Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Jérémy Bertil, coach sportif à Paris

Jérémy Bertil, coach sportif à Paris


Il a quitté l’île à 15 ans pour percer dans le football professionnel. Suite à des pépins physiques qui l’ont empêché d’atteindre le top niveau, ce Saint-Paulois a passé le diplôme d’Activités Gymniques de la Forme et de la Force avant d’enseigner en club premium à Paris puis à son compte.


Pouvez-vous vous présenter ?

Jérémy Bertil, 24 ans. Né à Saint-Paul, je suis un ancien footballeur et joueur de la Saint-Pauloise FC dans les catégories jeune U17 - U19 (de nombreux titres remportés !). Je suis diplômé du BPJEPS AGFF, Activités Gymniques de la Forme et de la Force et j’exerce comme "Personal Trainer" indépendant.

Racontez-nous votre parcours.

L’aventure métropolitaine m’intéressait pour progresser dans le foot. J’ai quitté l’île à 15 ans et demi pour Bordeaux où j’ai passé les tests dans un club de très bon niveau : le S.A Mérignac. Le club est connu comme « la poubelle » des Girondins de Bordeaux. Je m’explique : lorsqu’un joueur des Girondins n’est pas retenu en jeune ou en équipe pro, il est rapatrié immédiatement à Mérignac. J’ai donc joué dans les catégories jeune niveau DH et National pendant trois ans, mais des petits pépins musculaires m’ont empêché d’avancer.

Qu’avez-vous fait ?

Je fais alors la rencontre d’un kiné à Bordeaux, l’ancien kiné de l’équipe Pro. Celui ci me remet sur patte mais à 19 ans, je commence à réfléchir à mon avenir. Je reviens sur l’île pour passer mon permis, finir mes études et jouer pour la Saint-Pauloise FC. Deux bons kinés de l’ouest, Nicolas Desclaut et Bernard Pujad, m’aident avec mes pépins physiques et l’équipe gagne trois titres : championnat de la Réunion, Coupe de la Réunion et tournoi de la poule des AS. Mes kinés m’expliquent que je dois faire plus de musculation car j’ai grandi trop vite et mes muscles ne supportent pas la charge d’entrainement physique.

Je commence alors à pratiquer en extérieur, au parcours de santé, je m’inscris dans une salle de sport. Mon ex copine me dis qu’elle me verrait bien coach sportif et c’est le déclic. Après une petite recherche sur internet, je m’envole pour Rennes pendant 14 mois et je valide mon diplôme à l’école ENCP en Bretagne (Ecole Nationale de Culture Physique). Me voici dans la vie active !

Et ensuite ?

Je postule dans le Sud-Ouest de la France, à Castres, où j’exerce pendant six mois en salle de sport mais je ressens le besoin d’être encore plus challengé ! Je rejoins mon frère Vincent Bertil à Paris, où j’ai postulé dans un club prémium, où de nombreuses stars viennent s’entrainer ainsi que les femmes de certains footballeurs : Lucas, Tiago Silva, Kevin Trapp...

Mon aventure parisienne commence dans le 8e arrondissement de Paris… sur l’avenue des Champs Elysée. Je travaille un an et demi dans ce club et j’enrichis mon carnet d’adresse. J’y entraîne des personnalités et des grands patrons comme Taylor Chiche (acteur, patron de boîte de nuit - restaurant), Benjamin Allouche (patron du salon de coiffure de luxe Le Biguine), l’humoriste Fary et des clients issus du Moyen Orient.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Je suis installé à mon compte dans le 15e arrondissement. Je continue sur ma lancée mais je pense déja au futur… Mon projet, c’est d’avoir un cabinet de coaching privé à Paris, ou ma propre salle de sport à la Réunion. En attendant, je transmets mon énergie aux gens autour de moi. Les gens apprécient aussi mon petit côté soleil – sourire – humour – tchatche… Paris est une très belle ville. Il y a de bonnes et de mauvaises personnes, mais la clef de la réussite est le travail et la volonté d’avancer dans ce que nous entreprenons.

Que vous a apporté l’expérience de la mobilité ?

Je suis parti très jeune. Cette expérience m’a apporté beaucoup de confiance en moi, mais aussi d’être autonome, et surtout de devenir un homme.

Quels objets de la Réunion avez-vous emporté dans vos valises ?

Chez nous nous sommes très croyants ; j’ai mon Christ qui est dans ma chambre. Sinon je n’ai pas d’objet particulier, la technologie permet aujourd’hui de faire un appel vidéo très facilement pour voir mon petit frère et mes parents !

Avez-vous des contacts avec des Réunionnais ?

Oui via mon frère qui a beaucoup d’amis sur Paris. Les amis de ma génération pour la plupart sont au péi. J’ai aussi un ami réunionnais qui travaille dans un super restaurant gastronomique en tant que bras droit d’un ancien gagnant de Top Chef. Quand j’ai envie de gouter aux saveurs de chez nous, je fais appel à lui !

Que pensez-vous de la situation socio-économique à la Réunion ?

C’est toujours aussi difficile au niveau emploi : soit tu es trop qualifié, sois tu manques d’expérience... Dans ma branche, de nombreuses salles de sport ont vu le jour. C’est bien pour les coachs et les futurs coachs mais que va-t-il se passer lorsque le marché sera saturé ? A nous d’être créatifs et inventifs pour palier à ca !

Son profil Instagram : www.instagram.com/jeremcoach / www.facebook.com/Jeremcoach75/


Plus d’articles / portraits SPORT

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8239 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik