Publicité

Offre de Doctorat - déploiement de La Kaz à projets h/f

Publié le 26 novembre 2020
974
Offre de Doctorat - déploiement de La Kaz à projets h/f

Université Réunion - IAE

  • Recherche
  • Social
  • 974
  • Université de la Réunion
  • Ressources humaines
  • Gestion
  • Bac +4
  • Bac +5
  • Etudiant
  • Elan OI


Titre de la thèse - Thématique : Processus d’innovation sociale dans l’accompagnement de projet : d’une mesure d’impact au calibrage du profil du coach de confiance Terrain d’application : Participation à la phase expérimentale et au déploiement de la Kaz à projet.

Laboratoire d’accueil : CEMOI - Ecole Doctorale Sciences Humaines et Sociales

Contexte
La JEI en projet REGAIN, est en cours de création d’une plateforme intégrée de parcours de projets, appelée Kaz à Projet à la Réunion ou Barak à projets dans l’hexagone.
La Raison d’être de Regain est « Demain entre nos mains » : Placer nos territoires de proximité au cœur de la Nouvelle Donne écologique, sociale et, économique à inventer par une dynamique de projets « bottom up », autour de 5 pivots révélateurs d’ancrage territorial actif et de progrès : Programme alimentaire territorial, Plateforme d’activités productives, portail services proximité, hub développeur tourisme local, tremplin de connaissances.
▪ Pour les territoires de déploiement de Regain, il s’agit de faire émerger une trajectoire de réappropriation par les Territoires de proximité de leur environnement économique, social et environnemental pour construire la Nouvelle Donne ….
▪ Pour les citoyens, il s’agit de faire émerger, stimuler, structurer et accompagner leur engagement dans la construction de la nouvelle économie de demain, par la coconstruction de projets durables.
▪ Pour la dynamique économique, il s’agit de consolider les espaces d’intelligences territoriaux et communautés en valorisant, fédérant, créant des liens, pour faire émerger les initiatives et les pépites, partager les expertises, les idées et les bonnes pratiques d’ici ou d’ailleurs ; y associer les entreprises existantes, en renforçant ainsi leur ancrage territorial actif.
La KaZ à projets va à la rencontre des citoyens là où les guichets ne sont pas, pour coconstruire leurs parcours de projets avec eux et engager une dynamique d’auto-évaluation garante de la mesure de l’impact des politiques publiques d’accompagnement sollicitées.
La Kaz à projets
▪ Est mobile physiquement : va au-devant du citoyen dans son environnement. Elle
établit une relation de confiance avec le citoyen qui en devient l’usager, au travers un coach référent. – Comme une "caravane" itinérante animée par une équipe de coach de confiance à bord d’un camion équipé pour créer de l’animation (avec témoignages vidéo, sono), écouter, stimuler, comprendre, interagir, elle est de plus connectée.
▪ Est couplée à une plate-forme numérique, permettant de relayer le contact physique ou de s’y susbtituer, avec une version responsive et de suivi de l’interactivité avec génération d’une dynamique de communautés.
▪ engage cet usager vers la co construction d’un parcours de projets (quel qu’il soit : entreprendre, acquérir une expertise, expérience, dessiner une idée/ une envie….), pour devenir entrepreneur de son projet de vie.
▪ permet la saisine, pour mettre en oeuvre le parcours de projets ciblé, des dispositifs / réseaux existants, qu’elle contribue à « alimenter » : Elle est le living lab de ces dispositifs dont le bénéficiaire devient co acteur.
▪ assure une traçabilité complète du parcours de projets, par un applicatif interactif entre partenaires /réseaux et bailleurs de fonds et bénéficiaires concernés.

La KAZ’à projet est doté d’un applicatif KAZ’App, une Plate-forme numérique qui permet de suivre le parcours de projets de chacun de ceux qui vont engager une dynamique de rebond/ réveil pour « demain entre nos mains » ; permettant ainsi de suivre les candidats dans leur parcours jusqu’à leur aboutissement, d’identifier les vecteurs de risques, embuches sur les chemins/ parcours engagés.
Le doctorat
Ce doctorat s’inscrit dans le cadre plus large de l’innovation sociale en matière de dynamique d’accompagnement de projets et de création d’activité à forte valeur ajoutée territoriale.

Le doctorat se déroule pendant trois années consécutives et s’inscrira dans une démarche de recherche-action/observation participante privilégiant une approche empirico-formelle de type itérative.
- La première année portera sur le cadrage d’un corpus théorique et la finalisation de la problématique innovante et des outils associés spécifiques développés par Regain (applicatif…), avec suivi de la phase d’expérimentation et du rex associé. Ce processus de problématisation est issu de la confrontation de la pratique à la revue de littérature.
- La deuxième année consistera à les traiter les données empiriques des phases terrains et les analyser, élaborer des résultats, des conclusions et des préconisations managériales.
- La dernière année sera consacrée à la transposabilité des résultats.

Compétences attendues
• Etre diplômé(e) de préférence d’un Master en Sciences humaines et sociales (Sociologie, anthropologie, psychosociologie, géographie sociale) ou Master GRH, ESS ou entrepreneuriat (ou diplôme en cours d’obtention en 2020). Ou avoir reçu une formation en sciences de gestion (évaluation) et ressources humaines et sociales au cours de sa formation.
• Connaissance des problématiques liées à l’innovation sociale, les processus entrepreneuriaux, l’évaluation des politiques publiques, l’accompagnement et le coaching
• Connaissance de la zone océan indien (en particulier, La Réunion, Mayotte)
• Une connaissance des modèles théoriques cognitives et comportementales serait un plus
• Capacité à participer à des rencontres avec différents acteurs institutionnels (prise de note et synthèse)
• Capacité à réaliser un diagnostic à partir de différents types de données (rapports d’études, articles, ouvrages, données statistiques, autres)
• Capacité à participer à l’organisation d’enquête (échantillonnage, contacts et recrutement) et à la réalisation de collecte des données (entretiens, focus group, observations, questionnaires)
• Etre capable d’analyser les données recueillies (quantitatives/SPSS ou support équivalent) et qualitatives
• Excellente maitrise du français
• Bonne maitrise de l’anglais
• La maitrise (ou au moins la compréhension) du créole réunionnais serait un atout lors de la collecte de données
• Etre capable de rédiger des notes de synthèse, rapport et de contribuer à la rédaction d’articles scientifiques
• Esprit de synthèse, autonomie, créativité
• Capacité de travailler en équipe
• Des déplacements seront à prévoir : permis B nécessaire

Coordonnées

Candidature (CV et lettre de motivation) à envoyer à : Florence BENETEAU- à l’adresse [email protected]
Maître de Conférences : Jérome [email protected]
Directeur de thèse Jérome GARDODY - [email protected]
Co-directeur : Patrick VALEAU (CEMOI)
NB : Ce projet fera l’objet d’un dépôt pour financement doctoral à l’ANRT (adossé à une entreprise locale), la réalisation du doctorat est conditionnée à la décision de l’organisme financeur.

Publicité