Publicité

Ingénieur chef de projet scientifique SWIO-Energy h/f

Publié le 20 mars 2020
974
Ingénieur chef de projet scientifique SWIO-Energy h/f

Laboratoire LE2P - Université de La Réunion

  • Ingénieur
  • Energie
  • Recherche
  • Environnement
  • 974
  • Bac +7 et plus
  • CDD
  • 2 à 5 ans
  • Université de la Réunion


L’université de La Réunion (UR) recrute un(e) ingénieur(e) Chef de Projet Scientifique dans le cadre d’une opération de coopération régionale Océan Indien autour d’un projet scienti-fique d’études climatiques dans la zone SOOI (Sud-Ouest de l’Océan Indien), le partenaire principal étant l’Université de Maurice (UoM).
L’expertise du Laboratoire Energétique, Electronique et Procédés (LE2P - EnergyLAB), porteur du projet, se situe à la fois dans le domaine de la métrologie au sol (l’équipe gère un réseau d’une quinzaine de stations météorologiques sur le territoire réunionnais mais également dans les pays de la zone), et dans le domaine de la modélisation régionale climatique (depuis 2011, l’équipe met en œuvre une approche dynamique de descente d’échelle basée sur l’utilisation de modèles régionaux de climat dits RMCs forcés sur leurs bords par : 1) des modèles globaux de climat dits GCMs, 2) des réanalyses climatiques).
Le projet SWIO-Energy, à financement européen INTERREG V 2014-2020, a ainsi pour objectif principal d’étudier, pour la première fois dans la région, l’impact du changement climatique sur les ressources renouvelables (solaire, éolien) à l’échelle locale à La Réunion et à Maurice en se basant sur des mesures au sol, de l’imagerie satellitale et sur la simulation à l’aide de modèles régionaux de climat.
Le(a) chef de projet intervient sous la responsabilité du responsable scientifique du LE2P-EnergyLAB en charge du projet et en lien avec l’ingénieur de recherche du laboratoire.
Le Chef de Projet Scientifique qui rejoint le LE2P-EnergyLAB le temps du projet, est responsable des tâches suivantes pour lesquelles il(elle) sera secondé(e) par un IGE Assistant au Chef de projet pour la gestion administrative et financière, la communication et la valorisation :
Encadrement opérationnel
Il(Elle) a pour missions la planification, la coordination, la gestion, l’animation et la forma-tion de l’équipe des personnels techniques et administratifs affectés au projet ainsi que des activités conjointement avec les partenaires.
Appui organisationnel
Le(La) Chef de Projet accompagne les partenaires universitaires dans la bonne exécution des opérations sus citées.
Suivi des actions et reporting
Le(La) Chef de Projet assure la mise en œuvre du projet.
Il assure le suivi et contrôle, la bonne réalisation des actions, le budget correspondant. Il as-sure un reporting opérationnel et financier au LE2P-EnergyLAB. Il évalue régulièrement la qualité des actions et propose les ajustements nécessaires en vue de respecter objectifs et indicateurs du projet.
Animation du Groupe de Travail
Plus spécifiquement, en collaboration avec l’équipe technique et les équipes de recherche, il(elle) prendra en charge l’animation du Groupe de Travail liant l’ensemble des partenaires du projet : planification des réunions, animation des réunions, rédaction des comptes-rendus, recherche de nouveaux partenaires, conventionnement des partenariats (rédaction, suivi).
Valorisation, communication, promotion
L’ingénieur(e) étudiera et proposera à la direction du laboratoire pour décision toute opéra-tion en vue de promouvoir le savoir-faire et l’expertise de l’équipe dans les domaines en question. Toute piste sera étudiée en vue d’offrir la solution la plus adaptée au vu de la compétence à valoriser et le public ciblé (décideurs institutionnels, confrères scientifiques, investisseurs, grand-public, medias…) : conférences et séminaires, site Web, applications mobiles, documentaire filmé (chaîne YouTube…), etc.
Il(Elle) est responsable de la valorisation des résultats dans des articles scientifiques (6 pré-vus sur l’
Sur un plan purement technique, le Chef de Projet assurera les missions suivantes :
Appui aux études
L’IGR accompagnera l’IGE et l’IGR recrutés par ailleurs sur le projet : 1) l’IGE Traitement de données dans la supervision des opérations de collecte et le choix d’architecture des bases de données, dans la définition du contrôle de la qualité des données, dans les intercompa-raisons mesures terrain / produits satellitales et dans les premières analyses, et 2) l’IGR Modélisation régionale du climat dans l’établissement de l’état de l’art, dans la définition et le choix et l’arbitrage des pistes d’investigations, dans les simulations climatiques et dans les analyses.
Connaissance, savoir :
De formation scientifique supérieure niveau Bac + 8, le(la) chef de projet devra avoir une expérience significative dans les domaines suivants :
• préparer, coordonner et suivre l’ensemble des opérations du projet (études, marchés, re-lance, livraison, travaux en atelier, essais, mise en route sur le terrain, maintenance des équipements, missions…)
• développer des outils de suivi et d’évaluation de l’avancement du projet, des indicateurs
• participer à l’élaboration et au suivi budgétaire
• organiser et animer des réunions inhérentes au projet
• analyser des dossiers, rédiger des notes, rapports et comptes rendus nécessaire au bon déroulement du projet
• élaborer les rapports techniques et financiers dus aux organismes financeurs du projet
Il(Elle) aura avant tout d
• énergies renouvelables liées aux gisements solaire et éolien
• métrologie, climatologie, physique de l’environnement
• modélisation climatique (GCM, RCM)
• bases de données (constitution, exploitation…)
• outils informatiques de base : bureautique, Web
• bonne maîtrise de la langue anglaise
Savoir-faire :
Les connaissances ci-après sont souhaitables :
• instrumentation météorologique
• modélisation climatique, variabilité climatique (naturelle, anthropique)
• spécificités du climat du SOOI (sud-ouest de l’océan Indien)
• fonctionnement des marchés publics
• milieu de la recherche, fonctionnement d’un établissement universitaire
Savoir être :
Curieux et rigoureux, homme(femme) de dialogue, le(la) chef de projet aura les capacités de :
• mener des négociations, analyser les situations, être force de proposition
• animer son équipe et le réseau de partenaires (des outils de partage de connaissance pourront être mis en place)
• autonomie, adaptation aux situations
• aisance relationnelle et rédactionnelle
Une première expérience conséquente dans la mise en œuvre et le suivi de projets de ce type (modélisations et simulations climatiques) est nécessaire.

Publicité