Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > L’octroi de mer à La Réunion : une survivance fiscale (...)

L’octroi de mer à La Réunion : une survivance fiscale et un impôt presque parfait


Qualifié de "dinosaure", l’octroi de mer s’est éteint dans les colonies
ayant accédé à l’indépendance, et a survécu dans les quatre DOM. Protecteur
des productions locales, c’est aussi un impôt qui rapporte principalement aux communes réunionnaises entre lesquelles il est partagé. Dans ce DVD édité par l’ARCC, René Squarzoni, Professeur en Sciences de l’Education à l’Université de La Réunion et président du Conseil Scientifique du Parc National des Hauts, aborde l’octroi de mer sous ses aspects historiques, économiques et sociaux.


JPEG - 119.5 ko
L’octroi de mer à La Réunion dvd vidéo

Les Dossiers de l’ARCC
Vidéo
Volume 1 - L’octroi de mer à La Réunion :
une survivance fiscale et
un impôt presque parfait (DVD vidéo
100 minutes)

Conférence de
René Squarzoni,
Professeur
Sciences de l’Éducation à l’Université de La Réunion enregistrée à Saint-Denis le 23 novembre 2010 aux Archives Départementales de La Réunion
à l’occasion du colloque : "Prix et revenus à La Réunion du XVIIIe à nos
jours" dans le cadre de la Semaine de l’Histoire 2010 -
Colloque organisé par le Centre de Recherches sur les Sociétés de l’Océan
Indien et l’Association Historique Internationale de l’Océan Indien.

Présentation

Véritable tour de force que celui réussi par René Squarzoni : il arrive à
passionner l’auditoire en parlant de l’octroi de mer !
Economiste de formation, l’universitaire bien connu à La Réunion
s’intéresse notamment aux mécanismes qui assurent l’évolution rapide de la
société réunionnaise dans les dimensions démographiques, économiques et
sociales. D’où son approche plurielle sur l’octroi de mer, « un impôt
assez central dans l’équilibre de la région ».

Qualifié de « dinosaure », l’octroi de mer s’est éteint dans les colonies
ayant accédé à l’indépendance, et a survécu dans les quatre DOM, « dans un
milieu qui s’est recomposé et a changé lui-même considérablement de
substance et de portée. D’où un processus d’indigénisation puis
d’endémisation ».

Cet impôt ancien a trois fonctions. Comme tout droit de douane il peut
être un obstacle à l’entrée des produits et donc avoir un effet protecteur
des productions locales, principalement des productions industrielles.
C’est aussi un impôt qui rapporte : la recette a un impact sur les
importateurs et les consommateurs. Troisième atout, le produit de cet
impôt ne va pas se noyer dans le budget de l’Etat. Il est réservé - en
tout cas à l’origine - aux communes réunionnaises entre lesquelles il est
partagé et il a un impact sur les finances des collectivités locales.

René Squarzoni offre un percutant éclairage sur ce « mode de financement
relativement discret et performant pour les communes réunionnaises.
L’octroi de mer est un droit de douane : les taxes majorent le prix de
revient de l’importateur qui va se rembourser en répercutant cette taxe
sur le consommateur. Il pèse sur le pouvoir d’achat des Réunionnais ». En
contrepartie la Réunion bénéficie d’une division par deux de la TVA
appliquée par l’Etat sur la circulation des produits à l’intérieur de la
Réunion.

Une conférence à découvrir pour cerner les aspects historiques,
économiques et sociaux de ce fameux octroi de mer incitant René Squarzoni
à la confidence suivante : « Un impôt presque parfait qui me plait
beaucoup ; il a beaucoup plus de qualités que de défauts ».

Albert Weber


© Association Réunionnaise Communication et Culture

- Publication : Mars 2011
- Enregistrement audio et vidéo, montage, conception graphique, réalisation
 : Patrick Nurbel
- Crédit photo de l’image de couverture :
Gérard Hoarau
- Composition musicale : Didier K/Bidy
- Droits d’exploitation : Association Réunionnaise Communication et Culture
- Edition et production :
Association Réunionnaise Communication et Culture

Partenaires financiers :
- Conseil Général de La Réunion
- Ministère de l’Outre-Mer
- Mairie de Paris

Prix 22€

Commande : Association Réunionnaise Communication et Culture
ARCC - 162 bis rue Pelleport 75020 Paris.
E-mail : culturearcc@gmail.com

Les DVD de l’ARCC

Notre association aborde, en 2011, une nouvelle étape avec la publication
au format DVD vidéo de conférences et d’entretiens.
Désormais la collection « Les dossiers de l’ARCC » comprendra des
publications aux formats audio et vidéo.

Jean-Claude Judith de Salins,
Président de l’ARCC

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
7199 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik