Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Armand Payet : un élu UMP soutient Nicolas (...)

Armand Payet : un élu UMP soutient Nicolas Sarkozy



JPEG - 47 ko
Armand Payet : un élu UMP soutient Nicolas Sarkozy

Bio Express

Armand Payet, 26 ans. Depuis deux ans je travaille chez Dexia où j’analyse l’évolution financière des collectivités locales en Europe. Au préalable, j’ai fait une école de commerce, l’ESSEC, mais la plus grande partie de mes études, je l’ai faite chez moi, au Tampon jusqu’au Bac puis deux années de classes préparatoires HEC à Bellepierre. J’habite à Cergy depuis 2005.

Mon engagement en politique

Mes premiers souvenirs politiques, je les dois à Jacques Chirac et André Thien Ah Koon : accompagnant ma mère à un meeting à Bérive, je découvrais combien l’engagement citoyen portait d’espoir. Une petite centaine de sympathisants écoutaient avec enthousiasme le maire de l’époque leur décrire comment son ami candidat allait changer la Réunion et le Tampon. Par la suite, j’ai découvert à Cergy des habitants formidablement attachés à leur ville, à sa jeune histoire, à sa culture métissée. Je m’y suis immédiatement senti à l’aise, mais j’ai aussi été bouleversé par le nombre d’atouts gâchés, par un manque criant de volontarisme politique. Je me suis donc engagé pour faire changer les choses dans ma ville. Nous avons mené campagne en 2008 et manqué la victoire de peu : je siège depuis quatre ans dans le groupe d’opposition municipale.

Ma campagne

Avec les militants et les sympathisants de Cergy, nous ferons campagne humblement, à la place qui est la nôtre, sans arrogance et dans un effort de pédagogie, pour expliquer où nous en sommes, l’ampleur du travail qui a déjà été réalisé, quels obstacles notre pays devra affronter dans les prochaines années, mais aussi rappeler les nombreux atouts dont nous disposons. Cela passe par les actions classiques en période de campagne : rencontre des électeurs dans les lieux publics, discussions avec les responsables associatifs, actions de porte-à-porte, distribution de tracts sur les marchés, les gares…

JPEG - 16.8 ko
Armand Payet

Mon candidat

« La France forte » n’est pas une expression galvaudée, ni dépassée pour moi. Jamais contexte n’aura plus justifié une réflexion sur ce en quoi nous croyons réellement : je crois en la France, au caractère universel de ses valeurs ; je crois en la République, dont la vocation est de placer tous les citoyens au même rang et de donner à tous les mêmes chances. L’exigence est aujourd’hui de renouer avec nous même, d’être à nouveau le creuset des peuples et des idées, de raviver notre sens de l’innovation politique et industrielle. Il convient d’agir vite et avec autorité : nous devons consolider l’assainissement de nos finances publiques, doter à nouveau le pays de leviers puissants pour reprendre notre place dans la compétition mondiale, reconstruire l’école de la République et réparer l’ascenseur social.

Ses mesures pour la Réunion

Je ne partage pas l’idée que chaque candidat doive proposer un plan d’action spécifique pour l’Outre Mer. Ce serait laisser croire que nos territoires ne sont pas logés à la même enseigne. Si nous souhaitons obtenir des règles dérogatoires, acceptons la logique jusqu’au bout et réclamons une plus large autonomie réglementaire... C’est ce que je pense nécessaire pour la Réunion et qui est permis par l’article 74 de la Constitution. Cette décision n’appartient pas aux candidats à l’élection présidentielle, mais aux Réunionnais. Pour combattre le chômage, souci le plus criant sur l’île, il faut accepter de passer d’un système de subventionnement quasi-automatique à un régime dans lequel le chômeur est accompagné et incité à suivre des formations qualifiantes afin de se réinsérer sur le marché du travail. Nous avons des atouts considérables : une population jeune et bien formée ; une histoire et une culture qui ouvrent nos yeux sur le monde ; un potentiel climatique et géophysique dont nous pourrions tirer bénéfice ; une position géographique que nous regardons comme un handicap alors qu’il s’agit d’une réelle opportunité. Soyons un exemple d’innovation pour la métropole, comme nous sommes déjà un modèle de métissage culturel.

Voir le profil d’Armand Payet

Lire aussi :
- Sandra Dosoruth, une militante socialiste aux côtés de François Hollande
- Younous Omarjee, un député européen aux côtés de Jean Luc Mélenchon

Dossier paru dans Le Quotidien du 16 mars 2012

Lire d’autres "Regards sur l’actualité"

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8067 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik