Publicité

L’Institut Régional des métiers d’Art ouvre ses portes à La Réunion

Publié le 12 octobre 2009
974

Rattaché à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, l’IRMA est la première formation d’excellence en artisanat sur l’île. 4 formations (50 places) en partenariat avec l’École Supérieure des Arts Appliqués (Ecole Boulle) sont proposées dès la mi-octobre 2009 : restauration de meubles, bijouterie de haute fantaisie, tabletterie et marqueterie et verrerie d’art.

photo : region-reunion.fr

Rencontre avec Emmanuel LEMAGNEN fondateur de l’IRMA et Vice-Président de l’IRT, délégué à la promotion des produits extrait de la Lettre de l’IRT - octobre 2009 : www.lareunion.fr

Présentez-nous cet Institut.

L’Institut Régional des métiers d’Art est une école d’excellence pour les métiers. C’est la première fois qu’une formation de ce niveau est proposée à La Réunion. Il est rattaché à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et vise à répondre aux attentes du terrain et des clients.
Avec 35h/semaine le cursus est organisé en 2 volets, un aspect théorie autour de la créativité, de l’histoire de l’art et des arts plastiques et un volet pratique en ateliers. L’accès à l’IRMA se fait sur concours d’entrée ouvert aux demandeurs d’emplois, artisans ou tout autre public talentueux et motivé. 4 formations (50 places) seront proposées dès la mi-octobre : restauration de meubles, bijouterie de haute fantaisie, tabletterie et marqueterie et verrerie d’art. Les Réunionnais ont du talent, il faut juste qu’ils apprennent à l’épanouir. C’est le rôle de l’IRMA.

En quoi consiste le partenariat avec l’École BOULLE ?

Cette école française possède une réputation d’excellence aussi bien d’un point de vue technique qu’intellectuel. À ce titre, elle est certainement l’une des meilleures écoles du monde. Nous voulons faire de l’IRMA la petite soeur de l’École BOULLE dans l’océan Indien. Au niveau du partenariat, l’école nous aidera dans le recrutement de formateurs au niveau national et aura un rôle de conseiller pédagogique. Tous les ans des formateurs viendront valider les certificats de compétence délivrés par l’IRMA et les dernières semaines de cours seront dispensées par des Meilleurs Ouvriers de France. Entre l’École BOULLE et l’IRMA, il y a une véritable osmose par rapport aux objectifs, aux ambitions et surtout à la passion autour des métiers d’art. Entre nos deux structures, il y aura aussi un échange de techniques, d’élèves et de matériaux.

Que peut-on souhaiter à l’artisanat péï ?

Les derniers chiffres INSEE/IRT montrent que les touristes dépensent 40 millions d’euros/an en souvenirs. Mais seulement 15%viennent de la production locale, le reste est issu de l’importation. Cela amène à un double constat : une situation dramatique d’un côté, une réelle opportunité en termes de perspectives, car il y a un marché à conquérir. Nous avons la chance d’avoir une production locale, « souchée » sur une vérité patrimoniale, dont le développement fait qu’elle est à la fois authentique et contemporaine. Aujourd’hui, il est nécessaire que notre artisanat puisse répondre aux attentes des touristes. Il faut que l’on arrive à mettre en parallèle la croissance touristique et l’épanouissement de talents locaux, en faisant un produit qui soit culturellement différencié et authentiquement réunionnais.

COORDONNÉES :

IRMA

Pôle de Formation ouest

1, route de l’Eperon
BP 9 – 97435 Saint-Gilles-les-Hauts.

Tél. : + 262 (0) 2 62 55 68 55 -
Fax : + 262 (0) 2 62 55 61 10

Publicité