Publicité

Inégalités de niveau de vie à la Réunion : les chiffres

Publié le 1er avril 2011
974

Le niveau de vie des 10 % des personnes les plus aisées est 5,2 fois plus élevé que le niveau de vie des 10 % des personnes les plus modestes à la Réunion (contre 3,3 fois en métropole), selon l’INSEE. Les familles monoparentales et les familles nombreuses sont en particulier touchées par la pauvreté sur l’île.

source : INSEE

En 2008, les 20 % des réunionnais les plus aisés détiennent 47 % de la masse des niveaux de vie, soit près de 7 fois celle détenue par les 20 % les plus modestes. En France métropolitaine, la masse des niveaux de vie détenue par les 20 % les plus aisés est de 37%.

Les familles monoparentales constituent le type de ménage où les niveaux de vie sont les moins élevés. La moitié des Réunionnais vivant dans une famille monoparentale ont un niveau de vie inférieur à 740 € par mois. Un seul apporteur de ressources d’activité dans le meilleur des cas, donc peu de revenus, et des enfants à charge expliquent les niveaux de vie très faibles de ce type de ménage.

Les familles nombreuses, c’est-à-dire les couples avec trois enfants ou plus, ont en moyenne un niveau de vie à peine supérieur. La moitié des individus vivant dans ce type de ménage ont un niveau de vie inférieur à 800 € par mois. A l’opposé, les couples sans enfants ont les niveaux de vie les plus élevés.

Lire aussi : Inégalités Réunion – Métropole : les chiffres de l’INSEE

Publicité