Publicité

Ananas dan’ péi la fré : le mode d’emploi pour planter

Publié le 17 avril 2024

Du Gard en Picardie et jusqu’en Angleterre, de petits miracles se produisent de plus en plus. La preuve avec ce tour de France de la culture d’ananas et les conseils pour faire pousser, dans un contexte où le réchauffement climatique change la donne.

Voir aussi :
Comment planter du chouchou en métropole : le Tuto
des jardins créoles extraordinaires en Europe

L’ananas pousse maintenant en Normandie.

Alors que des professionnels ont prouvé il y a quelques années que c’était possible (cf. Letchis, mangues, ananas : « petit miracle » dans le Var), de plus en plus de particuliers se lancent dans la culture d’ananas, parfois Victoria, un peu partout dans l’Hexagone. Postés dans les groupes Réunionnais du monde et Zot jardin 974 en métropole et ailleurs, ces photos et conseils sont précieux, à l’heure où le réchauffement du climat rend possible la culture de fruits tropicaux en Europe.

Dans le Gard

Dans le Gard, Vanessa a généreusement partagé sur les réseaux sociaux ses conseils pour planter et faire pousser un ananas : « Voilà le premier ananas obtenu à la maison ! Il a fallu attendre trois ans pour voir apparaître le fruit, qui a mis encore plusieurs mois à devenir mature. L’ananas est apparu dehors cet été et a continué à grossir à l’intérieur. On sentait son odeur dans la véranda, ça nous a fait mal au coeur de le couper. Mais il était délicieux ! »

Ananas en pots sur une fenêtre d’Ardèche

Les conseils pour planter en 4 étapes :

1- Couper la tête d’un ananas, bien nettoyer la base des restes de frui. Quand on enlève quelques feuilles sur la base de la tête, souvent on voit déjà apparaître les prémices des futures racines ; c’est dans ces cas là que ça marche le mieux...
2- Laisser sécher 24 à 48 heures puis placer la tête au dessus d’un verre d’eau.
3- Changer l‘eau régulièrement. Attention il ne faut pas que les feuilles trempent dans l’eau, juste la base. Quand il y a quelques racines, on peut repiquer.
4- Planter la « couronne » dans un pot avec terreau + compost + un peu de terre du jardin.


Et ensuite ?

- L’été dehors, l’hiver en véranda exposition plein soleil.
- Rempoter chaque année dans un pot plus grand.
- Sinon pas trop d’entretien particulier, il faut un arrosage régulier, mais pas une terre détrempée, sinon ça pourrit.


Le conseil malin :

« J’ai pu remarquer que le plus gros risque, en dehors du gel, c’est la pourriture. Il ne faut surtout pas que la terre reste humide en permanence. L’été j’arrose quand la terre est sèche… L’hiver une fois par semaine pas plus. Et il ne faut surtout pas arroser dans le cœur. Attention à l’automne. »

Ananas de Noël dans les Landes

Lire aussi :
Tour de France de la cueillette de goyaviers en 20 photos
Tour de France de la récolte chouchou en 20 photos

La rubrique JARDINS CREOLES

Bretagne Finistère
A gauche : Montceau-les-Mines - A droite : Picardie
Bordeaux
Bordeaux
Hérault
Maine et Loire
Maine et Loire
Montfermeil dans le 93
A gauche : dans une cuisine d’Ile-de-France - A droite : en Angleterre
Dans l’Aude




Publicité