Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > RDM Tv > mizik > Oté gran mèr – Frédéric Joron

Oté gran mèr – Frédéric Joron


Kan mi regard lorizon, kan mon zié lé koulèr flamboyan, Mi di ke Noël i sa arivé, zour d’lan tout suit dériér, E nou sa komens in lané… C’est l’une des chansons préférée des Réunionnais. Voici son histoire ses paroles et le lien karaoké.


OUSANOUSAVA - GRAND-MERE - LES PAROLES

Oté grand-mère sant enkor po mwin ti flèr fané
Rakont a mwin ton mizèr dand tan ke toué la vé pwin manzé
Kar mi rapel enkor kan té ariv loror
Koq té out révey, sat lé mien té lodèr kafé
Zorkidé té embomm la kour komm flèr mang dand verzé

Dand ton rév lavé lamour
Dand ton zié lavé lamitié
In bertel si ton zépol po nou mont labitasion

Kan la pli i tomb si la tol i fé mont mon sentimen
Dand silens la nuit la briz la po karés mon viizaz
Mé tousa lé komm in léklips la po nwarsi mon péizag

Kan té ariv zour d’lan, in ti likèr maribrizar
En kompani din paté kréol, la nout tout té rakont zistwar
Na in fwa ou la pléré pars ke gran pèr té vé tap aou
Mi rapel enkor tou sa la mémé
Se swar la gran pèr lé té sou
Oté ti frèr di la viey di le vié arèt pléré
Tro tar ti frèr, gran mèr la fyn ferm lo zié
 
Kan mi regard lorizon, kan mon zié lé koulèr flamboyan
Mi di ke Noël i sa arivé, zour d’lan tout suit dériér
E nou sa komens in lané en labsens de not mémèr
O zordi mwin va krié, é pardon si mi plér
 
Kan ou té réflési lontan
Mwin té di dand ton tèt souv’nir la po romont kouran
Mi lès la port dériér ouver enka si in zour ou vé artourné
Mé wokilé not mémèr, dia li sant enkor po mwin ti flèr fané
Tro tar ti frèr, gran mèr
La fini alé
 
Paroles et musique : JORON Frédéric  

L’histoire de cette chanson (source : L’Azenda)


L’année 1984 est à La Réunion le théâtre d’une crise de larmes collective lorsque le public découvre à la radio la première K7 d’un jeune groupe de Saint-Louis fondé par trois frangins, et qui contient, perdue au milieu de la face B, une petite ballade simplement accompagnée par une guitare sèche et quelques percussions discrètes. On y entend la voix claire de Frédéric Joron rendre un tendre hommage à sa grand-mère, avec des mots simples et beaucoup de nostalgie. Le jeune homme est alors loin de se douter du succès que va rencontrer cette chanson…

...

L’album où Grand-Mère est presque coincée entre les monuments Zamal et Flèr Malhèr va devenir l’un des plus grands best-sellers de l’histoire à La Réunion, et les trois fils Joron vont rejoindre au panthéon de la musique créole leur père Jules, génial auteur de ségas, dont Fifine, Voleur Canards ou Pic-nic chemin volcan.

Frédéric Joron : « On me demande beaucoup cette chanson en concert. Elle est rentrée dans le patrimoine, les gens se la sont appropriée. Ça prouve que les Réunionnais sont très famille, et le départ d’une grand-mère, c’est une partie de nous-même qui part. »

Lire la suite sur le site L’Azenda

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8388 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik