Publicité

Entreprises réunionnaises : taille et dynamisme du tissu économique

Publié le 7 septembre 2009
974

La petite taille des entreprises constitue la caractéristique principale du tissu productif réunionnais selon l’INSEE. Début 2007, La Réunion comptait 34 200 entreprises exerçant leur activité dans l’industrie, le commerce ou les services.

Le tissu économique réunionnais est composé essentiellement de petites entreprises : 63 % n’ont aucun salarié et 31 % entre 1 et 9 salariés. 1 800 entreprises ont de 10 à 50 salariés et 245 ont plus de 50 salariés, alors qu’on ne dénombre que 7 entreprises de plus de 500 salariés. Ce sont les entreprises de 6 à 19 salariés qui affichent la plus forte progression depuis le début des années 2000 (plus de 85 % de croissance).

L’appareil productif est en pleine mutation. En sept ans le nombre d’entreprises et les effectifs salariés ont augmenté de près de 50 % : 11 400 entreprises et 34 400 salariés supplémentaires. Sur la même période le nombre d’entreprises métropolitaines n’a augmenté que de 19 %.

Ce sont les activités tertiaires, et plus particulièrement les activités de service aux entreprises, qui ont le plus augmenté, suivies par les entreprises du BTP et les industries de biens d’équipement. Dans le secteur du BTP, les effectifs salariés ont doublé en sept ans. La mise en place de grands chantiers et le développement de la construction de logements et de bâtiments publics et à usage d’activité ont été les véritables moteurs de la croissance.

Un fort taux de renouvellement

Si le taux brut de création d’entreprises à la Réunion est parmi le plus élevé des régions françaises, les entreprises ont du mal à s’implanter de façon durable. Actuellement, seulement 31% des entreprises ont dix ans et plus d’existence. En France métropolitaine, c’est le cas de 43 % des entreprises. Ces pourcentages sont identiques pour l’industrie, le commerce et les services. Le secteur du BTP se démarque par une ancienneté encore moindre de ses entreprises : à peine 21 % des entreprises de ce secteur ont dix ans et plus d’ancienneté. Ce phénomène s’observe aussi en métropole, avec seulement 36 % d’entreprises de BTP ayant dix ans ou plus d’ancienneté, mais le phénomène est plus marqué à La Réunion.

Source : INSEE Réunion

Publicité