Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > New York City : La Réunion lé la !

New York City : La Réunion lé la !


Du rhum Charrette au pays du bourbon et le (pour une fois) bien nommé sandwich créole « Le Américain » : bienvenue au Reunion Surf Bar, au cœur de Manhattan.

Dossier de Kévin Bulard (kevin.bulard@lequotidien.re) publié dans Le Quotidien du dimanche 12 juin 2016


JPEG - 170.9 ko
Derick n’a jamais mis les pieds à La Réunion, mais il aimerait bien. En attendant, il offre des rhums arrangés aux Réunionnais de passage.

L’enseigne est improbable : en plein cœur de Manhattan, à quelques blocs de Times Square et de Central Park, un bar a choisi de porter fièrement le nom d’une petite île de l’océan Indien, située aux antipodes de la Grosse Pomme. Passée l’entrée, signalée par une planche de surf jaune et une chaise de sauveteur bleu lagon, il faut s’engouffrer dans un escalier plongeant qui mène à un sous-sol tamisé. Derrière le bar, des bouteilles de rhum. Une seule est estampillée « Charrette », mais elle fait la fierté des propriétaires, et son prix s’en ressent : l’alcool titre 49°, mais culmine à 50 dollars sur la carte ! En bonne place figurent aussi le drapeau réunionnais et l’incontournable dodo emblématique des Brasseries de Bourbon.

« On reçoit pas mal de Réunionnais, vous savez »

Mais qu’est-ce qui a bien pu conduire les intrépides Tom Wilson et Eugene Ashe, fondateurs du Reunion Surf Bar, dans le quartier de Hell’s Kitchen (il tire son nom des fumées et vapeurs des anciennes cuisines centrales : les « cuisines de l’Enfer ») à arborer les couleurs de La Réunion ? Derick, le « general manager », pointe le doigt vers le mur qui fait face au comptoir. « Vous voyez cet homme, sur les photos ? C’est Big Wave Dave, un surfeur renommé. Et il est le père de Tom Wilson, un des propriétaires. Dans notre bar, le surf est mis à l’honneur. Et La Réunion est un spot de surf de premier plan. Voilà comment c’est venu.

Pour ma part, j’aimerais bien aller à La Réunion, parce que le DJ du bar m’a dit qu’il y avait un super festival de musique. On reçoit pas mal de Réunionnais, vous savez. Quand ils nous disent d’où ils viennent, on leur offre un rhum arrangé. Vous pouvez le dire à vos lecteurs de La Réunion ! »

Le Reunion Surf Bar ne sert pas à proprement parler de cuisine réunionnaise. Pas de cari en vue, pas de rougail. Encore que... Lorsqu’on se penche sur la carte, on trouve bien un « dodo dog », une sorte de hot-dog au bœuf agrémenté de « rougail salsa ». Ainsi qu’une salade « réunionnaisse » (sic), servie « avec de la baguette toastée et du fromage de chèvre fondu » (là, on fronce un peu les sourcils). Et surtout, dans un étonnant retour à l’envoyeur, un sandwich à base de « french fries » (frites), « wonton meatballs » (bouchons) et fromage fondu sur de la baguette. Rien à envier aux camions-bars made in 974. Son nom ? « Le Américain », bien sûr.

Lire aussi :
- Un Surf Bar nommé Réunion à New-York
- New-York plus proche de la Réunion


+ d’infos : www.reunionnaisdumonde.com/r/1/Amerique-du-Nord

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
7199 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik