Publicité

Responsable du service Pédagogie et Sensibilisation des publics h/f

Publié le 22 octobre 2020
974
Responsable du service Pédagogie et Sensibilisation des publics h/f

Parc national de La Réunion

  • Administration
  • Environnement
  • 974
  • Parc National de la Réunion
  • Formation
  • Communication
  • Enseignement
  • 5 à 10 ans


Poste à pourvoir pour février 2021 au plus tard

Conditions d’accès au poste : poste de catégorie A ouvert aux agents titulaires de la fonction publique (État, Territoriale ou Hospitalière), par voie de détachement sur contrat, pour une durée de 3 ans (renouvelable) ou par contrat pour les personnes non titulaires pour une durée de 3 ans (renouvelable).

Contexte

Le Parc national de La Réunion, créé par le Décret 2007-296 du 5 mars 2007, est géré par un établissement public à caractère administratif placé sous tutelle du ministre chargé de la protection de la nature.

La création du Parc national répond à la volonté de préserver un environnement remarquable en le valorisant et en prenant en compte les particularités locales. Le patrimoine naturel réunionnais se caractérise par un volcanisme encore actif, un endémisme très important et une grande palette d’habitats, de paysages minéraux ou végétaux, qui ont justifié l’inscription des Pitons, Cirques et Remparts de l’Ile de La Réunion sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, comprenant.

Dans le contexte de l’île qui connaît une pression démographique et urbaine forte, l’établissement public a un rôle de premier plan à jouer dans la préservation et la mise en valeur d’un ensemble unique marqué par la richesse de la biodiversité et des habitats rares, mais aussi dans la mise en œuvre d’un développement durable des territoires ruraux dans l’aire d’adhésion.

La problématique du Parc national s’inscrit dans la reconnaissance d’une combinaison étroite entre la nature et la culture et donc la place à une nécessaire activité économique. La mission de l’établissement public consiste à agir directement et faire converger les politiques publiques pour réaliser les objectifs de la charte et notamment :
• développer la connaissance du patrimoine naturel et culturel et la diffuser auprès des différents publics cibles (scolaire et non scolaire),
• assurer une gestion conservatoire des milieux et des espèces grâce au dialogue mené avec les différents acteurs concernés,
• mener des actions de sensibilisation à l’environnement,
• accompagner les différentes institutions du territoire pour une valorisation durable des patrimoines,
• construire des outils pour améliorer les politiques d’aménagement du territoire aux différentes échelles (plans, programmes, projets). 
L’établissement public doit faire vivre et animer le projet de territoire défini par la Charte du parc national (approuvée par décret le 21 janvier 2014), en coordonnant les actions qui auront été définies avec les différents partenaires. Il a ainsi un rôle d’appui et de conseil auprès des collectivités territoriales, et particulièrement des communes adhérentes à la Charte, pour promouvoir la prise en compte du patrimoine dans le cadre des politiques locales d’aménagement et de développement durable.

L’établissement public Parc national est composé d’un siège (direction, secrétariat général, trois services techniques), basé à la Maison du parc à la Plaine des Palmistes et de quatre services territoriaux dits « secteurs », installés à la Plaine des Palmistes (Secteur Est), Trois-Bassins (Secteur Ouest), Petite Ile (Secteur Sud) et Saint-Denis (Secteur Nord).

Le Parc national compte environ 35 agents au siège et une cinquantaine d’agents, assurant majoritairement des missions de terrain, dans les secteurs.

Contexte particulier du service

Le service Pédagogie et sensibilisation des publics du Parc national est un service dont l’action est très transversale. Ses missions principales sont :
• valoriser les connaissances développées par l’établissement et ses partenaires ;
• produire les supports et outils pédagogiques adaptés aux différents publics et les partager avec les acteurs du territoire et les publics cibles ;
• former des intervenants sur le sujet pour démultiplier la diffusion ;
• coordonner l’animation de projets éducatifs de territoire (PEET) ;
• consolider la coopération avec le rectorat pour construire des parcours éco citoyen et former les enseignants.

Nature de l’activité

Sous l’autorité hiérarchique du Directeur, le.la responsable du Service Pédagogie et Sensibilisation des Publics (SPSP) a en charge la gestion d’un service composé d’un.e chargé.e de mission pédagogie, d’un.e vulgarisateur, d’un poste de coordination des PEET et exerce une autorité fonctionnelle sur deux agents d’accueil au siège du parc à la Plaine des Palmistes. Des renforts localisés sur le territoire et au niveau des différents secteurs géographiques peuvent être également mobilisés au démarrage des projets (PEET) et dans leur phase de consolidation. Ces renforts fonctionnellement au près des secteurs sont cependant sous l’autorité hiérarchique du chef de service.

Missions principales

Le.la responsable du service pédagogie et sensibilisation des publics pilote et coordonne et évalue la mise en œuvre opérationnelle de la stratégie éducative du Parc national.
Il (elle) apporte son expertise technique et assure l’encadrement et l’animation de l’équipe placée sous sa responsabilité, en articulation avec les autres services et secteurs et en cohérence avec les projets et objectifs définis par le projet d’établissement et impulsés par la direction.
Missions et activités spécifiques

Piloter et contribuer à la réalisation des projets et actions du projet d’établissement :
• mettre en œuvre la stratégie du service et les objectifs assignés dans le cadre du projet d’établissement ;
• animer et piloter la mise en œuvre des conventions partenariales (rectorat, service de l’État etc.) ;
• piloter ou copiloter la mise en œuvre des actions du service en lien avec son équipe ou en transversal avec les équipes dédiées aux projets, et en particulier avec le service communication ;
• préparer et animer les relations partenariales dans le cadre des projets qu’il a à mener ;
• gérer directement les dossiers en tant qu’expert de son domaine :
 superviser et coordonner la mise en œuvre de la stratégie éducative en coordination avec l’équipe et veiller à la bonne mise en œuvre des nouveaux dispositifs (Projets éducatifs expérimentaux de territoire (PEET), réseau de structures-relais, réalisation des outils éducatifs, formation des agents de médiation,…)
 coordonner la partie sensibilisation et animation du programme Les Jours de la Nuit (transition écologique et lumière) et les différentes manifestations mises en place tout au long de l’année,
 piloter la mise en place d’une plate-forme numérique de découverte de territoire du parc national,
 piloter et poursuivre la structuration de l’offre de découverte de la Maison du Parc et suivre la bonne gestion des espaces intérieurs et extérieurs en lien avec le service logistique
 contribuer au projet sur la gestion des connaissances piloté par le responsable des systèmes d’informations,
 piloter la gestion de l’externalisation du traitement de l’information/documentation.
• contribuer à la politique de communication et au rapport d’activité annuel ;
• évaluer les besoins financiers, préparer la programmation du budget et en assurer la gestion dans le cadre de la réalisation des projets et actions dont il a la charge ;
• participer à la recherche de financements pour les projets et actions portées par le service en lien avec la direction

Encadrer et animer l’équipe au plan opérationnel

• manager l’équipe : appui à la gestion des dossiers et des priorités / organisation des réunions de service et de travail en mode projet / accompagnement au changement / communication interne / suivi des activités et du plan de charge de travail de l’équipe / tenue des entretiens individuels / formation des nouveaux arrivants,…
• superviser la gestion du personnel du service : gestion des plannings des agents d’accueil et de médiation de la Maison du Parc, congés, absences, ordres de mission / définition des fiches de postes et participation aux recrutements nécessaires pour le service / Réalisation de l’évaluation des personnes placées sous sa responsabilité

Contribuer au fonctionnement interne de l’établissement

• contribuer à l’élaboration des orientations stratégiques et à la mise en œuvre du projet d’établissement, son suivi et son évaluation (revues de projet, reporting,...) ;
• participer aux réunions de direction avec l’ensemble des chefs de service et responsables de secteur, réunions techniques projets et à celles des instances (CA, CS et CESC en fonction des dossiers concernés) ;
• participer aux arbitrages financiers et techniques dans le champ d’activité du service ;
• favoriser la transversalité des méthodes de travail au sein de l’établissement et en relation avec les partenaires ;
• entretenir un dialogue régulier avec la Direction dans une perspective d’aide à la décision.

Compétences requises

• Connaissances :
 environnement institutionnel et partenarial d’un Parc national ;
 dialogue et animation territoriale ;
 organisation et fonctionnement des administrations ;
 méthodes et outils de conduite de projet ;
 management : principes et outils ;
 ingénierie pédagogique ;
 ingénierie informationnelle et documentaire ;
 communication : principes et techniques ;
 gestion administrative (marchés publics, élaboration, exécution et suivi budgétaire) ;
 gestion des ressources humaines.Savoir faire :
 conduite de projet ;
 gestion et hiérarchisation des priorités ;
 management (encadrement d’équipe, délégation) ;
 techniques d’animation d’équipe
 techniques d’animation et de dialogue territorial ;
 communication (capacité de rédaction, animation de réunions) ;
 régulation de tensions et de conflits, conduite du changement ;
 élaboration d’outils de gestion ;
 bureautique.

• Savoir être :
 force de proposition ;
 réactivité ;
 adaptabilité ;
 qualités relationnelles ;
 écoute ;
 diplomatie ;
 travail en équipe ;
 capacité à fédérer ;
 capacité de synthèse.

Conditions particulières du poste

• permis B indispensable, des déplacements sont à prévoir sur les différentes antenne du Parc national (Saint-Denis, Trois-Bassins, Petite-Ile et Saint-Pierre) et sur le territoire. 
Conditions de rémunération

• Pour les fonctionnaires : situation indiciaire au moment de la prise et régime indemnitaire associé
• Pour les contractuels : prise en compte de l’expérience professionnelle selon les conditions de reprise d’ancienneté prévues par la réglementation sur présentation de justificatifs d’emploi sur des postes équivalents et classement sur la grille de rémunération des personnels de conception et d’encadrement et des spécialistes de haut niveau applicable pour les agents non titulaires de certains établissements publics de l’environnement (décret 2016-1697).

Localisation :

Le poste est à pourvoir au siège du Parc national de La Réunion à la Plaine des Palmistes.

Coordonnées

Dossier de candidature et date limite de candidature :

La candidature composée d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae ainsi que des trois derniers compte rendu d’évaluation professionnelle et du dernier arrêté de situation indiciaire est à transmettre :

• soit par voie postale à :

Monsieur le Directeur du Parc national de la Réunion
258 rue de la République
97431 La Plaine des Palmistes

• soit exclusivement à l’adresse courriel suivante : [email protected], avec demande d’accusé de réception automatique.

La date de disponibilité du candidat devra être précisée.

La date limite de dépôt des candidatures : 22 novembre 2020

Personnes à contacter pour information : Secrétaire Général adjoint du Parc national de La Réunion - Responsable des ressources humaines : [email protected]

Publicité