Publicité

BAILLIF Thérèse née Lucas.

Publié le 1er janvier 2014

Actrice de la vie sociale, née le 24 août 1930 aux Avirons (la Réunion). Fille d’Emile Lucas et de Jeanne née Payet. Mariée à Renaud Baillif. 2 enfants (Daniel, Françoise). [Filiation : Soeur du général de gendarmerie (CR) Yvon Lucas]. Baccalauréat 1e partie au lycée Juliette Dodu à Saint-Denis. Droit public et droit privé à l’université de la Réunion. Droit du travail dans le cadre de la formation professionnelle continue. Formations en relations humaines, éducateur à la vie, cercles de qualité Employée de banque à la Société Bourbonnaise de Crédit, établissement absorbé par la Banque de la Réunion (1949-1950). Employée dactylographe aux Eaux et Forêts de la Réunion (1950-1953). Employée polyvalente à la Caisse d’assurance maladie de la Réunion (1954-1956). Secrétaire catégorie C (1956), rédacteur catégorie B, attachée administrative catégorie A, attachée principale et enfin chef du service administratif de l’Office National des Forêts (ONF) de la Réunion, jusqu’à sa retraite en 1990 « Gaulliste de coeur », telle qu’elle se décrit, elle a été suppléante du candidat centriste Ibrahim Dindar lors des élections législatives dans la 1e circonscription en mars 1993, puis candidate sur la liste “Réunion Force d’Avenir” conduite par le même homme politique aux élections régionales de juin 1993 ; enfin elle a figuré sur la liste “Saint-Denis pour tous” conduite par Jean Chatel aux élections municipales de Saint-Denis de 1995 et élue conseillère municipale (jusqu’en 2001). Avec l’Union des Femmes de la Réunion (UFR) d’Huguette Bello et Femmes dans la Ville de Joëlle Didiot, elle a appelé à voter en faveur de Jacques Chirac au second tour des élections présidentielles, « pour faire barrage à Le Pen » (mai 2002). Aux côtés de Nassimah Dindar, Guy Derand, Nicole Dambreville, Carmen Rodriguez, Fernande Anilha, Abdul Cadjee notamment, réunis dans un “Comité citoyen pour le Oui”, elle s’est prononcée en faveur du Oui au référendum sur la Constitution européenne qui a réuni 44% des suffrages à la Réunion contre 56% pour le Non (mai 2005). Enfin, elle a soutenu la candidature de Gino Ponin-Ballom aux élections municipales et cantonales de mars 2008 sur Saint-Denis ♥ Décrite comme une « militante catholique de l’écoute, de la reconnaissance de l’autre », elle a fondé ou présidé un très grand nombre d’associations. Elle est à l’origine de la création d’une section syndicale Force Ouvrière à l’ONF en 1960, déléguée dans le collège personnel fonctionnaire des Eaux et Forêts. Fondatrice en 1986 et présidente (jusqu’en 1994) de l’Association Femmes Actuelles de la Réunion (AFAR). Présidente de l’Association des Maisons de la Famille de la Réunion-Ecole des Parents et des Educateurs (AMAFAR-EPE) (1994-2007). Fondatrice et vice-présidente de la Fédération régionale de lutte contre les violences (1998). Vice-présidente de l’AROF, l’Association Réunionnaise d’Orientation Familiale (1998). Trésorière de l’ARFUTS, l’Association Réunionnaise pour la Formation et l’Utilisation des Travailleurs Sociaux (1988). Administrateur de l’UDAF, l’Union Départementale des Associations Familiales (1991) et de l’AMARE, Accueil de la mère et de l’enfant (1991). Membre de la Fédération régionale de solidarité contre les violences, avec Céline Lucilly et Huguette Bello. Seconde vice-présidente du Conseil général des Sages créé par le Conseil général de la Réunion présidé par Nassimah Dindar (novembre 2006). Enfin, présidente du CEVIF, Collectif pour l’Elimination des Violences Intrafamiliales (depuis septembre 2008).

Prise de parole

« Le problème qui m’inquiète le plus, c’est le sentiment d’irresponsabilité générale. Les gens se disent “C’est pas ma faute. C’est la faute à quelqu’un d’autre”. On n’assume pas assez sa vie. Les valeurs familiales paraissent ringardes » (Quotidien de la Réunion, 11 juillet 2006). Distinctions : Prix départemental du Mérite décerné par le Conseil général (février 2007). Trophée de la 46 Femme du Conseil régional (mars 2007). Citoyenne d’honneur de la ville de Saint-Denis (2009).

Décorations

Officier du Mérite agricole. Officier dans l’Ordre national du Mérite. Chevalier de la Légion d’honneur.

Source : Jérôme l’archiviste - Extrait de l’ouvrage Célébrités de la Réunion paru en 2009, basé sur plus de 50 000 documents et archives retraçant quarante années de la vie réunionnaise.

Commander la version Pdf de "1000 Célébrités de la Réunion" pour 12 euros

Publicité