Publicité

VSC Chargé de mission santé et protection animales h/f - Mayotte

Publié le 15 février 2016
VSC Chargé de mission santé et protection animales h/f - Mayotte

DAAF Mayotte

  • CDD
  • Bac +5
  • Mayotte
  • Agriculture
  • Environnement
  • Agroalimentaire
  • Administration
  • Ingénieur


La DAAF de Mayotte met en œuvre les politiques relatives à l’agriculture et au développement des territoires, à l’alimentation, à la forêt. Elle comporte 80 agents.
Le Service de l’Alimentation constitué de 20 agents est réparti en 3 unités : le SSA (Sécurité Sanitaire des Aliments), l’Inspection aux frontières et le PPE (Production Primaire et Environnement) comportant 2 sous unités : la santé et protection des végétaux / la santé et protection animales.

Le VSC sera chargé de l’appui aux missions de la santé et protection animales.
Le poste est localisé au site de Kaweni
Missions :
- soutien aux inspections dans les domaines de la santé et de la protection animale (bases de données dédiées : SIGAL, RESYTAL)
- opérationnalisation (toilettage) de la BDNI (avec la Chambre d’agriculture),
- sélection des contrôles « conditionnalités » (primes surfaces)
- soutien des actions sanitaires (suivi des visites sanitaires, gestions des prélèvements, dossier paiement des actes de police sanitaire)
- soutien protection animale (cellule canine)
Champ relationnel du poste
Eleveurs, organisations et coopératives
Autres pôles du service de l’alimentation et autres services de la DAAF, DGAL, COSIR,
Chambre d’Agriculture, GDS, vétérinaires sanitaires
Partenaires agroalimentaires, restauration collective, associations, nutritionnistes, ARS
Profil et compétences liées au poste
Profil ingénieur ou Bac +5
Maitrise des outils informatiques
Connaissance des filières et des acteurs du monde agricole
Connaissance de la PAC (contrôle conditionnalité), des missions de la DGAL
Sens des relations humaines
Capacité d’adaptation au contexte agricole local et à l’insularité
Caractéristiques du poste
Le VSC est recruté pour une période d’un an, avec possibilité de prolonger dans la limite de deux ans. Il percevra une indemnité de 1896€ net par mois. Les frais de voyage aller/retour et de transport des bagages à concurrence de 50kg d’effets personnels par voie aérienne ou 130 kg par voie maritime, sont pris en charge par la DAAF.

Le volontaire est intégré comme un agent de la DAAF à part entière durant sa mission. Il bénéficie du matériel nécessaire à l’accomplissement de sa mission (un poste de travail équipé et des véhicules de service pour ses éventuels déplacements professionnels). Il pourra bénéficier du plan de formation de la DAAF .
Il est directement rattaché au chef de service.

Publicité