Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Sur les traces du Réunionnais Lislet Geoffroy au (...)

Sur les traces du Réunionnais Lislet Geoffroy au Sénégal


Héléna et Marie Laure de l’association Slam Lakour sont parties pour un fantastique périple de quatre semaines au fin fond du Sénégal avec pour mission de retracer les pas de la princesse Niama. Emmenée à La Réunion à l’époque de l’esclavage, c’est elle qui a donné naissance au savant Lislet Geoffroy. Récit.


Héléna Burglohner, présidente de l’association Slamlakour et sa collègue Marie Laure Chaurand : « Nous avons passé quatre semaines au Sénégal dont une semaine au sein du village de Tuabou, afin de créer un pont entre ces deux lieux où la princesse Niama a vécu : Tuabou et la ville de Saint Pierre. »

Depuis l’île de la Réunion, jusqu’au fin fond du Sénégal oriental, nous avons tenté de retracer les pas de la princesse Niama, princesse Soninké enlevée de sa terre et vendue comme esclave à la Compagnie des Indes à la fin du 18ème siècle. Elle deviendra la cinquième femme affranchie de l’île Bourbon et donnera naissance au grand savant Lislet Geoffroy, botaniste et cartographe reconnu.

« Pendant des siècles notre village a pleuré notre fille enlevée. Elle nous revient aujourd’hui avec cette première pierre d’un pont posé entre La Réunion et Tuabou »


Ce fut indéniablement un moment riche, fort et émouvant. Merci Tuabou, Merci Niama, images : Marie Laure Chaurand - Montage : BoosTV

Héléna et Marie Laure ont été accueillies par le Tounka, c’est à dire le chef du village. Elles ont pu s’imprégner de ce village millénaire, bordé par le fleuve Sénégal. Une médaille de la ville de Saint Pierre a été remise au village, en signe de reconnaissance de cette partie de l’histoire qui nous lie. Pendant cette semaine, le programme fut chargé : visites de courtoisie dans les lieux clés du village, ateliers de Slam dans les écoles primaires et collèges, prises de vues, réalisation d’interviews et échanges de recettes à travers un atelier cuisine riche en échanges et en fous rires.

A Dakar, la capitale du pays, nous avons eu l’occasion de faire de belles rencontres notamment avec Amadou Lamin Sall, poète héritier de Senghor, M. Bathily, ancien ministre du Sénégal et secrétaire de l’ONU, ainsi que M. Bocoum, directeur du musée des civilisations noires à Dakar. En tant que promoteur des cultures urbaines, l’équipe à été invitée au festival des cultures urbaines à l’Alliance Française de Kaolac, ou Héléna a pu partager un Slam en français et en créole devant un public endiablé.

Dans le cadre des 170 ans de l’abolition de l’esclavage en 2018, Slamlakour organise un évènement autour de l’histoire vraie de cette petite princesse aux rêves et au destin brisé, mettant à l’honneur le lien qui nous lie entre l’île de La Réunion, l’Océan Indien et le Sénégal, l’Afrique.

Un peu d’histoire

Il y a près de 300 ans, en 1743 exactement, alors que la princesse Niama n’avait que 9 ans, elle fut capturée dans son village natal ,Tuabou, arrachée à sa terre, livrée à des mains étrangères lors d’une razzia puis déposée comme la plupart des esclaves dans l’entrepôt du Fort Saint- Joseph à Médine, à côté de Kayes (Mali). Acheminée plus tard à Saint-Louis du Sénégal, elle se retrouvera dans les Iles Caraïbes avant d’arriver à l’Ile Bourbon.

Jean-Baptiste Lislet-Geoffroy, astronome, botaniste, cartographe et géologue, est le fils de l’ingénieur Jean-Baptiste Geoffroy et de Niama. Né le 13 avril 1755 à Saint-Pierre de La Réunion, il est mort en février 1836 à Port-Louis, aujourd’hui capitale de Maurice. Jean-Baptiste Lislet Geoffroy est le fils d’une esclave, Niama, princesse de Galam (Sénégal), et de Jean-Baptiste Geoffroy, ingénieur installé à Bourbon, homme des Lumières éduqué et libéral. Sa mère est affranchie le jour de son baptême, le 23 août 17553, ce qui permet à Lislet de naître libre, et il est adopté par la suite par son père biologique, qui pourra ainsi lui donner son nom. Cette procédure s’explique par les difficultés imposées par le code noir à un maître pour affranchir et reconnaître ses propres enfants issus d’une queue. Lislet Geoffroy reçoit de son père une solide éducation, en particulier en latin, algèbre et géométrie.

Au cours de l’année 1771, Jean-Baptiste Lislet Geoffroy sert de guide à Philibert Commerson dans la région du Piton de la Fournaise, où ils observent la faune et la flore. Par la suite, il se fait astronome, botaniste, cartographe et géologue, ce qui lui vaut de devenir le premier ressortissant des colonies à devenir correspondant de l’Académie des sciences le 23 août 1786. Un an plus tard, alors qu’il a 32 ans, il obtient la commission d’ingénieur géographe. Il s’applique alors à cartographier les îles de l’océan Indien, des Seychelles à Madagascar. Lorsque les Britanniques prennent l’île Bourbon au début du xixe siècle, Lislet Geoffroy est chargé de leur transmettre le pouvoir. Comme il est apprécié d’eux, il devient finalement citoyen britannique.

Slamlakour est une association de loi 1901 créée en 2007 à Saint Pierre. Ses missions se concentrent autour de la promotion des cultures urbaines à La Réunion, dans l’Océan Indien et au delà. Ateliers et prestations de Slam de Poésie, organisation d’évènements autour des cultures urbaines, exposition, sensibilisation et lutte contre l’illettrisme. Slamlakour est également porteuse de la Web TV BoosTV

+ d’infos : www.slamlakour.com


Plus d’articles sur l’histoire de la Réunion

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
7177 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik