Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Théo Hoarau, élève du Berklee College of Music à (...)

Théo Hoarau, élève du Berklee College of Music à Boston


Après avoir envoyé ses compositions aux Etats-Unis « un peu par hasard », ce lycéen de Stella a décroché une bourse dans la prestigieuse école de musique d’où il sortira diplômé en mai. Puis direction Los Angeles, la capitale mondiale de l’industrie musicale, où il tentera de développer son projet d’artiste sous le pseudonyme Nasaya.


Pouvez-vous vous présenter ?

Théo Hoarau, 21 ans. Je suis né au Port et j’ai grandi à Saint-Leu. Je me suis installé à Boston il y a maintenant quatre ans pour étudier la musique au Berklee College of Music. Je suis musicien (guitariste principalement) et compositeur/arrangeur.

Racontez-nous votre parcours.
 
J’ai quitté l’île pour les États-Unis à 16 ans en 2013, ayant eu la chance d’obtenir une bourse d’études pour un programme d’été de cinq semaines à Berklee. J’avais envoyé mes compositions et arrangements à un professeur de l’école un peu par hasard. Sur place j’ai pu étudier dans le « workshop » de Marty Walsh (ex guitariste du groupe ’Supertramp’), avec d’autres professeurs et musiciens renommés comme Tiger Okoshi. À la fin du programme j’ai été auditionné sur place et j’ai obtenu une autre bourse pour le cursus musical « Bachelor of Music Degree ». C’est un programme de quatre ans que je termine à la fin de ce semestre en mai 2018.

Que retirez-vous de cette expérience ?

Étudier dans une école comme Berklee a toujours été un rêve pour moi car un grand nombre de mes artistes favoris sont passés par cette école : Quincy Jones, John Mayer, Pat Metheny... Certains professeurs avec qui j’ai pu étudier sont très renommés (Mick Goodrick, Marty Walsh, David Fiuczynski, Tiger Okoshi) et les élèves viennent de partout dans le monde. C’est un programme qui accueille 40% d’étudiants étrangers. Étudier la musique dans ces conditions est un gros avantage, c’est une expérience musicale et humaine extrêmement enrichissante !

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion ?

La Réunion est un endroit très riche culturellement et socialement parlant. Le fait d’avoir grandi sur un territoire si diversifié ethniquement m’a permis de m’adapter assez facilement. Ca reste un choc culturel d’arriver aux Etats Unis, dans une grande ville comme Boston, mais c’est un endroit très accueillant avec des dizaines de milliers d’étudiants (MIT, Harvard). On s’y adapte très vite !

Quels sont vos projets ?
 
J’aurai mon diplôme de Berklee en mai. Je déménagerai ensuite à Los Angeles pour poursuivre ma carrière en tant que musicien et compositeur/arrangeur pour mon propre projet et pour d’autres artistes. Mon projet d’artiste se développe sous le pseudonyme ’Nasaya’ ; je mêle diverses influences (electro, pop, jazz, world), inspiré par des artistes comme Flume, Jamie XX, Tame Impala… J’ai récemment commencé travailler avec le label ’Majestic Casual’ qui a signé et sorti plusieurs de mes titres depuis l’année dernière :
 

 
Déménager à Los Angeles - plus ou moins la capitale de l’industrie musicale mondiale ! - me permettra de développer mon projet en plus grande envergure en travaillant avec d’autres labels et artistes !

Que pensez-vous de la vie aux Etats-Unis ?
 
La façon de communiquer est différente, l’humour n’est pas le même : on n’y est moins sarcastique qu’en France. C’est un pays très superficiel sur beaucoup de points. Mais je pense que la mentalité générale aux États-Unis me pousse plus loin dans mes projets que si j’étais resté à la Réunion ou en Métropole. La culture, la société ’états-unienne’ est très différente de la culture française. C’est un pays jeune, avec moins de traditions anciennes. Je trouve les Américains plus « positifs » que les Français qui ont tendance à être « râleurs ». La vision de l’art et de la musique est plus ouverte ici, surtout en ce qui concerne la musique populaire.

Avez-vous des contacts avec des Réunionnais ?
 
Un de mes amis proches, Mathéo Techer, originaire du Tampon, étudie également a Berklee depuis quelques années avec moi !

Quel est votre regard sur la situation à la Réunion ?
 
Vivre aux États-Unis m’a fait prendre conscience de la chance d’être un citoyen français/européen, et du nombre d’avantages que nous avons. Aux États-Unis par exemple, les études supérieures sont extrêmement coûteuses et les étudiants s’endettent sur des dizaines d’années pour payer leurs frais de scolarité. Les soins médicaux sont extrêmement chers et le coût de la vie en général.

Qu’est-ce qui vous manque de votre île ?
 
Ma famille, les bons petits caris, la plage, le beau temps et surtout le calme / la qualité de vie ! Vivre aux USA peut-être très stressant au quotidien même si je me suis maintenant acclimaté à ce style de vie très "rapide".

Qu’est-ce qui pourrait vous convaincre de revenir habiter à la Réunion ?
 
Pour l’instant vivre aux États-Unis est un avantage énorme en termes d’opportunités musicales et je m’y plais beaucoup. Cependant j’aimerais beaucoup revenir à la Réunion dans plusieurs années pour quelques temps (six mois -un an), avec l’objectif de travailler sur des projets personnels et avec des artistes réunionnais.

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?
 
La plupart des Américains n’ont aucune idée de l’existence de la Réunion. C’est compliqué de leur expliquer que c’est un département français malgré son isolement géographique. La plupart du temps, je donne l’exemple de Hawaï. Les Américains sont toujours fascinés et curieux de discuter d’où je viens.

+ d’infos : www.instagram.com/itsnasaya / www.facebook.com/itsnasaya / www.soundcloud.com/itsnasaya


Plus d’articles ART SPECTACLE / www.reunionnaisdumonde.com/r/1/Amerique-du-Nord (582 inscrits)

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8885 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik