Publicité

Chargé de mission « Ingénierie de la restauration des habitats » h/f

Publié le 21 juillet 2021
Chargé de mission « Ingénierie de la restauration des habitats » h/f

Parc National de la Réunion

  • Administration
  • Environnement
  • La Réunion
  • CDD
  • Ingénieur
  • 2 à 5 ans
  • Parc National de la Réunion


Sous l’autorité du responsable du service Etudes et Patrimoines, le.la chargé.e de mission « Ingénierie de la restauration des habitats » a en charge au sein de l’établissement public Parc national ;
· la responsabilité de capitaliser les différentes actions de lutte contre les plantes exotiques envahissantes et de restauration des habitats entreprises à La Réunion ;
· la recherche et développement en vue de la production de référentiels techniques concernant la lutte contre les plantes exotiques envahissantes et la restauration des habitats ;
· la mise en oeuvre opérationnelle des actions de restauration des habitats identifiés comme prioritaires, en partenariat avec les autres acteurs du territoire et leur suivi ;
· la contribution à la conception de projets (en particulier sur fonds européens FEDER, FEADER ...) ayant pour finalité la conservation de la flore et des habitats et contribuer à leur mise en oeuvre de manière opérationnelle en lien avec ces acteurs ;
· le pilotage de fiches actions du Projet d’Etablissement dans son domaine de compétence et une forte contribution aux autres fiches liées ;

Modalités : poste de catégorie A de 36 mois par voie de détachement pour les fonctionnaires des trois versants de la fonction publique ou par voie contractuelle pour les non fonctionnaires.
Poste à pourvoir à compter du : 1er octobre 2021 au plus tôt
Localisation du poste : La résidence administrative est située à La Plaine des Palmistes (La Réunion).
Rémunération :
Pour les candidats fonctionnaires : selon dernière situation statutaire
Pour les candidats contractuels : selon conditions de reprise d’ancienneté prévues au décret n°2016-1697 (sur présentation de justificatifs d’emploi) et de classement sur la grille de rémunération des personnels de conception et d’encadrement et des spécialistes de haut niveau.

Conditions d’exercice du poste :

· Temps complet – 35 heures par semaine
· Règle de gestion : 38h25
· Présence du lundi au vendredi
Conditions particulières :
· Déplacement à prévoir
· Possibilité de travail le weekend
FINALITES ET MISSIONS PRINCIPALES DU POSTE

Le ou la chargé.e de mission « Ingénierie de la restauration des habitats » a en charge au sein de l’établissement public Parc national ;
· la responsabilité de capitaliser les différentes actions de lutte contre les plantes exotiques envahissantes et de restauration des habitats entreprises à La Réunion ;
· la recherche et développement en vue de la production de référentiels techniques
Chargé.e de mission ingénierie de la restauration des habitats concernant la lutte contre les plantes exotiques envahissantes et la restauration des
habitats ;
· la mise en oeuvre opérationnelle des actions de restauration des habitats identifiés comme prioritaires, en partenariat avec les autres acteurs du territoire et leur suivi ;
· la contribution à la conception de projets (en particulier sur fonds européens FEDER, FEADER ...) ayant pour finalité la conservation de la flore et des habitats et contribuer à leur mise en oeuvre de manière opérationnelle en lien avec ces acteurs ;
· le pilotage de fiches actions du Projet d’Etablissement dans son domaine de compétence et une forte contribution aux autres fiches liées ;
· la responsabilité de participer dans son domaine de compétence, aux positions, avis et recommandations de l’Etablissement portant sur les activités de restauration des habitats en les appuyant sur une méthodologie scientifique rigoureuse, qui sera également le cadre indispensable pour les études menées par l’Etablissement et ses partenaires qu’il/elle sera amené.e à piloter.

ACTIVITES DU POSTE
· Piloter les différentes Fiches Action du Projet d’Etablissement concernant son activité ;
· Animer la collecte et la bancarisation des informations relatives aux actions de lutte contre les plantes exotiques envahissante et la restauration des habitats qui sont menée sur le territoire du parc ;
· Capitaliser la connaissance déjà disponible en matière de méthode de lutte et de
restauration des habitats ;
· Animer la réflexion sur la production complémentaire ou réactualisée de méthodes de lutte, d’itinéraires techniques de lutte et de restauration des habitats et produire de nouveaux référentiel ;
· Animer la mise en place de ces nouveaux outils ;
· Contribuer à la conception puis mettre en oeuvre de manière opérationnelle les protocoles et outils de suivis et d’évaluation des actions menées et contribuer si besoin à leur réorientation ;
· Contribuer au montage de projets partenariaux et à la recherche de financements, dans son domaine de compétence puis contribuer à leur mise en oeuvre opérationnelle ;
· Assurer les engagements et les suivis administratifs et financiers nécessaire à ces projets en lien avec le Secrétariat Général ainsi que les bilans ;
· Rédiger les rapports et synthèses liés aux projets ;
· Contribuer à la préparation de documents de priorisation des actions de lutte contre les espèces exotiques envahissantes et de restauration des habitats ;
· Préparer les demandes d’autorisations nécessaires à la mise en oeuvre des opérations qu’il pilote ;
· Contribuer à la valorisation des actions conduites par l’Etablissement public et relatives à son domaine de compétence ;
· Assurer les retours d’informations et porter à connaissance à destination des partenaires sur les sujets relatifs à la lutte contre les espèces exotiques et la restauration des habitats ;
· Représenter l’Etablissement dans des réunions techniques relatives à son domaine de compétence.

COMPETENCES & FORMATIONS
4.1/ Compétences
Connaissances
· connaissances et expériences en matière d’actions de lutte contre les espèces exotiques envahissantes et de restauration des habitats et de suivi de leur efficacité … ;
· techniques d’animation de groupes, de réunions et de partenariats :
· connaissances en matière de gestion budgétaire et mise en oeuvre de la dépense publique ;
· goût pour le travail en équipe et la mise en oeuvre de programmes multi-partenaires ;
· gestion et hiérarchisation des priorités ;
· connaissances approfondies en écologie (en particulier en milieu tropical), en matière de lutte contre les espèces exotiques envahissantes et plus globalement en matière de gestion conservatoire de la flore et des habitats ;
Savoir faire
· compétences en gestion de données géo-référencées ;
· aisance en conception de protocoles, bancarisation et analyse de données et valorisation ;
· aisance rédactionnelle ;
· maîtrise de l’anglais ;
· très bonne maîtrise des outils courants de bureautique, de communication, et de ceux adaptés à la biologie (statistiques, bases de données…), notamment en open source ;
· expérience dans un poste nécessitant des prises de décision.
· bonne capacité à la vulgarisation des connaissances scientifiques
Savoir être
· goût pour le pilotage et le travail pluridisciplinaire et multipartenarial en mode projet ;
· leadership, capacité à fédérer, sensibilité à l’animation d’équipe et goût pour le travail collaboratif ;
· dynamisme, autonomie, sens de l’initiative ;
· diplomatie, qualités relationnelles ;
· loyauté et adaptabilité ;
· sens de l’écoute, capacité de synthèse.

Coordonnées

La candidature composée d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae accompagnée de la dernière décision ou arrêté de situation indiciaire ainsi que de trois derniers compte rendu d’entretien professionnel pour les candidats fonctionnaires est à transmettre à :
· soit par voie postale à Monsieur le Directeur du Parc national de la Réunion, 258 rue de la République – 97431 La Plaine des Palmistes
· soit par courriel exclusivement à l’adresse suivante : [email protected],
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 10 septembre 2021

Publicité