Publicité

Lancement d’une association de Réunionnais au Québec

Publié le 2 février 2008 Québec Canada

Voyant leur nombre augmenter au fil des ans, les Réunionnais pensent à se regrouper. Selon les révélations de Jean-Max Cotte à Mediamosaique.com, l’Association des Réunionnais au Québec va bientôt voir le jour. Ce militaire de carrière, qui a roulé sa bosse en Afrique, dans les Antilles et dans quelques villes françaises, élit domicile au Québec depuis 16 ans, a–t-il raconté en entrevue à l’agence de presse « Média Mosaïque ».

Les Québécois d’origine réunionnaise, Jean-Max Cotte et Louisa Lafable

Cependant, sa situation diffère quelque peu de celle de bon nombre de ses compatriotes, étant donné que les cohortes de Réunionnais qui se sont installées dans la Belle Province sont plutôt de date récente. Il s’agit, au fait, d’une très jeune communauté. En effet, au cours de ces dernières années, un accord inusité entre le Québec et l’Île de la Réunion a permis à des centaines de jeunes Réunionnais de venir parachever leurs études dans des établissements d’enseignement au Québec.

Ces étudiants réunionnais se sont installés notamment pour l’instant dans des villes comme St-Georges de Beauce, Matane, La Pocatière et aussi dans la grande région de Montréal, a précisé celui qui a senti la nécessité de mettre sur pied cette association. À en croire Jean-Max Cotte, ces étudiants qui sont environ 600 pour l’heure, viennent grossir les rangs de la diaspora réunionnaise au Québec qui avoisine les 1000 membres actuellement.

« On commence à avoir un bassin de compatriotes assez intéressant, cela justifie clairement l’idée de monter une association qui va pouvoir défendre les intérêts des Réunionnais au Québec », a-t-il fait valoir.
Selon Jean-Max Cotte, il y a d’abord un besoin de se retrouver à travers un espace physique. « Vu qu’il fait froid au Québec et au Canada, les gens des îles ont toujours un besoin de se retrouver », a-t-il expliqué.

Il prend en exemple les Québécois issus de l’Île Maurice qui ont fondé leur association depuis 17 ans déjà. À son avis, « ça fonctionne très bien pour eux, nous autres on se dit pourquoi pas une association propre aux Réunionnais ? »
« On veut faire des affaires avec les gens de l’Île Maurice qui sont ici ou avec les autres communautés, car, il y a les Nuits d’Afrique qui arrivent bientôt, il y a les Francofolies de Montréal, il y a plein de choses qui nous intéressent ».

Tout a commencé par la découverte d’un site Internet intitulé « Réunionnais du monde » qui lui a permis de rencontrer plein de compatriotes établis au Québec, a confié Jean-Max Cotte.
Des contacts informels ont donné lieu à des rencontres formelles qui se sont déroulées le 21 octobre, le 10 novembre et le 9 décembre 2007 pour jeter les bases de cette association, a-t-il révélé. Pour l’instant, l’association qui va naître bientôt est à la recherche de financement au Québec et à l’Île de la Réunion.

Article extrait du site Média Mosaïque, 1/25/2008 Montréal

Le site de l’association

Publicité