Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Akademia Music Awards : une arnaque bien organisée (...)

Akademia Music Awards : une arnaque bien organisée - Témoignage


« On a cru toucher le rêve californien du bout des doigts ». Le groupe réunionnais SundRi Feeling n’en revient toujours pas. Alors qu’ils avaient déjà engagé des frais pour se rendre à la Cérémonie de remise des prix à Los Angeles en avril 2016, ces musiciens se sont rendus compte de la supercherie et tiennent à témoigner de leur expérience : Le prix Akademia, un piège bien organisé.


En faisant miroiter aux musiciens indépendants la diffusion dont ils rêvent, L’Akademia Music Awards leurre les artistes qui donnent déjà tout pour leur art. Déguisée en concours musical, cette supercherie américaine appâte les "gagnants" en leur promettant des tarifs avantageux pour une exposition radio et médiatique... en omettant de préciser que ces médias sont fantoches ! Témoignage d’artistes qui y ont cru : Cendrine et Richard ont démasqué la supercherie.

Les principaux intéressés sont les artistes que l’on voit jouer dans les bars et restaurants, les passionnés qui, pour la plupart, ont déjà renoncé à vivre de leur art, les intermittents du spectacle... Ils découvrent l’Akademia Music Awards et s’inscrivent pour 10 ou 20$. C’est pas cher et c’est très simple : il suffit d’envoyer un album dans l’espoir de se faire connaître et de trouver le label ou le producteur qui fera décoller une carrière.

Cendrine et Richard, du groupe réunionnais SundRi Feeling racontent : “Chaque jour, nous recevons de mails avec des offres alléchantes pour faire passer notre musique et notre carrière à la vitesse supérieure, des packages qui ont l’air plus ou moins sérieux. Concernant Akademia, nous avons d’abord été contactés via notre chaine Youtube/SundRi Cendrine en message privé, par une radio, affirmant que nous avions un bon potentiel. Immédiatement, nous les remercions par mail et leur demandons ce qu’ils proposent. Réponse : ils nous invitent à nous inscrire au concours Akademia Music Awards. Nous étions moyennement persuadés de nos chances, mais encouragés par notre 1ère nomination aux USA en février 2015, nous avons regardé les conditions d’inscription : 20$ soit pas grand chose à perdre !”.

Le site www.sundrifeeling.com / La page Facebook SundRi Feeling


Quelques semaines après cette inscription, l’annonce de leur nomination les réjouit, et que dire lorsqu’on leur annonce qu’ils ont gagné ? Cendrine et Richard sont ravis et joue le jeu. Lorsqu’il reçoivent l’invitation auGala Akademia 2016, prévue le 21 avril, avec limousine , tapis rouge et champagne pour eux, ils font appel aux professionnels pour financer les billets qui leur permettront de représenter La Réunion à Los Angeles. Motivés, ils veulent “rencontrer les radios, la presse et acteurs majeurs de l’industrie musicale”.

Puis, de page web en forum d’utilisateurs américains, les témoignages d’arnaque se multiplient, et le rêve s’effondre.

Un piège très bien conçu

D’abord, tous les participants sont gagnants ! On peut s’en rendre compte en tapant http://www.theakademia.com/march2016_bestalbum_jazz6.html , et en remplaçant la fin de l’adresse jazz6, par jazz4, jazz 5, jazz7 etc ! A raison de 10$ minimum par artiste (20$ pour un album), 25 catégories possibles et environ 5 artistes par catégorie, cela fait un revenu mensuel minimum de 1250$…

Ensuite, les radios "partenaires" existantes ne sont pas officielles, et donc n’entraînent aucune revertion de droit d’auteur et cela pour la simple et bonne raison que ces radios sont créées uniquement pour diffuser les participants et n’ont aucun auditeur. Ce sont des radios fantômes ! Seuls les pros du web verront que ces radios censées être indépendantes, sont toutes hébergées par la même plateforme avec des adresses IP communes. Enfin, l’événement est bien référencé sur les réseaux sociaux et sites professionnels de la musique tels que Music Industry News Network (www.mi2n.com). Les gagnants ont une page web permanente. On leur propose aussi d’acheter une plaque gravée à leur effigie, et une campagne de communication complète leur est proposée au tarif de 50$ par mois. SundRi Feeling a bien failli céder. “Ils ont adapté leur campagne de communication au clip “J’inspire” que nous avons sorti le 31 mars dernier !”

Le site web d’Akademia exhibe les bureaux de Los Angeles, New York, Nashville et Londres. Il diffuse une des radios partenaires, propose de découvrir les gagnants des sessions précédentes aux sites web et pages Facebook toutes plus alléchantes les unes que les autres. "On a cru toucher le rêce californier du bout des doigts", confessent les artistes réunionnais. La question en or étant “Etes-vous prêts pour l’étape supérieure du succès ?”

Et le Gala annuel d’Akademia Music Awards ?

L’événement a bien eu lieu en 2015, dans une boîte de nuit de Los Angeles. Mais les artistes présents n’ont rencontré aucun professionnel. Certains témoignages sur le web, relatent la présence de faux journalistes issus de magazines inconnus au bataillon. Les musiciens indépendants qui cherchent à se faire connaître sont devenus un marché fructueux pour les agences de communication, gestionnaires de réseaux sociaux et attachés de presse. Aux Etats-Unis en particulier, les artistes sont habitués à débourser pour diffuser leurs oeuvres et être payés en dernier. Mais l’inspiration artistique les connecte à une source inépuisable de rêves et de foi en leur mission artistique, oubliant que ce n’est pas un Award qui donne sa vraie valeur à leur travail. “C’est scandaleux de tromper ceux qui ont le moins de moyens et ça peut vraiment casser le moral de ceux qui y croient. Heureusement que nous sommes deux” se consolent Cendrine et Richard.

Poursuite en justice ?

Les candidatures sont ouvertes pour le prix Mai 2016 et de nombreux artistes vont encore tomber dans ce piège. C’est pourquoi SundRi Feeling a souhaité informer les autres musiciens de La Réunion, de France et d’ailleurs, alors que la plupart des gagnants, certainement un peu honteux, ont préféré garder le silence et leur fausse récompense. Un internaute propose de recueillir les témoignages des artistes qui souhaitent poursuivre l’organisation en justice : https://www.ftccomplaintassistant.gov/Information#crnt&panel1-2


La page d’accueil ART SPECTACLE

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
7186 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik