Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Mouvement Gilets Jaunes : paroles de Réunionnais du (...)

Mouvement Gilets Jaunes : paroles de Réunionnais du monde


Messages de paix, de soutien ou d’incompréhension… la situation de blocage à la Réunion depuis le 17 novembre ne laisse pas indifférents les « expatriés ». Nous publierons sur cette page les réactions parvenues au site et via les réseaux sociaux*.

Contact : Envoyez vos messages et réflexions à contact@reunionnaisdumonde.com


On commence par l’humour de la très appréciée page Facebook Ladilafé qui rassemble de nombreux Réunionnais « expatriés ».

Message 1 : À tous les marmailles de la Réunion qu’on a oubliés depuis une semaine

Bonjour,

J’ai 25 ans et suis réunionnais habitant à Paris. J’aimerais passer un message, qu’importe si vous le partagez ou non mais je voulais vous l’envoyer. À mes frères et soeurs de mon île créole. Je vous adresse ce message de très loin, de Paris en métropole. Nous étions tristes en tant que Réunionnais du monde, au vu de la tournure qu’a pris durant les premiers jours, le mouvement qui secoue notre île. Il était prévisible que cette situation arrive, tous les ingrédients étaient réunis pour que ce volcan social à l’image de la Fournaise, connaisse une éruption explosive. Mais cette fois-ci, les laves ont largement dépassé les limites de l’enclos.

Comme des milliers de français vous êtes descendus dans la rue et dans vos quartiers avec des revendications parfois très différentes mais légitimes. Mais ce qui nous a tous réuni avant tout, et ce qu’importe la couleur de notre cri, c’est le souci de justice sociale et la volonté de dire ’’Assez à l’injustice et au mensonge ! "

Les plus grandes revendications demandent parfois du sacrifice. L’histoire de notre île nous a appris que c’est par le sacrifice que l’on obtient gain de cause, que c’est par le courage que l’on défie nos peurs, que c’est par l’insistance et la foi dans la réussite que nos droits sont reconnus. Si la très large majorité soutient le mouvement, nous sommes attristés que notre île ait été écorchée et blessée par des violences quelles qu’elles soient, car rien ne justifie la violence.

Les plus grands projets se forgent par la patience et la persévérance. Nous savons aussi que ces mouvements, associés au chaos, font resurgir des sentiments plus enfouis. Mais il n’y a pas de place pour l’injustice, le racisme ou la contrainte chez nous. Sachez que nous, Réunionnais du monde, sommes des petits bouts de notre île éparpillés sur la surface du globe et sommes pleins d’espoir quand à l’évolution du projet de notre île. Et la clé de voûte de ce projet, c’est la Ré-union de nos jeunes, nos artisans, nos agriculteurs, nos étudiants, nos chercheurs, nos cadres, nos entrepreneurs, nos fonctionnaires, nos gramouns, nos salariés et tous les autres quel que soit son origine qui forment une seule et même main et contribuent à l’essor de notre magnifique île, à la protection de sa culture, de son identité et son environnement. Les Réunionnais passent mais la Réunion elle, est éternelle.

Bien à tous. L’exilé de l’île Bourbon.

Message 2 : Ode à mon île - Anne-Sara Fontaine

Ode à mon île,

La Réunion mon petit pays, toi ma belle île affranchie, c’est à toi que je m’adresse aujourd’hui, ne soit pas aigrie. Toi qui a vu tant de choses difficiles depuis l’arrivée des hommes. Je suis désolée... Je suis désolée que tes habitants aient connu l’esclavage. Je suis désolée pour les gouverneurs qui ont tenu cet asservissement en t’humiliant. Toi la Réunion, toi qui porte si bien ton nom, tu sais nous unir et nous réunir « L’île intense » disent-ils. C’est vrai que tu es intense en couleur, en paysage, et SURTOUT en VALEURS. Toi et ton peuple soyez et restez unis à jamais. Aujourd’hui les français sont dans une colère légitime et c’est toi qui en souffre. Tu es à nouveau HUMILIÉE mais les grands gouvernants ignorent à quel point tu es puissante. Aujourd’hui ils essaient de nous désunir, de nous éloigner de nos valeurs, de nous enlever tout ce que nous possédons de plus précieux, le respect, le partage et un VIVRE ENSEMBLE extraordinaire.

« La vie est chère », c’est ce que tu peux entendre dans toutes les bouches. Le chômage est à la hausse, l’essence est de plus en plus chère, la nourriture est beaucoup plus chère que dans l’hexagone, pour nous qui vivons à des milliers de kilomètres nous sommes aussi « Français » ... Du moins c’est ce que disent les dirigeants. Nous les réunionnais n’avons pas de traitement de faveur, nous nous donnons les moyens d’y arriver. Prenons l’exemple des études, nous sommes nombreux à quitter l’île pour nous former, loin de notre famille dans l’idée de mieux revenir vers notre île et de la faire prospérer. Que nenni, lorsque nous avons obtenu nos diplômes, de l’expérience nous avons du mal à rentrer au pays. Lorsque nous demandons des mutations, il nous faut des années avant de pouvoir être acceptés dans notre propre « chez nous » et beaucoup ne l’ont jamais obtenu.

Cela fait quelques jours que tu es maltraité mon cher petit caillou. Tout a commencé par une simple marche pour interpeller le gouvernement par un mouvement de citoyens nommé « Les gilets jaunes ». Ces personnes pacifiques veulent juste dire le ras le bol de toutes ces taxes, tous ces impôts qui créent de plus en plus de pauvreté. Elles dénoncent toutes ces injustices, la POPULATION est en souffrance. Devant ce silence, ce manque de transparence, la population de cette belle île se révolte, elle se réveille, elle montre son désaccord. Tous les habitants ensemble en UNION exposent leur mécontentement. N’est-ce pas humain et louable ?

Je suis de tout cœur avec vous. C’est au tour des jeunes de prendre le flambeau, nous expatriés, nous étudiants réunionnais vivant en métropole, nous réunionnais du monde qui ne pouvons rentrer dans notre pays. C’est avec une certaine amertume que nous voyons l’état de notre île. La colère grandit chaque jour un peu plus et les esprits s’échauffent. Certes, nos voix ne sont pas entendues, nous ne sommes pas écoutés. Des renforts de plus en plus armés dans un esprit de violence face à une population sans arme et prônant la PAIX, GARDEZ votre CALME. Des renforts militaires qui seront « intraitables pour rétablir l’ordre public » face à un peuple désarmé auront personnellement à un moment de leur vie un retour qui leur appartiendra.

A l’approche de la fête de l’abolition de l’esclavage, le 20 décembre, mon cœur est meurtri de voir que 170 ans après, toi mon petit pays tu es toujours considéré comme un territoire à conquérir, une population à maîtriser. Je reste cependant OPTIMISTE, nous y arriverons, nous gagnerons.

O toi cher réunionnais, casse tes chaînes, libère toi et ensemble faisons entendre nos voix dans la SÉRÉNITÉ, la PAIX et l’Unité. N’oubliez pas l’héritage de toutes les valeurs que nous ont laissé nos aïeux. Allons mettre la main ensemble pour faire rayonner nos réunionnais dans la SOLIDARISME afin de porter haut les couleurs du drapeau de la FRANCE et les valeurs de la RÉPUBLIQUE :

LIBERTE – EGALITE - FRATERNITE

Les artistes réunionnais appellent au calme

* hors propos outranciers et injurieux

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8890 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik