Publicité

Chargé des suivis et actions de conservation h/f

Chargé des suivis et actions de conservation h/f

Terres australes et antarctiques françaises - Réserve naturelle des Terres australes françaises

  • Ingénieur
  • Environnement
  • 974
  • Bac +5
  • CDD
  • 2 à 5 ans
  • Terres Australes et Antarctiques Françaises
  • Administration


Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St Paul et Amsterdam, l’archipel de Crozet, l’archipel de Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.

La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. En son sein, le service de la réserve naturelle est en charge de définir et de mettre en place la politique environnementale applicable dans le périmètre de Réserve naturelle par la mise œuvre de son plan de gestion.

Dans ce cadre, des suivis de la flore, des habitats et des invertébrés ainsi que des programmes de gestion sont menés sur les 3 districts austraux (archipel de Crozet, îles Kerguelen, îles de St Paul et Amsterdam). En application du plan de gestion de la Réserve naturelle, les principaux objectifs du poste sont de :
– Coordonner la définition et la mise en œuvre des actions d’acquisition de connaissance sur la flore et les habitats
– Coordonner et animer la stratégie de lutte relative aux espèces exotiques végétales
– Coordonner la définition et la mise en œuvre du programme de restauration du Phylica arborea, sur l’île Amsterdam
– Coordonner la définition et la mise en œuvre d’action de limitation de l’impact de la fréquentation sur le milieu naturel

En ce sens, la personne recrutée portera des projets d’amélioration de connaissance, et de conservation sur l’ensemble du territoire. Le/la chargé(e) de projet est responsable de l’organisation opérationnelle et de la planification du travail de terrain en lien avec les équipes détachées sur les districts dont il/elle assure l’encadrement technique. Il/Elle est également en charge du traitement et de l’analyse des données récoltées sur le terrain en étroite collaboration avec les partenaires scientifiques. Pour l’exercice de ses fonctions, la personne recrutée sera amenée à participer à des missions sur le terrain de 2 à 3 mois consécutifs par an.

Ce poste est placé sous l’autorité du préfet, administrateur supérieur des TAAF, et sous la responsabilité du directeur de la Réserve naturelle.

DESCRIPTION DE LA MISSION :

Définition et coordination des actions associées aux programmes de conservation :
-  Pilotage et mise en œuvre des protocoles d’inventaires sur la flore, les communautés végétales et les invertébrés.
-  Pilotage et animation de la stratégie relative au EEV (Suivi des actions de détection précoce et lutte, actualisation des listes de priorité des EEV, diffusion et évaluation de la stratégie)
-  Pilotage et mise en œuvre du programme de restauration du Phylica arborea (Gestion de l’itinéraire technique de la pépinière, des plantations et du suivi des peuplements).
-  Pilotage et mise en œuvre des actions de limitation de l’impact du piétinement sur le milieu naturel (identification et définition des actions, mise en œuvre, élaboration du document cadre).
-  Suivi et limitation de l’impact des installations humaines sur la flore et les habitats (bases permanentes / activités en sites isolées).
-  En partenariat avec les laboratoires scientifiques, suivi et mise en place des observatoires sur les espèces et les communautés végétales.
-  Entretien ou renforcement du réseau de partenariats scientifiques et techniques associé à la thématique.
-  Gestion de la saisie et de l’automatisation de l’analyse des données (en lien avec le géomaticien de la Réserve naturelle).

Encadrement :
-  Formation et coordination technique des agents de terrain responsables de la mise en œuvre des protocoles relatifs à la flore, aux habitats et aux invertébrés dans le périmètre de la Réserve naturelle.

Valorisation des projets de conservation :
-  Traitement, analyse et mise en valeur des données récoltées et des actions de gestion menées en lien étroit avec les laboratoires scientifiques et les structures de conservation partenaires.
-  Alimentation et interprétation des indicateurs de gestion relatifs à la flore, aux habitats et aux invertébrés.
-  Sensibilisation et communication auprès des usagers de la Réserve naturelle.
-  Communication sur les actions réalisées par la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.

Préparation des campagnes de terrain :
-  Organisation logistique, opérationnelle et planification des campagnes de terrain
-  Mise en place et formation des agents de terrain
-  Mise en œuvre des études de faisabilité associées aux programmes de restauration prévus dans le plan de gestion
-  Expertise sur les problématiques et risques d’introduction de nouvelles espèces
-  Sensibilisation et communication auprès des usagers de la réserve

SAVOIR FAIRE

-  Expérience exigée : 3 ans minimum dans la gestion d’action et de projet sur la thématique des espèces exotiques végétales (rapportage, organisation de réunions, préparation de documents de travail, planification, suivi budgétaire, etc.)
-  Expérience exigée sur l’élaboration, la mise en œuvre et/ou l’évaluation de protocoles d’inventaire et de suivi botaniques
-  De l’expérience dans la restauration de milieu naturel serait un atout
-  Bonne connaissance de la flore métropolitaine et européenne
-  Des connaissances dans la flore subantarctique seraient un atout
-  Connaissance sur certains groupes d’invertébrés
-  Bonnes compétences rédactionnelles et esprit de synthèse
-  Expérience dans l’encadrement d’équipe
-  Connaissance du fonctionnement des aires protégées (réserve naturelle)
-  Une expérience préalable dans les TAAF serait un atout certain
-  Connaissance de l’anglais
-  Compétences en gestion de bases de données et en SIG (Qgis)
-  Compétences dans l’analyse de données
-  Maitrise des outils informatiques usuels
SAVOIR ETRE
-  Dynamisme, motivation et rigueur
-  Capacité d’adaptation, d’initiative et autonomie
-  Sens de l’organisation
-  Bonne capacité relationnelles et d’animation
-  Bonne capacité d’écoute et de négociation
-  Aptitude à travailler en équipe et en autonomie

12 mois
Prise de poste : Septembre 2020

Date limite de candidature : 03/05/2020

Coordonnées

Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Mme la Préfète, administratrice supérieure des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines aux adresses suivantes : [email protected] et copie à [email protected] en mentionnant impérativement en objet du message : CDD_FLORE-HABITATS_RN, nom, prénom

Publicité