Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Stéphane Sinimalé, employé de la Harvard Business (...)

Stéphane Sinimalé, employé de la Harvard Business School à Dubaï


De Cilaos à Dubaï en passant par une startup à Montréal, il forme les cadres internationaux de demain pour la prestigieuse université américaine… Retour sur un parcours hors du commun avec le site Outremers 360.


Originaire de Cilaos, Stéphane Sinimalé travaille depuis deux ans aux Emirats Arabes Unis pour la prestigieuse université américaine, Harvard Business School. Expert en matière d’éducation pour cadres dirigeants, il conçoit des solutions de formation pour les leaders de 500 premières entreprises mondiales, les membres de gouvernement ou encore des organisations internationales.

Né au pied du Piton des Neiges, Stéphane Sinimalé cultive très vite le goût de l’aventure et du dépassement personnel. Après une enfance passée en région parisienne, il revient à l’âge de 15 ans pour terminer ses études secondaires au lycée Leconte de Lisle à Saint-Denis. Diplômé d’un baccalauréat scientifique option maths et physique, il s’oriente vers des études de management de la qualité et gestion de production dans l’Hexagone. Il fera ses premières armes dans des compagnies comme Alstom (division train) et traitera aussi avec des entreprises internationales comme Boeing.

Son goût de l’aventure l’emmènera ensuite à bord du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc où il sera affecté par la Marine nationale afin d’effectuer son service militaire. Une opportunité que lui permettra de prendre le large durant 16 mois et de sillonner de nombreux pays.

Ce tour de monde ne lui fera pas oublier sa Réunion à laquelle il reste profondément attaché. En 1996, il décide d’y retourner pour y travailler. « Bien qu’on disait qu’il n’y avait pas de travail à la Réunion, j’ai voulu tenter ma chance » nous explique-t-il. Il sera responsable qualité au sein de la « Cartonnerie réunionnaise » à Saint-Pierre durant un an. « C’était une expérience extraordinaire qui m’a permis de découvrir , de comprendre les challenges et les opportunités sur une toute petite île avec une industrie réduite », ajoute-t-il.

« Ce qui me motive, c’est de pouvoir échanger, favoriser le dépassement de soi et toujours se diriger vers le culte de l’excellence »

Très vite, l’envie de mobilité se fait à nouveau ressentir chez ce Réunionnais, avide d’entreprendre de nouveaux défis. « Ce qui me motive, dans mes projets, c’est de pouvoir échanger avec différents interlocuteurs, favoriser le dépassement de soi et toujours se diriger vers le culte de l’excellence ». Stéphane Sinimalé travaillera ainsi à Londres, puis à Montréalpour participer à la création d’une start-up avant d’entrer à l’INSEAD pour trois ans avant d’être débaucher par Thunderbird School of Global Management avec laquelle il complétera son Executive MBA et travaillera à Genève en Suisse de 2005 à 2015. « Ce parcours m’a amené à me retrouver dans un domaine professionnel très intéressant. Il y a trois ans, la Harvard Business School ouvrait un bureau à Dubaï, j’ai décidé d’y postuler » explique Stéphane Sinimalé.

« Dans notre bureau de représentation, nous avons plusieurs activités. Nous faisons de la recherche, développons des solutions de formations en blendes learning, et enfin de l’éducation de cadres. Je suis en charge de cette dernière pour la région du Moyen Orient, de l’Afrique du Nord et de la Turquie. Nous nous occupons d’un portefeuille de 150 clients provenant des 500 fortunes mondiales, des gouvernements. Je développe des partenariats avec toutes ces personnes pour mettre en place ce qu’on appelle le management de talents. On prépare ainsi un certain nombre de personnes à devenir les futurs CEO (Chief executif officer) ou dirigeants destinés à accéder aux postes de responsabilités », poursuit Stéphane Sinimalé.

« Il y a une culture du respect extraordinaire »

Cette expérience de l’international inclut également une forte capacité d’adaptation, comme le souligne Stéphane Sinimalé. « Après deux ans à Dubaï, on a commencé à comprendre comment la société est structurée. C’est une société où il y a une forte population d’expatriés. C’est un véritable melting-pot dans lequel on prend du temps à comprendre comment la société fonctionne », décrit le Réunionnais. « Que ce soit en Arabie Saoudite, que ce soit au Qatar ou Emirats Arabes Unis, il y a une culture du respect, de l’hospitalité et de la convivialité extraordinaires. »

Aujourd’hui, Stéphane Sinimalé souhaite faire partager son aventure. Il participe à une initiative développée par le puissant réseau d’anciens élèves d’Harvard Business School afin de permettre à de jeunes brillants étudiants de la région à participer à un court programme de découverte et d’immersion facilité par des professeurs d’Harvard Business School . Cette année, un jeune réunionnais, étudiant en école de commerce fera partie de cette immersion. De quoi faire naître de nouvelles vocations !


Plus de parcours de Réunionnais GRANDS VOYAGEURS / de GRANDES ECOLES

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
7199 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik