Publicité

Les clés de l’emploi à la Réunion : diplôme et… mobilité

Publié le 18 novembre 2016
974

Selon une étude de l’Insee, le diplôme renforce considérablement les chances d’obtenir un emploi, encore plus à La Réunion qu’en métropole. Par ailleurs, les jeunes ayant effectué une mobilité géographique hors de l’île sont plus souvent en emploi, quel que soit leur niveau de diplôme.


Au cours des vingt dernières années, le niveau de formation a fortement progressé. Cependant, un tiers des jeunes Réunionnais, soit 35 500 jeunes, quittent le système scolaire sans diplôme (contre 19 % en métropole). Les non-diplômés éprouvent les plus grandes difficultés à s’insérer sur le marché du travail : seulement 19 % d’entre eux ont un emploi. En particulier, seules 6 % des jeunes femmes sans diplôme ont un emploi, la majorité ne désirant pas travailler.

Le diplôme renforce considérablement les chances d’obtenir un emploi, encore plus à La Réunion qu’en métropole. Les jeunes Réunionnais titulaires d’un CAP ou d’un BEP sont ainsi deux fois plus souvent en emploi que les non-diplômés. Les jeunes diplômés du supérieur le sont quatre fois plus. Un jeune homme titulaire d’un diplôme du supérieur a ainsi quasiment autant de chances de trouver un emploi sur l’île qu’un jeune de métropole du même niveau de formation. Par ailleurs, les jeunes ayant effectué une mobilité géographique hors de l’île sont plus souvent en emploi, quel que soit leur niveau de diplôme.


www.reunionnaisdumonde.com/t/7/Ressources-Humaines



Publicité