Publicité

180 000 logements à construire à la Réunion d’ici 2030

Publié le 3 mai 2009
974

Dans un point d’étape sur le Schéma d’Aménagement Régional, la Région livre quelques orientations retenues en terme d’urbanisme pour les 20 prochaines années. Le défi est de taille : remodeler le territoire réunionnais pour qu’il puisse bientôt accueillir un million d’habitants. Au moins 50% des nouveaux logements devront densifier l’espace urbain existant et 20% seront construits dans des espaces à vocation urbaine non utilisés actuellement. Les 30% de logements à construire restants (54 000) génèrent des besoins en terme d’extension urbaine estimés à 1 300 hectares.

Viaduc de la Grande Ravine - route des Tamarins

Le principe d’une structuration urbaine autour des futures axes de déplacement (route des Tamarins, Tram-Train…) est retenu. Le Nord (qui reçoit plus du tiers des emplois pour moins d’un quart de la population) devrait accueillir 35 000 nouveaux logements, le Sud 70 000, l’Est 27 000 et l’Ouest 48 000. En tout 180 000 nouveaux logements à construire, quand l’île en compte 274 400 aujourd’hui.

500 hectares supplémentaires pour les zones économiques

La Réunion Economique estime à 800 ha le besoin en surface dédiée aux activités économiques (hors agriculture et tourisme) à l’horizon 2030 : 150 ha dans l’Est, 300 ha dans le Sud, 200 ha dans l’Ouest et 150 ha dans le Nord. 400 hectares sont déjà prévus dans les documents d’urbanisme mais non aménagés à ce jour. Compte tenu des délais et de la difficulté à mobiliser le foncier, le SAR prévoit d’inscrire 500 de zones d’activités supplémentaires.

Déplacement : un Tram-Train tout autour de l’île

Tram Train Réunion

L’extension Est et Sud du Tram-Train devrait aussi être inscrite au SAR. Le train servira également au transport de marchandises, en lien avec la création de ports secs, tandis que les projets de ports de commerce dans le Sud et l’Est sont écartés. L’une des priorités du SAR sera enfin l’équipement de l’ensemble du territoire en haut débit voire en très haut débit. Un enjeu crucial en terme d’emploi, d’accès aux services et de réduction des déplacements.

Source : Agence de Développement de la Réunion

Publicité