Publicité

La classe préparatoire Polytechnique de la Réunion est ouverte

Publié le 8 septembre 2010 974

Après Prépa HEC et Math Sup, le premier Cycle Préparatoire Polytechnique des DOM a ouvert ses portes à La Réunion en septembre 2010 au sein du lycée Lislet Geoffroy. Cette formation de deux ans permet aux étudiants réunionnais d’intégrer plus d’une vingtaine d’écoles d’ingénieurs du réseau des Instituts Nationaux Polytechniques (INP) de Grenoble, Toulouse et Nancy.

Source : Académie de la Réunion
Le recteur Mostafa Fourar entouré des 14 élèves pionniers du Cycle Préparatoire Polytechnique de la Réunion.

Issue d’un partenariat entre l’Académie, l’INP et la Région Réunion, cette prépa va permettre à des jeunes dont les familles n’ont pas les moyens de financer des études en Métropole, de devenir ingénieurs. La proximité géographique avec les familles est parfois considérée comme un atout dans le succès des études Une quinzaine d’élèves deviennent ainsi les pionniers d’une nouvelle filière qui offre de nouvelles chances de réussite aux jeunes Réunionnais.

Les cycles Préparatoires Polytechniques offrent environ 300 places réparties sur quatre sites (Grenoble, Nacy, Toulouse, et maintenant Saint-Denis de la Réunion). Les 20 écoles d’ingénieurs des INP (Instituts Nationaux Polytechniques) et les 2 écoles affiliées déterminent le nombre de places qui sont réservées aux élèves de la prépa des INP.

Le Cycle Préparatoire Polytechnique propose un enseignement modulaire : un tronc commun de trois semestres à la Réunion et un enseignement thématique au quatrième semestre à Nancy. L’horaire hebdomadaire est de 28 heures, auxquelles il faut ajouter du travail personnel quotidien. L’organisation modulaire de l’enseignement permet d’ajuster le travail personnel de l’élève en fonction de ses résultats et de ses objectifs. Sept professeurs accompagnent les élèves durant les cours, les enseignements dirigés, les travaux pratiques et le tutorat, afin qu’ils puissent exprimer pleinement leurs potentialités. A travers des entretiens individualisés, les enseignants conseillent les élèves et les aident à progresser.

Au terme de ces deux années de formation ponctuées par des contrôles continus, les étudiants intègreront l’une des écoles du réseau INP dans les domaines de la géologie, du génie industriel, de l’agronomie, de l’électronique, de l’hydraulique, des télécommunications, de l’informatique, de la chimie, de l’aéronautique…

Une prépa intégrée aux écoles des INP

Les écoles d’ingénieurs recrutent majoritairement leurs futurs élèves sur concours après les classes préparatoires aux grandes écoles. En 1993, afin de diversifier leur recrutement et de permettre aux élèves issus de milieux modestes d’intégrer des écoles d’ingénieurs, les Instituts Nationaux Polytechniques de Toulouse, Grenoble et Nancy ont mis en place une préparation intégrée à ces écoles : le Cycle Préparatoire Polytechnique. Les INP ont pour missions l’enseignement, la recherche et le transfert de technologies. Pour servir ces objectifs, les INP développent des relations étroites avec le monde industriel à travers des contrats de recherche. Sur le plan international, des stages et des échanges d’enseignants et d’étudiants sont proposés (ERASMUS par exemple).

Les écoles d’ingénieur d’accueil

Le CPP ouvre à l’admission sans concours dans l’une des dix‐huit écoles du réseau INP, quel que soit
le site dans lequel le cycle préparatoire est suivi.

- ENSE3 École Nationale Supérieure de l’Énergie et l’Environnement Grenoble
- EEIGM École Européenne d’Ingénieurs en Génie des matériaux de Nancy
- ENSAT École Nationale Supérieure d’Agronomie de Toulouse
- ENSIMAG École Nationale Supérieure d’Informatique et de Mathématiques appliquées de Grenoble
- ENSAIA École Nationale Supérieure d’Agronomie et d’Industries Alimentaires de Nancy
- ENSEEIHT École Nationale Supérieure d’Électronique, Électrotechnique, Informatique, Hydraulique et
Télecom de Toulouse
- ESISAR École Nationale Supérieure en Systèmes Avancés et Réseaux de Grenoble
- ENSEM École Nationale Supérieure d’Électricité et de Mécanique de Nancy
- ENSIACET École Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques de
Toulouse
- GENIE INDUSTRIEL École Nationale Supérieure de Génie Industriel de Grenoble
- ENSG École Nationale Supérieure de Géologie de Nancy
- PAGORA École Internationale du Papier, de la communication imprimée et des biomatériaux de
Grenoble
- ENSGSI École Nationale Supérieure en Génie des systèmes industriels de Nancy
- PHELMA École Nationale Supérieure de physique, Électronique et Matériaux de Grenoble
- ENSIC École Nationale Supérieure des Industries Chimiques de Nancy
- ENSMN École Nationale Supérieure des Mines de Nancy
- ISAE‐ENSICA Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace (Filière Construction
Aéronautique) de Toulouse
- ENAC Ecole Nationale de l’Aviation Civile de Toulouse

Source : Académie de la Réunion

Lire aussi : Les infos sur l’emploi et les Ressources Humaines à la Réunion

Publicité