Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Tram-Train Réunion : un projet arrêté ou à reprendre (...)

Tram-Train Réunion : un projet arrêté ou à reprendre ?


L’histoire se répète-t-elle ? Le tram-train réunionnais est bien là, bien vivant. Il est prêt. Il a besoin seulement d’un coup de pouce, de quelques petits réajustements pour le faire redémarrer...


JPEG - 145.3 ko
tram train réunion
Copie d’écran du site tramtrain.fr le 14 juin 2010.

Une tribune de Jean Lou Mamosa, 63 ans, La Ravine des Cabris du 12 juin 2010.

Tram-Train Réunion ou pare-choc contre pare-choc ? Ce mode de déplacement durable, nous en avons besoin et nous l’aurons un jour. Le tram-train-Réunion ne restera pas indéfiniment à quai. Le management des mobilités doit être un volet complet des politiques publiques et la Réunion, ile modèle, est en phase d’innovation et de création dans ce domaine.

De grâce, pas de requiem, pas de messe solennelle pour l’âme d’un bien-portant. Le tram-train est bien là, bien vivant. Il est prêt. Il a besoin seulement d’un coup de pouce, de quelques petits réajustements pour le faire redémarrer. Des projets existent partout en Europe, serions-nous à la traîne et aveugles pour bouder ce concept ?

De grâce, ne sortons pas le canif de son fourreau, gardons notre calme. Nos anciens ont tout fait pour faire siffler ’le petit train longtemps’. Nous avons tout détruit. Tout a disparu au profit des lobbies industriels. Notre patrimoine ferroviaire est parti en fumée. Aujourd’hui, serions-nous plus bêtes que nos aïeux ? Nous avons raté le coche, comment faire pour nous rattraper ?

Le tram-train est une chance pour nous tous et les avantages sont multiples : gain de temps, trajet à moindre coût, réduction d’impact des nuisances, moins de stress et réduction significative des émissions de co2. De plus, il participe à la grande ambition de l’énergie propre, fortement soutenue par l’Etat et offre à nos enfants des milliers d’emplois. Mieux encore, il fera avorter ’le coma circulatoire’ qui empoisonne notre vie quotidienne.

Ce nouveau mode de transport ouvre la voie à des perspectives nouvelles, à des nouvelles habitudes pour se déplacer sans nier la marche à pied, le vélo, ’les rollers’ et les autres moyens de transports collectifs.

Le maillage des bus devient nécessaire et complémentaire. ll doit se greffer sur une infrastructure globale et réfléchie, créant à cet effet une dynamique économique et sociale tant attendue par tous et favorisant un trait- d’union entre le tram-train et les autres moyens de transport en commun,y compris les taxis.

Une page nouvelle vient de s’ouvrir, elle ne sera complète, bien remplie que si une nouvelle approche psychologique se met en place pour amorcer un développement harmonieux et stable. Rien ne peut se faire sans changement de comportement. J’ai confiance en la nouvelle équipe fraîchement élue et j’espère qu’elle pourra prendre des décisions justes sans "tailler à coups de machette" les débuts de réalisations ou geler les chantiers déjà ouverts.

Bien au contraire, au nom du concept de Développement durable, une nouvelle ère est née, une nouvelle économie s’ouvre devant nous. Revenir à l’utilisation ferroviaire permettra encore davantage de réduire notre dépendance au pétrole. Vouloir faire reculer le tram-train, c’est s’enfoncer encore un peu plus dans la galère et rendre la chose plus compliquée, plus onéreuse.

Quel gâchis ! Que de temps perdu ! Le défi est lancé. Sans plus attendre,bouclons son plan de financement pour faire siffler le tram comme nos ’gramounes’.

Avançons. Quelques chiffres à retenir. Dans 20 ans, la Réunion ile pilote aura plus d’un million d’habitants, plus de 800 000 voitures, plus de 6 000 kms de route. Sans projet phare, l’ile d’excellence va droit dans un mur. La perle de l’océan indien aura du mal à éviter tous les ennuis. De grâce, évitons ’la cata’ et ’le coma’. Avançons.

"La copie doit être revue et corrigée"

A propos des bus : Le maillage des bus est nécessaire et complémentaire. Mais rien ne peut se faire sans l’ouverture d’une politique forte basée sur l’utilisation des moyens de transports collectifs au détriment des moyens individuels, sans une approche réfléchie qui incite les usagers à changer leurs habitudes, et cela bien au delà des infrastructures, bien au delà de l’aménagement du territoire. Pour diminuer les impacts négatifs des déplacements actuels à la Réunion et réussir l’alternative au tout-automobile, tout doit être repensé, tout doit être mis en oeuvre pour plus de sécurité, plus de garanties sur nos routes.

Redynamiser l’économie réunionnaise. Commençons par le commencement. Pour désenclaver les ’quartiers hors-normes’ et faciliter la desserte des grands équipements (hôpitaux, gares, pôles administratifs et universitaires...), j’ai hâte de voir sortir de terre des grands projets de transports collectifs en site propre, même si cela devait être impopulaire pour certains de nos élus. Avec l’appui de l’Etat et un peu de bonne volonté, tout peut-être possible.

Du ti train lontan au tram train : Que de chemin parcouru !

La voie est ouverte. Feu vert pour le tram-train. Ce n’est pas un écran de fumée. L’ouverture de la concertation est bien réelle. Partout les langues se délient. ’La Star -Réunion’, transcende, se surpasse bien au-delà d’une ’image écolo’ , bien au-delà des clivages politiques. Comme dans toutes les métropoles d’Europe, la ’star’ sera implantée en tant que complément des autres moyens de transports collectifs et soulagera, j’en suis sûr un réseau du ’tout-auto ’ déjà saturé et asphixié. Sur un espace restreint de 2512 km2 où vivent 817000 âmes en 2010, une politique ambitieuse est vitale pour nous tous. Si l’on estime que les membres de la diaspora représentent le quart de la population réunionnaise, alors le chiffre est largement atteint : 1 million de réunionnais à travers le monde.

De plus avec les 200 000 âmes qui vont grossir les rangs de la population d’ici 20 ans, nul doute, la communauté réunionnaise existe bel et bien. Du beau monde en perspective. L’image est positive : Bâtir un modèle de développement durable. Le défi du XXI ème siècle est lancé. Le chemin de la cohésion sociale et du développement tracé.

Alors la ’star’, sourira. Avec l’ouverture du trafic aérien , l’arrivée de l’A380, la généralisation et la démocratisation des technologies de l’information et de la communication, la Réunion s’ouvre sur le monde et devient un lien d’échanges et de mise en relation entre migrants du monde, migrants et iliens et gens de passage qui viennent visiter son volcan et ses coulées (500 000 touristes sont attendus avant 2015 dans l’’île solaire).

Le progrès ne s’arrête pas. La Chine, avec un investissement de 300 milliards de dollars, compte être dotée de 120 000kms de lignes d’ici 20 ans (86 000 kms actuellement ). Du beau travail en perspective !

La France, quant à elle ne cesse de progresser dans la technologie ferroviaire et appuie également de plus en plus sur le champignon : record vitesse TGV : 574,8km/h . Ce nouvel exploit confirme indéniablement le succès de TGV en France depuis plus de 25 ans et favorise le développement et le désenclavement des métropoles régionales et européennes. Symbole du développement durable, ’le rail commercial’ n’a pas fini de nous surprendre et il s’impose un peu partout dans le monde .

Par exemple, la ligne TGV Tours-Bordeaux : Un modèle ! 302 km, un mégacontrat de près de 8 milliards d’euros. Bordeaux à 2H05 de Paris pour fin 2016. Chapeau ! 12 000 emplois à la clef par an. Un rêve ! Bravo et félicitations à toute l’équipe qui a mis en place ce beau projet, l’un des plus grands chantiers du monde. Non, le tram-train péi ne restera pas indéfiniment à quai.

Jean Lou Mamosa (REUNION)

Qui-suis-je ? Un habitant de Planète-Terre, un être raisonnable et sensiblement
affecté qui croît au DEVELOPPEMENT DURABLE. Comme tout citoyen, j’apporte
modestement ma petite contribution à l’édifice. Je suis contre ’le tout-automobile’
qui empoisonne notre vie quotidienne sur ce petit bout de terre : La Réunion. Pour
éviter ’le coma circulatoire’, je suis pour la mise en service d’un mode de transport
efficace, durable, adapté à la réalité d’une île qui vise le million d’habitants,
tout en préservant l’environnement.
Bienvenue à l’île de La Réunion : Patrimoine mondial de l’humanité !

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
7100 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik