Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > En direct des JO 2012 : une Réunionnaise en (...)

En direct des JO 2012 : une Réunionnaise en Angleterre


Originaire de Saint-Benoît, Sylvie Fredouille a fondé sa famille en Angleterre, où elle vit depuis quatorze ans. Employée à l’Université d’Oxford Brookes, elle suit les Jeux Olympiques de Londres avec passion.


JPEG - 333.5 ko
En direct des JO 2012 : une Réunionnaise en Angleterre

Pouvez-vous vous présenter svp ?

Je suis née à Saint-Benoit et j’ai grandi à Cambourg, dans les hauts de Sainte-Anne. J’ai fait des études d’anglais à l’Université de la Réunion et j’ai passé un an à l’université de Sheffield pour ma licence dans le cadre du programme Erasmus. Je travaille actuellement dans le bureau d’aide aux étudiants de l’Université d’Oxford Brookes, où ces derniers viennent se renseigner ou demander conseil en cas de problèmes académiques, financiers, de logement ou autres pendant leur cursus universitaire. Cela fait maintenant quatorze ans que j’habite à Oxford. C’est une ville qui me plait beaucoup et j’y ai fondé ma petite famille : j’y vis avec mon conjoint et mes deux fils.

Quelle est l’ambiance en Angleterre à l’ouverture des JO ?

La plupart des Britanniques sont très enthousiasmés par cet événement. La fièvre olympique a atteint toute la nation. Tout le monde ici veut que les Jeux soient un succès et beaucoup sont conscients qu’ils ne verront cela qu’une fois dans leur vie. Ils tiennent donc à y participer d’une façon ou d’une autre. Par exemple, lors du passage de la flamme olympique, beaucoup de gens ont fait en sorte de se trouver dans la foule des spectateurs pour pouvoir dire plus tard : "j’y étais !". Quant à l’ambiance générale, elle est très bonne et très cosmopolite. La Grande- Bretagne est une société multiculturelle et il y a des supporters de tous pays les qui assistent aux épreuves et soutiennent leurs athlètes.

Comment vivez-vous cet événement au jour le jour ?

Le relais de la torche s’est fait à quelques minutes à pied de chez nous. Nous n’avons pas raté cela, même s‘il a fallu réveiller les enfants tôt ! Nous avons aussi été voir un match de foot à Cardiff : Brésil – Egypte. Il y avait de nombreux fans brésiliens et égyptiens présents, dont beaucoup qui habitent en Grande-Bretagne. Il nous reste des billets pour voir un autre match à Wembley la semaine prochaine. Nous attendons cet evènement avec impatience. Je vais aussi suivre les Réunionnais pésents ici sur les différentes épreuves ; je les soutiens de tout cœur !

JPEG - 472.8 ko
anneaux olympiques Londres

Est ce que la ville de Londres s’est transformée pour l’occasion ?

Presque toutes les épreuves se déroulent au Parc Olympique, à Stratford dans l’est de Londres. Ce quartier jusqu’à maintenant était pauvre. Il a été choisi délibérement pour pouvoir être transformé. Les infastructures et les moyens de transport se sont développés. Un grand centre commercial a été construit pour attirer les touristes dans cette partie de Londres. Mais paradoxalement, à cause des énormes travaux entrepris pour les Jeux, le nombre de touristes a considérablement baissé à Londres, les touristes « traditionnels » cherchant à éviter l’agitation et les embouteillages. Il est en ce moment difficile de circuler dans Londres, des voies ont été fermées au public pour faciliter la ciculation des athlètes et des employés des JO.

Selon vous, y-a-t il des aspects négatifs aux JO ?

Il y a beaucoup de polémiques concernant les sponsors officiels des Jeux Olympiques : Coca-Cola et McDonald’s. Beaucoup de gens pensent que ce grand évènement sportif devrait plutôt inciter les gens à mener une vie saine et à bien se nourrir. Enfin, il me semble que l’aspect commercial des Jeux Olympiques, la protection des sponsors officiels et toutes les règles imposées autour de cet évènement posent problème aux petites entreprises alentours. Elles n’ont pas les moyens de lutter voient une bonne partie de leur clientèle filer dans les magasins officiels. L’organisation des Jeux Olympiques a été très coûteuse et il faut maintenant une grande participation de la population pour compenser ou même faire du profit, comme c’était espéré.

Article paru dans Le Quotidien du 29 juillet 2012


Le profil de Sylvie Fredouille

Lire aussi : Elections 2010 en Angleterre : Sylvie Fredouille témoigne

D’autres Regards sur l’actualité

JPEG - 401.9 ko
En direct des JO 2012 : une Réunionnaise en Angleterre

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8836 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik