Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Maud Boulet Hoareau, conceptrice de voyages au (...)

Maud Boulet Hoareau, conceptrice de voyages au Pérou


A 25 ans, cette Saint-Pierroise a déjà découvert une bonne partie du globe. Blogueuse et photographe, elle travaille dans une agence de voyage réceptive à Lima, la capitale du Pérou : Terra Andina Peru.


Pouvez-vous vous présenter ?

Maud Boulet Hoareau, 25 ans, originaire de la Ravine des Cabris. Je suis métissée d’une mère réunionnaise et d’un père métropolitain. J’ai effectué mes études à la Toulouse Business School où j’ai obtenu un bachelor en management international. Aujourd’hui, je travaille à Lima au Pérou dans une agence de voyage réceptive. Je gère en parallèle avec mon compagnon un blog de voyages et "lifestyle" : Hele & Lime. 

Racontez-nous votre parcours.

J’ai quitté la Réunion en 2011, juste après le bac, direction l’Australie. J’ai étudié et travaillé à Perth pendant deux ans. C’était ma première expérience seule à l’étranger, loin de mon caillou et de ma famille. A 18 ans on est encore un bébé ; se retrouver toute seule dans un pays qui parle une langue différente et possède une culture différente, c’est un vrai challenge ! Mais c’était une expérience inoubliable, j’ai beaucoup appris et surtout beaucoup grandi. Puis j’ai continué mes études à Toulouse et c’est en effectuant ma deuxième année à l’étranger, au Pérou, que je suis tombée amoureuse de ce beau pays. C’est donc tout naturellement que je suis revenu afin de m’y installer après avoir décroché mon diplôme.

Quel est votre regard sur la région où vous vivez et ses habitants ?

Le Pérou est un pays fascinant ! Lima est une capitale dynamique et multiculturelle, un bon mix entre chaos et innovation. La nourriture est juste incroyable et l’ambiance sud-américaine avec ses petites imperfections rend mon quotidien vibrant. Les Péruviens sont très intéressants, je retrouve quelques similitudes avec les Réunionnais comme la place de la famille et la fierté dans leurs yeux quand on parle de leur pays. Ce sont des gens qui travaillent beaucoup. Les jeunes sont très créatifs, entreprenants et ils se donnent tous les moyens pour réussir. J’aime beaucoup cette mentalité car ici, si tu ne travailles pas tu ne manges pas. Rien n’est acquis dans la vie et je trouve que les jeunes Réunionnais devraient prendre exemple. 

Quels sont vos projets ?

Continuer à créer du contenu de qualité sur le blog. On se focalise sur la Réunion car il n’existe pas beaucoup de contenu en anglais sur notre île et comme il y a de plus en plus de touristes anglophones qui la visitent, j’espère qu’ils pourront s’aider de nos articles. En parallèle, je continue à travailler à Lima. J’adore mon métier et j’ai encore beaucoup à apprendre dans ce secteur. Et puis bien sûr découvrir encore plus le Pérou et voyager en Amérique Latine. Sur le long terme, j’aimerais bien monter ma propre entreprise. Pourquoi pas quelque chose à la Réunion, dans le tourisme et/ou en rapport avec le blog ? On verra bien ! 


Qu’est-ce qui pourrait vous convaincre de revenir habiter à la Réunion ?

L’ambiance et la singularité de la Réunion. On a de la chance de vivre sur ce petit bout de paradis, il fait tout le temps beau, on vit entre les montagnes et l’océan, on peut être en pleine nature en quelques minutes... La Réunion est aussi le parfait example du vivre ensemble. Voir autant de religions, de couleurs et de cultures différentes se mélanger aussi harmonieusement, je trouve ça extraordinaire. On ne trouve pas ce savoir vivre ensemble partout. Bien sûr me rapprocher de mes proches est aussi un argument important pour me faire revenir. 

Que vous apporte l’expérience de la mobilité ?

Partir, voyager, découvrir de nouveaux horizons... ça a complètement forgé mon identité et c’est ce qui fait la personne que je suis aujourd’hui. Je parle quatre langues différentes (en comptant le créole), j’ai des amis dans le monde entier, je m’adapte très facilement à un nouvel environnement, je vis des expériences incroyables, je m’instruis, j’apprends beaucoup sur moi, sur les autres et profite pleinement des petits joyaux que cette planète a à offrir !

Avez-vous des anecdotes de voyages à partager ?

Petit exemple d’un gros coup de stress dès mon deuxième jour en Australie : Je devais me rendre en bus à l’école et ma famille d’accueil m’avait dit de m’arrêter juste après le McDonald’s. Sauf qu’il y en avait deux ! Evidemment je me suis arrêtée après le premier et je me suis retrouvée totalement perdue, affolée et sans téléphone. Un monsieur qui arrosait ses plantes a bien vu ma détresse et il a gentiment attendu le prochain bus avec moi en indiquant au chauffeur où il devait m’arrêter. Mon sauveur ! 

Au Pérou, dans mon université, il y avait une personne assise dans chaque ascenseur qui se chargeait d’appuyer sur le bouton de votre étage pour vous. Je me souviens avoir cru à une blague au début mais pas du tout ! A savoir qu’au Pérou il y a des emplois pour absolument tout. Cela peut paraître un peu fou au début mais on s’y habitue vite. Et puis avoir une personne qui vous aide à vous garer quand il faut faire des créneaux c’est bien utile !

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?

Les Péruviens connaissent très peu voire pas du tout l’île de la Réunion, mis à part quelques surfeurs qui en ont entendu parler grâce à Jeremy Flores. J’essaye de leur situer un peu en mentionnant l’Afrique du Sud et de leur montrer des photos. Ils trouvent ça joli mais je crois qu’ils ont un peu de mal à imaginer un territoire Français perdu en plein milieu de l’océan Indien. 

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion dans votre parcours ?

L’inconvénient c’est bien sûr la distance ! La Réunion ce n’est pas la porte à côté. Si je veux rentrer pour les vacances, il me faut du temps et un budget important en billets d’avion. Sinon ça ne m’a jamais porté préjudice du fait de venir de la Réunion au contraire !

Premier avantage : la facilité à engager une conversation et à faire de nouvelles rencontres. Je suis souvent la premiere Réunionnaise que les gens rencontrent et ça intrigue beaucoup, la conversation est vite lancée. Deuxième avantage : la multiculturalité de la Réunion m’aide à m’adapter assez rapidement à un nouvel environnement. Où que j’aille dans le monde je retrouve toujours quelques similitudes avec la Réunion donc c’est beaucoup plus facile pour moi de m’ouvrir à d’autres cultures et coutumes. Comme j’ai grandi avec toutes ces différentes couleurs de peau, toutes ces traditions, j’ai l’impression de toujours me sentir un peu chez moi. 

Qu’est-ce qui vous manque de votre île ?

Un peu de tout ! Un bon ti carry crab, la chaleur, le marché forain de Saint-Pierre, mes amis, mon chien et ma famille évidemment. Le ciel bleu et conduire me manque aussi beaucoup. A Lima il fait gris la moitié de l’année, on peut vite déprimer et pour ce qui est de conduire c’est un vrai sport ici ! 

Quels objets de la Réunion avez-vous apporté dans vos valises ?

J’ai apporté mon petit bocal de piment la pâte cabris, du combava, la pince qui retire les yeux de l’ananas, du rhum arrangé cahuète, un paréo, de l’huile essentielle de géranium et pour finir le drapeau de la Réunion. J’essaye de me ravitailler en produits réunionnais chaque année pour ne manquer de rien.

Avez-vous des contacts avec des Réunionnais ?

Malheureusement non ! Je ne connais aucun Réunionnais avec qui je peux parler un peu créole à Lima. D’ailleurs si jamais il y a des Réunionnais à Lima qui lisent cette interview faites moi signe ! 

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

Je pense que la Réunion n’exploite pas assez son potentiel. C’est une île avec grande richesse et malheureusement nous n’arrivons pas toujours à en tirer les bénéfices. J’aimerais beaucoup qu’on s’internationalise plus, qu’on vise plus haut et qu’on n’ait pas peur de s’affirmer même si on est une petite ile : dans l’export, le tourisme, la gastronomie, l’entreprenariat... Il faut que les jeunes Réunionnais voyagent, s’ouvrent au monde et ramènent des idées innovantes à la Réunion pour faire bouger un peu les choses. Plus d’action et moins de blabla on va dire. 


Découvrir le blog : https://heleandlime.com / Plus d’infos & portraits sur le TOURISME

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8614 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik