Publicité

BENARD Roland

Publié le 1er janvier 2014
974


BENARD Roland

Photographe et auteur, né le 6 août 1944 au Puy (Haute-Loire). Fils de Bruno Bénard et de Frida née Binder. [Filiation : Bruno Bénard, son père, originaire de Saint-Joseph, a été d’abord professeur de lettre en Syrie, au Liban et en Métropole avant de revenir à la Réunion ouvrir un studio photos et écrire quelques-unes des plus belles pages de l’histoire de la photographie de notre île]. Scolarité au lycée Leconte de Lisle à Saint76 Denis de la Réunion avant de rejoindre en Métropole le collège de Saint-Joseph à Dijon (Côte d’Or) jusqu’au baccalauréat et suivre les cours de l’Ecole technique de la photographie à Paris. Service militaire à Amiens (Somme) Il est décrit pas ses biographes les plus proches comme quelqu’un de « volcanique, généreux, coléreux, râleur, drôle, poète, artiste, photographe, baroudeur, cultivé, gourmand, curieux, observateur… En fait : un bon petit gars » qui s’est formé à la photographie, d’abord avec son père dans la boutique familiale Photos-Cadeaux Bénard située en face de l’ancien hôtel de ville de Saint-Denis (1965), puis, beaucoup plus tard en reprenant à son compte le commerce de photographie situé au 1 rue de Paris. Auteur de nombreux ouvrages dont plusieurs réédités, de cartes postales et de posters sur la Réunion. Livres : La Fournaise avec Maurice et Katia Krafft. Au coeur de la Fournaise, la Réunion (1986). Le Pape à la Réunion, avec Serge Gélabert. Réunion j’aime ton nom. La Réunion panoramique, avec Daniel Vaxelaire (2001). Paradise Hotels, Maurice et Seychelles (2004). La Réunion des couleurs, avec Jean-François Sam Long (2003). Bhakti, avec Sylviane Repiquet, Claude Repiquet et Christophe Poussier (2006). La cuisine guyanaise (2008). Les 22 communes de la Guyane (2008). Les îles du Salut (2008). Le Grand Livre de la Guyane (2008). La bonne cuisine de la Réunion, avec Tante Mariette (2009). Autre : Exposition de photographies baptisée “Nature” à l’aéroport de Gillot (novembre 2005) Plus par distractions que par convictions (quoi que…), il a suivi le groupe d’ultradroite de « casseurs le ki » chargés de bousculer le microcosme politique réunionnais dans les années 70-80 avec à leur tête Jean Canavagio, Christian Dunoguet, Jean-Pierre Fontaine, Alex Junot, Gérard Lefèvre, ou Jean-Claude Vallée. Il a été ainsi membre de Génération Sociale et Libérale (GSL), mouvement des jeunes giscardiens présidé par Dominique Bussereau (1974), avant de flirter avec le Front National à la Réunion et dans ce cadre participer aux campagnes animées pour le maintien de Mayotte dans le giron français organisées par le Comité de Défense de la France d’Outre-Mer (CDFOM), présidé à l’échelon national par Marie-France Stirbois et dans l’île par le député Jean Fontaine ♥ Membre du Comité pour la libération du docteur Augoyard présidé par le docteur Jean-Pierre Fontaine (1983).

Distinction

Grand Prix de la promotion du volcan décerné par l’Association Réunionnaise du Tourisme et des Loisirs (ARTL) pour son livre Au coeur de la Fournaise (1987). A se procurer l’opuscule de photos édité par Blurb : Roland Bénard, 65 ans de talent, par Nathalie Maurel-Bénard (2009).

Source : Jérôme l’archiviste - Extrait de l’ouvrage Célébrités de la Réunion paru en 2009, basé sur plus de 50 000 documents et archives retraçant quarante années de la vie réunionnaise.

Publicité