Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie

Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie


Dans chaque pays visité au cours de son tour du monde, Marine dresse un inventaire des ressemblances et différences avec la Réunion d’où elle est partie.

Texte et photos : Marine Couderette


JPEG - 1.7 Mo
Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie

Le voyage autour du monde se poursuit, après la Thaïlande épicée (voir article précédent) je suis partie à la découverte de l’Indonésie et je vais tenter de faire des parallèles entre ce beau pays et la perle de l’océan indien. Je ne peux comparer l’Indonésie à la Réunion sans faire d’énormes généralités. L’Indonésie est le plus grand archipel du monde et je n’en ai visité qu’une petite partie. En un mois, j’ai parcouru quatre îles : Florès, Sumbawa, Lombok et Bali. Je vais donc tenter quelques comparaisons mais je m’attarderai plus sur Bali où je suis restée deux semaines.

JPEG - 2.6 Mo
Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie

Tout d’abord leurs reliefs sont similaires, les îles indonésiennes sont des îles volcaniques, on peut donc très rapidement passer de la plage ensoleillée à la montagne embrumée, tout comme à la Réunion. Il y a, par conséquent, beaucoup de micro-climats ici aussi. La végétation tropicale est identique avec de belles fougères, de grands cocotiers, des ananas... mais en Indonésie le travail agricole est bien plus important qu’à la Réunion. A Bali, il y a beaucoup de cultures de cacaoyers, de caféiers, et surtout énormément de rizières. Nous mangeons autant de riz qu’en Indonésie (c’est-à-dire tous les jours) mais je ne crois pas que nous en produisons à la Réunion.

JPEG - 665.2 ko
Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie

Cela nous emmène à un autre point commun avec la Réunion, le riz est l’aliment de base. Si vous demandez à un Indonésien quel est son plat préféré il vous répondra « nasi », c’est à dire du riz blanc. Ce dernier est souvent frit avec des légumes, du poulet et du piment. La nourriture n’est pas très variée mais assez bonne.

Bali est également un lieu mondialement reconnu pour ses spots de surfs. Beaucoup d’Australiens viennent s’exercer sur les hautes vagues de l’ouest ou du sud de l’île. En revanche, il n’y a pas d’attaques de requins, ou alors elles ne sont pas mentionnées dans les journaux. Les endroits pour surfer sont également beaucoup plus grands qu’à la Réunion, il y a donc plus de monde.

JPEG - 2 Mo
Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie

Les fonds marins sont très jolis et j’ai pu y retrouver les poissons de mon enfance ! Demoiselles, poissons lune, ange ou coffre, étoile de mer, tortues... j’ai même vu une baleine et un petit requin, l’Indonésie offre une très riche biodiversité marine.

JPEG - 3.3 Mo
Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie

Comme à la Réunion, les Balinais sont très croyants et pratiquants. En revanche ce n’est pas la même religion. Bali rassemble la majeure partie des hindouistes d’Indonésie, les autres îles sont plutôt à majorité musulmane. La religion rythme la vie des habitants de Bali, offrandes le matin, cérémonies à diverses occasions, visite des temples... Lors des cérémonies, tout le monde s’habille en tenue traditionnelle. Les hommes portent une sorte de paréo enroulé autour de la taille, le sarong, tenu par une ceinture en tissu avec un petit chapeau et les femmes portent une jupe et un haut un peu plus coloré. La couleur dominante reste le blanc. Il y a plusieurs dieux, celui de la mer, celui des nouvelles technologies, celui de l’air, du feu,... et bien d’autres encore.

JPEG - 2 Mo
Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie

Peut-être est-ce propre aux insulaires, mais j’ai trouvé qu’ici aussi les gens étaient très accueillants et sympathiques. Bien que j’ai fais plus de vraies rencontres sur les autres îles qu’à Bali. Cette dernière étant principalement tournée vers le tourisme, la plupart des discussions visent à vous vendre quelque chose et ne sont pas très authentiques. Bali et bien plus touristique que la Réunion, elle attire des voyageurs du monde entier, pour ses prix très bas (on peut manger un repas pour un euro) et son climat paradisiaque. Les hôtels et restaurants y fleurissent de plus en plus chaque année, menaçant l’environnement.

Les Fous du volant

La conduite se fait à gauche, mais ce qui est impressionnant, c’est que personne ne respecte rien. Il y a des dizaines de scooters ou motos à n’importe quelle heure sur la route, qui doublent à droite comme à gauche. Les gens n’ont (bien sur) quasiment jamais de casques et deux choses sont frappantes. D’abord l’âge des conducteurs, je pense qu’ici il n’y a pas besoin d’avoir seize ans pour conduire un scooter, même dans les petits villages, les collégiens, en uniformes rentrent tous chez eux en scooter. Et ensuite le nombre de personne sur un véhicule. Le record c’était toute la famille, les deux parents et les trois enfants. Mais le plus souvent il y a deux adultes et un bébé.

JPEG - 2.4 Mo
Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie

Seulement sur la route il n’y a pas que des scooters, il y a aussi les camions ! Très nombreux, ils doublent sur les lignes blanches, dans les virages, sans visibilité, quand on arrive en face,… Les bus doublent parfois des camions dans ces mêmes conditions, c’est assez impressionnant. Dans les files de voitures il y en a toujours un ou deux qui passent devant tout le monde et c’est incroyable comme personne ne s’énerve ou ne râle. Bref, un conseil si vous venez à Bali, à moins d’être coutumier de ce genre de conduite, je vous conseille de prendre le bus !

Marine Couderette
Adresse de mon blog : carnets2bord.wordpress.com

Petite présentation :

Née à Sainte Clotilde, j’ai quitté l’île après le bac pour réaliser mes études, comme bien des jeunes de La Réunion. J’ai obtenu mon master de géopolitique à l’université de Saint-Denis, mais l’autre, celle de la banlieue parisienne ! En parallèle, j’ai travaillé en tant que journaliste pour une agence de presse. Et depuis le 17 avril 2013, j’ai quitté la vie parisienne pour une aventure d’un an autour du monde.

Mon trajet est le suivant : Thaïlande – Indonésie – Australie – Nouvelle-Zélande – Chili – Pérou – Costa Rica – Etats-Unis.


Lire aussi :
- Les carnets de voyage de Marine : la Thaïlande
- Les carnets de voyage de Marine : l’Australie
- Les carnets de voyage de Marine : la Nouvelle-Zélande

D’autres Réunionnais Grands Voyageurs

JPEG - 4.4 Mo
Les carnets de voyage de Marine : l’Indonésie

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
8212 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik