Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > La programmation réunionnaise du Sakifo Musik (...)

La programmation réunionnaise du Sakifo Musik Festival 2017


Du 2 au 4 juin, les scènes du Sakifo permettront la découverte et la rencontre entre des pointures internationales et des groupes locaux. Qui sont les artistes réunionnais programmés cette année ?

Pour gagner une invitation pour le festival, soyez parmi les 1ers à envoyer un courriel à contact@reunionnaisdumonde.com en précisant la soirée de votre choix ! (places et cadeaux offerts en priorité aux membres Réunionnais du monde - Toutes les places ont été offertes !


Comme chaque année, le site de la Ravine Blanche à Saint-Pierre, situé au bord de l’océan, résonnera de toutes les musiques du monde lors de la 14ème édition du Sakifo Musik Festival les 2, 3, 4 juin 2017 (Lien Billetterie). Organisé chaque année depuis 2004, cette scène musicale est devenue une référence du paysage culturel musical de La Réunion. L’événement permet la rencontre d’univers musicaux différents. La programmation mélange des pointures internationales à des découvertes réunionnaises. Parmi ces artistes locaux :

Lire aussi : Festival Sakifo 2017 : la programmation complète

Afrique 2000 (Afro-electro)

On connaissait son travail de metteur en son des spectacles de Sergio Grondin (Kok batay, Zorèy) et sur les pièces de danse contemporaine Des#Routes ou M’Others. Producteur d’une electro plutôt sombre, Kwalud explore un autre versant de sa personnalité musicale avec Afrique 2000, projet inspiré par les musiques populaires du continent noir (kuduro, kwaito, musique mandingue,…). Son travail, principalement axé autour des rythmes et des éléments percussifs, recrée une vision singulière, voire fantasmée, des musiques africaines, plus proche de l’esthétique défendue au sein du duo Sauvage que des ses morceaux solo.

Boutik Sauvage (Afro-groove)

Le Sauvage Sound System est né de la rencontre entre le DJ et collectionneur de vinyles Black Ben et le producteur de musique électronique Afrique 2000 aka Kwalud. Le duo, qui inquiète les salons bals de l’Ile de La Réunion depuis plusieurs années maintenant, puise sa sélection festive et pointue dans le creuset musical du continent africain et de ses nombreuses diasporas. En coulisses, le vidéaste Pierre Moulin prépare les films qui tapissent les murs des soirées. Sauvage Sound System, c’est trois regards sur les cultures urbaines de l’hémisphère noir et une seule et même obsession : faire danser !

Dolorès Boyer (Chanson)

C’est un soir de Printemps comme les autres à Bourges. Le groupe Tricodpo vient d’y donner son premier concert et la troupe, en relâche, entre dans un bar au hasard. Ils ignorent qu’à l’intérieur, Dolorès Boyer vient tout juste de commencer à chanter. Le blues qui vibre dans sa voix, cette mélancolie d’un autre monde perdue dans la pénombre d’un troquet de province, surprend les trublions la kour. La rencontre est fulgurante : voilà Tricodpo réinventé en backing band au service d’une artiste qui nous vient, littéralement, de nulle part, mais qui fait entendre à sa façon, poignante, l’âme douce-amère des musiques tropicales.

Do Moon (Electro)

Do Moon est né fin 2013, de la rencontre de deux DJ/compositeurs vivant à la Réunion, FlowDi et Cszyz. Les deux compères composent, mixent et jouent en live, proposant un univers festif, très dansant, où se mêlent afro-house, kwaito, bass music tropicale et sonorités traditionnelles de l’Océan Indien. Leur notoriété grandissante leur permet de se produire sur les plus grosses scènes de l’île (Electropicales, Kabardock, Palaxa) et au-delà (Inde, Maroc et prochainement Cap-Vert). Également auteurs d’excellents remixes de Blick Bassy ou Alain Peters, les deux lascars promettent un set fiévreux et remuant !

Gadiembe Maloya (Maloya)

C’est comme souvent un noyau familial qui constitue la base de la formation Gadiembe Maloya. Frères, sœurs, cousins et autres marmays du quartier de Terre Sainte ont uni leurs forces pour créer le groupe voilà trois ans. Si musicalement les Saint-Pierrois évoluent dans la plus pure tradition maloya, ils se démarquent par une scénographie soignée et l’emploi de costumes et d’accessoires originaux. Ayant déjà ouvert pour Gramoun Sello ou Danyèl Waro, lauréats du concours 20 désamb de la Ville de Saint-Pierre, ils se produiront pour la première fois au Sakifo !

Grèn Sémé (Chanson)

Entre poésie rock, pulsations dub et rythmes ternaires, Grèn Sémé invente une chanson totalement inédite où le créole et le maloya de La Réunion donnent rendez-vous à Brel, Bashung et Noir Désir. Trois ans après un premier album remarqué, le groupe trouve avec Hors Sol le parfait équilibre entre puissance et fragilité, et s’affirme comme l’une des voix les plus originales de la nouvelle scène francophone. Enregistré avec Jean Lamoot, ingé son pour La Mano Negra ou Brigitte Fontaine, cet opus révèle une conscience poétique en opposition aux mirages existentiels de la modernité et aux imaginaires normalisés.

Jozefinn’ Austral View (jazz world)

Né à l’occasion du festival Madajazzcar à Antananarivo en 2013, Jozefinn’ Austral View (ou JAV pour les intimes) est un projet panaustral unique en son genre. Autour du guitariste péi Jean-Pierre Joséphine sont réunis le batteur mozambicain Frank Paco, le multi-instrumentiste malgache Andry Michael Randriantseva, le joueur de marimba sud-africain Bongani Sotshononda et le contrebassiste réunionnais Jacky Boyer. Ensemble, ils proposent un panorama musical et culturel du sud-ouest de l’Océan Indien et, plus important encore, une vision fraternelle du partage musical, par delà les frontières.

Kaloune (Chanson Pop)

Passionnée par les mots depuis son plus jeune âge, la Panonnaise Judith Profil a pris son temps pour proposer une œuvre multiple, intime et riche. Comédienne, conteuse, auteure de deux recueils de poèmes en créole et en français, sa polyvalence et sa qualité d’écriture en font l’une des artistes réunionnaises actuelles les plus intéressantes. Le spectacle La fée noire, créé en 2014, prolongement scénique de Séga bondyé galé, son premier livre, a fait date. Accompagnée de son fidèle mbira, un piano à pouces utilisé lors des cérémonies rituelles au Zimbabwe, elle chante avec une grâce folle la mémoire, le sacré et la féminité.

Karl Hungus (Rare grooves)

DJ résident du Sakifo depuis 5 ans et créateur des soirées What’s Up Dock ? au Kabardock, Karl Hungus se spécialise dans le domaine « rare groove ». Dénicheur de pépites soul, funk, disco, rhythm’n’blues ou encore old school hip-hop, l’ancien résident du Marula Café, club de musique noire réputé de Barcelone assure à chaque DJ set un dancefloor explosif. Il a notamment assuré les premières parties de De La Soul, Fred Wesley, Wax Tailor, Chinese Man, Féfé ou encore Seun Kuti, et a partagé les platines avec quelques grands noms tels Ollie Teeba (The Herbaliser), DJ Format ou Jazzman Gérald.

La Basse Tropicale (Tropical groove)

À ma gauche, Natty Hô, junglist de la première heure qui a côtoyé Zion Train ou Roni Size sur les plus belles scènes européennes avant de s’établir à la Réunion. À ma droite, Konsöle, selecta bien connu des adeptes de musiques tropicales et pilier de l’association KreolArt. Ensemble ils forment La Basse Tropicale, duo remarqué pour Soul sok séga, recueil de perles du séga de l’île sœur, sorti sur le label anglais de référence Strut. Zouk, boogaloo, latin jazz, salsa mais aussi UK garage, 2-step ou reggae, le binôme offre une sélection éclectique et pointue qui déclenche invariablement déhanchés cadencés et hausse de la température.

Loya (Electro)

Multi-instrumentiste réunionnais passé par le jazz et les musiques africaines, Sébastien Lejeune découvre les musiques électroniques en métropole. Ce sont les grandes heures de l’IDM des hérauts du label Warp Records qui le marqueront profondément, en particulier les mélodies naïves de Plaid et Boards of Canada. Lors d’un voyage sur sa terre natale, Sébastien devient Loya. Maloya réunionnais, séga mauricien et musiques tamoul se jouent ici à un tempo footwork, le roulèr du maloya traditionnel se confronte aux boîtes à rythme et les synthétiseurs harmonisent les voix habitées des chanteurs des îles de l’Océan Indien.

Mélanz Nasyon (Maloya)

Groupe phare des vingt dernières années à la Réunion, responsable de plusieurs hymnes emblématiques, Mélanz Nasyon a repris du service voilà quelques mois après une longue pause. Toujours emmenée par Stéphane Grondin, historien du maloya et fondateur du label Maloyallstars, la troupe saint-joséphoise a sorti Fyèr maloyèr, un sixième album qui confirme son savoir-faire. Un maloya à la fois moderne et profondément respectueux de la tradition, revendicatif tout en étant festif, qui chronique sans fard le quotidien, ses joies et ses tracas, et insiste sur l’importance de la transmission du patrimoine.

Riske Zéro (rock)

Plus de dix ans que le trio réunionnais défend ses compos fiévreuses sur les scènes de l’île et au-delà (tournées en France et en Espagne). No country for poor men, deuxième effort paru l’an dernier sur le label péi Maudit Tangue, confirme leur savoir-faire en matière de rock musclé et revendicateur. Le spectre d’influences assumées, de Joy Division à Fugazi ou Girls Against Boys, donne une idée assez juste de la puissance sonique de Riske Zéro, entre l’élégante urgence du post-punk et la la rage frontale de la noise. Groupe de scène par excellence, Riske Zéro risque de mettre une baffe supersonique aux non-avertis !

Sawyer (Rock)

Tour à tour sensuelle, incarnée et puissante, la musique de Sawyer évoque d’autres illustres power-trios, Muse et Placebo en tête. Mis en boîte au studio RMR de St-Denis, leur premier album Hellish spiral propose un rock mélodique aux arrangements particulièrement soignés et aux chœurs entêtants. Côté paroles, Sawyer aborde des thèmes relativement sombres : l’anxiété envers l’avenir, le cynisme généralisé ou encore la complexité des relations humaines. Avec ses riffs mastoc, sa section rythmique ultra carrée et ses refrains tubesques, Sawyer devrait rapidement s’imposer sur la décidément très vivace scène rock réunionnaise.

Uli Kunkel (hip hop)

Sur la planète « rare groove » (vous savez, ces petits 45 tours qui fusillent les jambes des danseurs à coups de beats funky), Karl Hungus est connu comme le loup blanc. Quand il enfile son costume de producteur, il devient Uli Kunkel, chimiste du sample obscur et couturier du breakbeat bien ajusté. Il développe alors un hip-hop mélodique dans la lignée des grands maîtres du genre (DJ Shadow, Pete Rock, J Dilla). Pour ce live, l’homme et sa MPC seront accompagnés par les MCs Erato et Seisma, la slameuse Joëlle Papeche et la flûtiste Indy.

Urbain Philéas (Maloya)

Danseur, chanteur, Urbain Philéas a créé sa propre formation il y a 19 ans. Avec 7 autres membres de sa famille, il donne à voir et à entendre un maloya résolument ancré dans la tradition, au son intact et à l’énergie magnifiquement communicative, à la fois actuel et original, comme en témoigne l’album Tsodrano. Arrangements, voix et chorégraphie font des prestations d’Urbain Philéas de vibrantes rencontres avec une musique qui parle au cœur comme au corps. Urbain puise dans la pratique du rite malgache une profonde compréhension de l’autre. Il en tire une énergie et une générosité palpables.

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
7199 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik