Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Un jardin réunionnais en Alsace

Un jardin réunionnais en Alsace


Découvrez en 40 photos/vidéos le jardin créole de Gianni Turpin, qui cultive patiemment sous le climat alsacien de savoureux fruits et légumes de la Réunion. Il livre à Réunionnais du monde son guide et ses conseils pour les faire pousser.

Lire aussi :
- Un véritable jardin créole dans le Tarn !
- Des fruits et légumes de la Réunion dans un jardin de Bretagne


JPEG - 2.3 Mo
Gianni Turpin dans son jardin extraordinaire à Hilsenheim (67)

Pouvez-vous vous présenter ?

Gianni Turpin, 43 ans. Originaire de Saint Joseph (où habite toujours mon papa Harry !), je suis venu en Alsace pour mon travail : je suis chauffeur routier. J’ai deux grandes filles « zoréoles » à qui je transmets l’amour pour mon île et sa culture. Comme je ne peux pas retourner régulièrement sur mon île, je fais pousser les fruits et les légumes de la Réunion dans mon jardin. A la maison, je parle créole.

Présentez-nous votre jardin.

Mon jardin est plutôt grand et fait presque le tour de notre maison. On y trouve des classiques comme des courgettes, des tomates, des mirabelles ou des concombres, mais surtout un jardin réunionnais avec : une treille de chouchous, un bananier, des citrons et des citrons caviar, des tomates arbustes, du bringel mange tout (on consomme le légume et les feuilles comme brède), des songes, des margozes, du géranium rosa, papaye, patates douces… J’ai surtout plusieurs sortes de piments qui prennent une grande partie de mon jardin. Je suis fier de le montrer à mes amis qui sont impressionnés et qui veulent tout goûter !

D’où viennent les graines que vous plantez ?

Certains plants ont été achetés dans le commerce. Mon père m’envoie des graines directement de la Réunion. Pendant mes vacances sur l’île j’en ramène également. Je garde les graines d’une année sur l’autre après séchage dans un endroit sec. Je déterre les plants de piment ou de songe pour les rempoter dans des pots et les mettre dans la maison pour qu’ils passent l’hiver. Je garde des chouchous de ma récolte pour les faire germer et les replanter l’année suivante.

Quels sont vos conseils pour créer et entretenir un jardin créole ?

Il faut de la patience, du temps et cela nécessite également beaucoup de travail. J’ai eu quelques échecs mais heureusement j’ai plutôt la main verte ! Voici quelques étapes incontournables :
Je prépare des semis en godets vers la fin de l’hiver, je les entrepose dans un endroit chaud en les arrosant régulièrement.
Dès que le froid s’en va je les mets dans ma serre.
Après les dernières gelées je prépare mon jardin avec du bon fumier de cheval, rien que du naturel !
Je sors mes plants pour les planter en pleine terre.
Je passe beaucoup de temps tous les jours dans le jardin pendant l’été. Et quand je pars en vacances mon beau-père s’occupe de tout !

JPEG - 294 ko
Chouchou

Quels usages faites-vous de ces fruits et légumes ?

Je cuisine dans les marmites de la Réunion. Je prépare des brèdes chouchou, des gratins de chouchou, du rougail tomate, du rougail margoze et des bourgeons de songe. Il m’arrive aussi d’en faire plus pour les mettre en barquette dans le congélateur pour les manger pendant l’hiver, comme quelques piments entiers. Le reste des piments sont préparés en pâte avec des épices et confits dans des bocaux. Je donne des bocaux à des associations réunionnaises et à des amis. L’année prochaine, j’ai le projet de construire une cuisine au feu de bois.

Comment ce goût est apprécié en Alsace ?

J’aime faire découvrir les traditions et la cuisine de mon île. Nous recevons tous nos amis, qu’ils soient réunionnais ou d’ailleurs, et ils adorent manger mes plats péi ! Les gens sont très ouverts et aiment découvrir cette cuisine exotique si différente de leur cuisine habituelle. Parfois ils goûtent même le piment mais ça « pouac » !

Lire aussi :
- Un véritable jardin créole dans le Tarn !
- Des fruits et légumes de la Réunion dans un jardin de Bretagne


Plus d’articles sur la Cuisine Réunionnaise / 450 adresses où trouver des produits créoles et exotiques

JPEG - 494.4 ko
Margoze
JPEG - 122.7 ko
Baba figue
JPEG - 263.9 ko
Bananier
JPEG - 200.2 ko
Bigarade
JPEG - 482.9 ko
Brède chouchou
JPEG - 173.5 ko
Bringel mange tout
JPEG - 409.2 ko
Bringelle mange tout
JPEG - 262.9 ko
Bringelle
JPEG - 151.6 ko
Chouchou
JPEG - 175 ko
Citron caviar
JPEG - 107.6 ko
Cueillette piments
JPEG - 141 ko
Curcuma
JPEG - 228.3 ko
Curcuma
JPEG - 133 ko
Plusieurs sortes de piments
JPEG - 367.6 ko
Géranium rosa
JPEG - 304.8 ko
Gingembre mangue
JPEG - 281.7 ko
JPEG - 215.4 ko
JPEG - 370.7 ko
JPEG - 117.8 ko
Piment blanc
JPEG - 235.6 ko
Piment cabri
JPEG - 133.1 ko
Piment confi
JPEG - 476.1 ko
A gauche : piment martin rouge
JPEG - 140.5 ko
Piment martin
JPEG - 401.9 ko
JPEG - 238.4 ko
JPEG - 125 ko
JPEG - 254.4 ko
Rougail morue
JPEG - 236.5 ko
Rougail saucisses
JPEG - 253.4 ko
Songe
JPEG - 329.9 ko
JPEG - 298.2 ko
JPEG - 420.5 ko
JPEG - 679.7 ko
Papaye
JPEG - 260.3 ko

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8901 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik