Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Bruno Gérard, chocolatier en Norvège

Bruno Gérard, chocolatier en Norvège


A la tête d’une usine de production et de neuf points de vente, ce Réunionnais a co-créé « Sébastien & Bruno », une marque de chocolat de prestige et maintenant une franchise connue de la plupart des amateurs de chocolat en Norvège. Portrait.

Bruno a participé à l’opération de promotion de l’ananas Victoria en Norvège en mars 2018.


Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Bruno Gérard, je suis né en 1973 à Saint-Pierre. J’ai habité à la Rivière Saint-Louis où j’ai passé toute mon enfance jusqu’à l’âge de huit ans. En 1980, je suis arrivé en métropole avec ma mère et mon frère. Ma scolarité s’est arrêtée en cinquième et j’ai suivi une formation de pâtissier (CAP) dans une entreprise de Troyes dans l’Aube. A l’âge de 25 ans, je suis parti travailler à Barcelone pendant trois ans. C’est en 2002 que je suis arrivé en Norvège pour une création d’entreprise.

Racontez-nous la création de « Sébastien et Bruno ».

L’aventure a commencé avec l’arrivée de mon ami Sébastien en Norvège, à l’époque où je vivais en Espagne. Nous avions travaillé ensemble en France et il m’a proposé de nous associer pour créer une entreprise à Oslo : Sébastien Bruno AS. Cette entreprise fête ses 10 ans cette année ! Elle se compose d’une usine de production et de neuf points de vente. En tant que "chocolatier français", notre activité est axée sur le chocolat, les macarons et la pâtisserie.

Que représente le fait de venir de la Réunion pour vous ?

La métropole fut pour moi et mon frère un grand changement, l’apprentissage d’une culture différente. En ce qui me concerne ? j’ai gardé le sentiment de ne pas y être à ma place ; c’est probablement ce qui explique mes voyages. Comme beaucoup de Réunionnais, j’ai une famille multiculturelle par sa couleur et ses religions. Venir de la Réunion n’est pas un inconvénient mais plutôt un avantage. Pour moi c’est simple : je suis réunionnais, mais là où je pose mes bagages, je suis à la maison.

Quel lien gardez-vous avec l’île ?

J’essaie de retourner à la Réunion tous les trois ou quatre ans pour voir ma famille et mes amis. Bien sûr elle me manque. Mais ce qui fait la beauté de cette île, ce sont ses habitants. Je connais quelques Réunionnais à Oslo. Je n’ai aucun objet ou symbole particulier, mais une chose est avec moi en permanence : la gastronomie de la Réunion. Elle ne m’a jamais quitté. J’ai besoin de riz et de tout ce qui va avec.

« Professionnellement je suis très heureux en Norvège. C’est un pays calme socialement, bien organisé et avec une qualité de vie très agréable »


Quelle est l’image de la Réunion en Norvège ?

La Réunion reste peu connue en Scandinavie. Il reste encore un long chemin à parcourir avant que les Scandinaves puissent la situer sur la carte.

L’adresse à Oslo :

SEBASTIENBRUNO AS - Tvetenveien 32b 0666 Oslo
+ d’infos : www.sebastienbruno.no / www.facebook.com/sebastienbruno.no


- Lire aussi : « Ils ont fait la promotion de l’ananas Victoria en Norvège » (août 2018)

- Lire plus de portraits de Réunionnais entrepreneurs


COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8836 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik