Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Spécial retour : Kévin Assati, entraîneur de (...)

Spécial retour : Kévin Assati, entraîneur de football


Après cinq ans de mobilité, Kévin a trouvé un poste d’éducateur Territorial à la mairie de Saint-Philippe, ville dont il entraîne l’équipe de foot. Il achève son cursus d’entraîneur sportif par une formation au Centre de Clairefontaine, où il côtoie d’anciens joueurs professionnels comme Sidney Govou ou Steeve Savidan.

Article publié dans Objectif Emploi, supplément du Quotidien de la Réunion - 12 mai 2016 (cliquer pour lire)


CV Express

- Bac S au lycée Pierre Poivre
- Diplômes de Formateur de cadres techniques / Directeur technique Football en mobilité
- Educateur Territorial à la mairie de Saint-Philippe
- Entraîneur AS Saint-Philippe

Pouvez-vous vous présenter ?

Kévin Assati, 27 ans, je suis originaire de Saint-Joseph. J’ai toujours été dans le milieu du Football : en tant que joueur puis en encadrement des jeunes de l’AS Excelsior dès l’âge de 17-18 ans. J’ai obtenu cette année là mon diplôme fédéral « Initiateur 1 » au sein de la Ligue Réunionnaise de Football. Je suis actuellement Entraîneur de l’Association Sportive de Saint-Philippe qui joue au niveau régional à la Réunion et Educateur Territorial des Activités Physiques et Sportives au sein de la Mairie de Saint-Philippe. Je suis également la Formation du Diplôme d’Etat Supérieur "Mention Football" au Centre Technique National du Football à Clairefontaine.

La mobilité

Je suis parti en mobilité après mon Bac S, en 2007. Direction l’Université de Montréal pour suivre un Mineur en Kinésiologie, qui s’apparente à la préparation physique chez nous. J’y ai vécu un an... boulevard Saint-Joseph pour la petite histoire ! En 2008, j’ai rejoint l’Université de Metz pour me rapprocher de ma copine et continuer mes études dans le sport en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives. Là encore je suis resté un an. J’encadrais à ce moment là les jeunes du club de l’US Forbach. Cela m’a permis de passer mes deux autres diplômes fédéraux : I2 et AS.

JPEG - 174.2 ko
Souvenirs du Québec et d’Afrique du Sud

Et ensuite ?

En 2009, je suis devenu étudiant de l’Université Paris Descartes, toujours en STAPS, Mention Entraînement Sportif. J’ai entraîné à ce moment là les U15 du CO Vincennois, gros club de la région parisienne (1000 licenciés) et les U17 Nationaux. Après l’obtention de la licence STAPS avec la Mention Bien, je suis rentré à la Réunion en 2011. Le manque de la Réunion était trop important et la suite de mon projet professionnel ne semblait pas contradictoire avec un retour sur l’île...

Le retour

Le retour n’a pas été organisé d’une manière spécifique, il ressemblait à un nouveau départ avec son lot d’incertitudes. Et si la Réunion ne me plaisait plus ? Et si je ne trouvais pas de travail ? A Gillot, un flot d’émotions se bousculait en moi : joie, tristesse, doutes, peurs, détermination, fierté… J’ai vécu le choc du retour dans la maison maternelle après une totale autonomie à l’étranger et en France. Autre choc après avoir quitté Paris : la difficulté de se déplacer dans l’île sans un véhicule. Heureusement j’ai pu trouver un travail rapidement et me faire une place dans ce qui est à la fois ma passion et mon métier : le football.

JPEG - 589.8 ko
Les jeunes de Forbach

Les acquis

Mon expérience de mobilité m’apporte une réelle plus value dans mon travail. Le fait d’être confronté à d’autres réalités ou d’avoir vu le fonctionnement assez américain du Canada, et des innovations à Paris me permettent de travailler je pense, d’une manière assez différente que mes homologues. Mais à la Réunion comme partout ailleurs, il faut avoir un "réseau social"… Je pense avoir pu activer les bons réseaux pour rapidement trouver un emploi et avoir la chance de faire mes preuves.

Qu’avez-vous fait ?

J’ai entraîné le club féminin de Saint-Joseph ainsi qu’en qualité d’adjoint, les séléctions de la Réunion de football féminin (2011-2013). Afin d’assurer mon avenir professionnel, j’ai repris le chemin de l’aéroport pour me présenter au concours de catégorie B de la Fonction Publique Territoriale d’ETAPS au sein du CIG de Versailles. Cela a représenté trois voyages entre novembre 2012 et mars 2013.

Le bilan

Retrouver les amis et la famille, et un environnement familier ont été les premiers points importants de mon retour. Et aussi bien entendu le climat agréable tout au long de l’année, les fruits et les plats d’ici, la chaleure humaine et l’ambiance réunionnaise... qui contraste avec la froideur parisienne par exemple.

JPEG - 109.8 ko
Sélection féminine de la Réunion à Maurice

Les déceptions ont été de constater une réticence de certains à travailler avec moi. J’étais vu comme un "privilégié" d’être allé en mobilité. Les sacrifices et autres souffrances par moment liés à cette mobilité sont ignorés. Le coût de la vie aussi est choquant, surtout dans un départ de vie professionnel.

Les projets

Je termine une formation d’entraîneur de Niveau II qui a lieu au Centre National du Football de Clairefontaine, qui mêle des ex professionnels et des amateurs. Il y a dans ma promotion Sidney Govou, Cris, Julien Sable, Romain Pitau Patrick Mboma, Steeve Savidan, Eric Chelle… Je suis le premier Réunionnais et Domien à suivre cette formation. Un dernier examen aura lieu à Paris le 2 mai 2016 et mettra fin à mes 10 déplacements, co-financés par la Fédération Française de Football et mon enveloppe de Formation Professionnelle.

Le conseil

Je donnerais comme conseil à mes amis réunionnais souhaitant de rentrer de faire preuve d’indulgence envers notre île qui ne possède pas toutes les infrastructures qui ont pu faciliter notre vie en mobilité. La Réunion possède ses spécificités et il faut s’y adapter... Et de ne pas oublier que notre beau pays a 1000 saveurs et 1000 couleurs à nous proposer au quotidien ! Retrouver un rythme à l’européenne est possible, malgré les freins logistiques, la vie culturelle et sportive ici n’a rien à envier à personne.


Voir le profil de Kévin Assati / D’autres interviews "Spécial Retour" / D’autres articles sur les sportifs réunionnais

JPEG - 698.1 ko
AS Saint-Philippe


COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8890 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik