec la Réunion et tous les Réunionnais ! 

Plus d’infos


Les professions de foi des 12 listes

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8836 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik