Publicité

11 Réunionnais primés aux Talents de l’Outre-mer

Publié le 18 septembre 2022

Ils sont ingénieurs, chercheurs ou artistes, lauréats du 9e prix des « Talents de l’Outremer » parmi 52 talents domiens récompensés. Qui sont-ils ?
Candice ALBARDIER, Julien CLAIN, Steeve BOURANE, Benjamin CLÉMENT, Lola NEUFCOURT, Kriss SOUPRAYENMESTRY, Régis FIEGENWALD, Kéryl CLAIN, Djothi FICOT-BOULET, Aymeric PANGLOSSE, Vincent PAULIN.


La 9e cérémonie de remise des prix Talents de l’Outre-Mer, organisée par le CASODOM et qui n’avait pu avoir lieu en décembre 2021 en raison de la crise sanitaire, s’est tenue ce jeudi 15 septembre 2022 au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac, animée par la journaliste réunionnaise Marie Christine Ponamalé, de Outremers360, en présence de Monsieur Jean-Laurent Lastelle, Conseiller Culture, histoire et mémoire au Cabinet du Ministre Délégué chargé des Outre-mer, de venir représenter le Ministre, empêché, et du parrain de la promotion Emmanuel Kasarhérou.


Au cours de cette manifestation, placée sous le Haut patronage de Monsieur le Président de la République, 52 nouveaux lauréats, issus de tous les Outre-mer, ont été distingués - 11 jeunes Talents et 33 Talents confirmés - par le CASODOM, présidé par Jean-Claude Saffache. Dans son discours introductif, il déclare que : « L’engouement pour notre mise en lumière des « Talents de l’Outre-mer » est de plus en plus affirmé, avec de nombreux candidates et candidats venant non seulement des territoires d’outre-mer et de l’hexagone, mais aussi du monde. Et des parcours de plus en plus diversifiés, avec un niveau de plus en plus élevé, d’au moins BAC + 8 pour la plupart, même si nous tenons aussi à distinguer l’excellence des savoir-faire. »

Yola Minatchy, présidente du réseau des Talents de l’outre-mer

Ces Talents témoignent de l’excellence ultramarine dans tous les domaines où se manifeste l’intelligence humaine, aussi bien dans leurs territoires, en Hexagone ou qu’à travers le monde. Ils portent à 328 le nombre désormais conséquent de membres du Réseau des Talents de l’Outre-Mer, association présidée par la Réunionnaise Yola Minatchy, avocate au barreau de Bruxelles, artiste plasticienne. "Une petite armée a assuré cette dernière avec humour".

Yola Minatchy a également déclaré dans son allocution d’ouverture : « en patriotes engagés et en citoyens responsables, avec nos valeurs républicaines en bandoulière, nous sommes conscients d’avoir un monde nouveau à réinventer dans un contexte où les crises se multiplient, nombre de batailles à mener sur nos terres natales, ici et aussi ailleurs (…) Le Réseau c’est une présence de 328 Talents à des postes clés sur terre, en mer, dans les airs, et même dans l’espace ».

Marie Christine Ponamalé et Emmanuel Kasarhérou

Force de proposition en faveur des Outre-Mer, Yola Minatchy a ajouté que le Réseau des Talents d’Outre-Mer préparait un ouvrage collectif afin de proposer leur vision de développement des Outre-Mer dans leurs secteurs d’activité afin d’aider la France, constatant que les avancées en matière de développement n’étaient pas suffisantes par rapport au potentiel des territoires, sujet qu’elle regrette absent lors du débat présidentiel.

Elle a par ailleurs insisté vivement pour que ces 52 Talents s’engagent à ses côtés afin de travailler collectivement au développement des Outre-Mer et à l’avancement des ultramarins :« nous sommes issus d’un peuple qui a souffert des affres de l’esclavage, de la déportation, de l’engagisme. Sans nous complaire dans la victimisation, nous sommes aussi issus de territoires où le taux de pauvreté est toujours le plus élevé d’Europe et concerne un peu moins de la moitié de la population en 2022 (…). Elle clôture par un encouragement à la jeunesse ultramarine « Que votre Talent fuse, que votre victoire éclate ! »

Erika Velio. Yola Minatchy. Jean Claude Saffache

Les batailles qui sont menées par le Réseau des Talents de l’Outre-Mer ne concernent donc pas que cette élite méritante à plus d’un titre, mais ils visent également à tirer vers le haut la jeunesse ultramarin et tous ceux qui sont en difficulté dans les territoires par un effet d’entraînement en leur proposant des modèles.

Monsieur Emmanuel KASARHÉROU, Conservateur général du Patrimoine et Président du Musée du Quai Branly- Jacques CHIRAC a accueilli la manifestation au sein de l’Amphithéâtre Claude Lévi-Strauss au Musée.

Yola Minatchy et les Talents réunionnais

Les lauréats réunionnais - Catégorie Talent Confirmé :


- Steeve Bourane, 44 ans

Le premier Réunionnais et Ultramarin à devenir chercheur INSERM à la Réunion. Après avoir obtenu son doctorat en Neurosciences à Montpellier en 2007, il intègre une équipe de recherche en postdoctorat au Salk Institute de Californie, l’un des meilleurs centres de recherche au monde. 11 prix NOBEL ont conduit des travaux de recherche au Salk Institute.
Revenu à la Réunion en 2016, il est le premier Réunionnais et Ultramarin à décrocher un poste de chercheur INSERM en Outre-mer. Il est aussi lauréat du très sélectif programme « ATIP-Avenir » ce qui lui permet de diriger sa propre équipe de recherche depuis 2019 à La Réunion. Il a remporté plusieurs appels à projets internationaux pour financer ses recherches, qui portent notamment sur les complications neurologiques du diabète, maladie qui touche plus de 10% de la population réunionnaise.


- Aymeric Panglosse, 31 ans :

Consultant au CNES en recherche et développement en optoélectronique, il travaille sur les caméras embarquées sur les robots envoyés sur mars. Docteur en optoélectronique appliqué au Spatial, après avoir obtenu son diplôme d’Ingénieur de l’ESIEE (l’école de l’innovation technologique de Paris), et un Master spécialisé en électronique et Telecom à Sup Aero de Toulouse, il travaille comme consultant au sein d’une entreprise qui équipe les caméras embarquées sur les robots d’exploration de mars « Curiosity » et « Persévérance ». Sa mission actuelle, effectuée au sein du CNES, consiste à mettre en place des méthodes de mesure afin de tester les détecteurs qui équiperont les futures générations d’instruments spatiaux. C’est un exemple remarquable, après d’autres Talents de l’Outre-mer, de la contribution des Ultramarins à la conquête spatiale.


- Vincent Paulin, 32 ans :

Après 5 ans comme Professeur dans l’Enseignement secondaire, il se prépare à intégrer la Haute Fonction publique. Titulaire de deux Master 2 en économie et en développement durable, et agrégé de sciences économiques et de gestion, il est en cycle préparatoire à l’ENA depuis 2020.


- Djothi Ficot-Boulet, 35 ans :

Une Ingénieure, Cheffe du développement des bus électriques à la RATP... Après ses classes préparatoires au célèbre lycée Pierre Fermat de Toulouse, elle réussit à intégrer Centrale Supelec, l’école supérieure d’électricité. Elle obtient le double diplôme d’Ingénieure Supelec et le Master of sciences de l’University College de Londres. Après avoir intégré ALBIOMA, producteur d’énergie renouvelable à partir de la bagasse bio-masse, elle rejoint la RATP comme Cheffe de projet chargée du développement des bus électriques à Paris, expérience qu’elle complète aux USA sur le même sujet. Coordonnant l’équipe des 12 chefs de projets dur le développement des bus à la RATP, elle a une expérience concrète dans la préparation et de l’accompagnement de la transition énergétique, domaine crucial pour nos outre-mer.


- Benjamin Clément, 32 ans :

Un diplômé d’une grande école de commerce qui s’investit comme « Entrepreneur culturel » pour valoriser la culture de la Réunion. Diplômé de l’Institut supérieur de commerce, il fait le choix de revenir dans son Île » pour y développer le concept d’une entreprise culturelle profondément enracinée dans le patrimoine réunionnais : celui des « balades créatives ». Ce concept consiste à faire découvrir et mettre en valeur le patrimoine réunionnais par des spectacles vivants se déroulant sur des sentiers remarquables, en utilisant comme langue le créole, indissociable de la culture de son pays.
Il lui a fallu 4 ans pour se verser son premier salaire, et 6 ans pour que son entreprise arrive à l’équilibre financier. Pour ne pas être dépendant des subventions publiques, il fait reposer cet équilibre sur la privatisation de ses spectacles, « vendus » à des institutions ou Comités d’entreprise. Bel exemple donné par cet Ultramarin, qui veut souligner l’importance de la culture pour les Outre-mer.


- Régis Fiegenwald, 48 ans :

Né dans le Var. A l’âge de 14 ans, il suit ses parents partis à la Réunion pour créer une entreprise d’électricité en automobile. Il prend ensuite la responsabilité de cette entreprise et la développe, créant 8 points de vente supplémentaires dans l’île, qui emploie une trentaine de collaborateurs. Parallèlement à son activité de chefs d’entreprises, il est très investi bénévolement dans la vie économique du territoire (CPME, D2ER - direction de l’entrepreneuriat étudiant de la réunion-, Initiative Réunion, élu et membre du bureau de la CMA Réunion). Réunionnais de cœur et d’âme, c’est là qu’il a le centre de ses intérêts moraux et matériels, et qu’il crée de la valeur.


- Lola NEFCOURT, 29 ans :

Une épidémiologiste réunionnaise spécialiste des inégalités sociales de santé... Ingénieure de Agro Paris Tech, spécialité nutrition, Docteure en santé publique de l’EHESP (Ecole des Hautes Études en Santé Publique), spécialité épidémiologie, elle a obtenu une bourse pour un séjour de recherche à l’Université d’Harvard aux Etats-Unis. Aujourd’hui Chercheuse Post Doc à l’INSERM de Toulouse, elle s’intéresse aux mécanismes de construction des inégalités sociales de santé, notamment dans le domaine des maladies cardio-vasculaires. Elle envisage de revenir à la Réunion et de mettre ses compétences au service de la recherche réunionnaise.

Les lauréats réunionnais - Catégorie Jeune Talent :


- Julien Clain, 25 ans :

Doctorant en Microbiologie-immunologie à l’Université Laval (Canada), titulaire de nombreuses bourses d’excellence ou de réussite, ses recherches portent sur la mise en lumière des sanctuaires anatomiques du VIH et sur la guérison du Sida. Très doué également pour la communication et la vulgarisation, il a été lauréat de plusieurs distinctions lors de conférences scientifiques, et du prix « Ma thèse en 180 secondes ». C’est un Ultramarin qui s’investit dans la recherche médicale sur des thématiques qui intéressent directement les Outre-mer.


- Candice Albardier, 23 ans :

Artiste lyrique (Soprano), lauréate du Prix des Voix des Outre-mer dans la catégorie Jeunes Talents en 2021, passionnée par le chant d’opéra depuis son enfance, elle s’est notamment illustrée lors du concert-hommage à Christiane ÉDA-PIERRE à la Bastille. Ayant convaincu ses parents de faire du chant sa profession, elle a intégré cette année le prestigieux Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.
Le concours « Voix des Outre-mer », créé par le contre-ténor martiniquais Fabrice Di Falco, a pour objectifs de mettre en lumière les talents lyriques des originaires des outre-mer, et ainsi de lutter contre les discriminations dans la musique classique, et tout particulièrement à l’opéra.


- Kriss Souprayenmestry, 24 ans :

Contrôleur financier, il est diplômé de l’EDHEC en programme Grande École en suivant un double Master, Master of Sciences et Master in Corporate Finance and Banking. En parallèle de son alternance dans le Groupe Accor, il crée une marque d’épicerie fine avec sa mère proposant du foie gras haut de gamme aux saveurs de son Île. Passionné de cuisine, il prépare, en parallèle de son CDI dans une filiale de BNP Paribas, un CAP Cuisine. Il est également très engagé dans la formation de jeunes Réunionnais souhaitant s’expatrier.


- Kéryl Clain, 26 ans :

Passionné de météorologie depuis son adolescence, c’est par la voie de l’Université qu’il y accède. Après sa licence et sa maîtrise, il passe avec succès le concours d’accès direct à l’École nationale de la Météorologie, et en sort avec son diplôme d’Ingénieur des travaux météorologiques en 2019. Il souhaite revenir dans son Île après quelques années d’expérience dans la météorologie.



- CASODOM, 7bis rue du Louvre 75001 Paris - Tél. 01 42 36 24 54 – Mail : [email protected] - www.casodom.com
- Site : www.talentsoutremer.fr


Lire aussi :

10 Réunionnais Talents de l’Outremer 2019
Quatorze Réunionnais Talents de l’Outremer 2017
Quinze Réunionnais primés aux Talents de l’Outre-Mer 2015
Cinq Réunionnais primés aux Talents de l’Outre-Mer 2013
Cinq Réunionnais primés aux Talents de l’Outre-Mer 2011
Talents de l’outremer 2009 : Cinq Réunionnais distingués par le Casodom

Les infos sur l’emploi et les Ressources Humaines à la Réunion

Publicité