Publicité

Les métiers et secteurs qui recrutent à la Réunion en 2024

Publié le 26 avril 2024

Dans cet article : Les 30 métiers qui embauchent le plus sur l’île & Les 10 métiers avec les plus fortes difficultés de recrutement (les employeurs ont du mal à trouver des candidats). 37 900 embauches sont prévues en 2024 par les établissements réunionnais, soit 2 500 de moins qu’en 2023 (-6%). 9 100 établissements envisagent de recruter.
Source : Enquête Besoins en Main-d’Œuvre 2024 – France Travail


Lire aussi :
Les 200 plus grosses entreprises de la Réunion
- Les offres d’emplois / Les offres de stages


Chaque année, France Travail Réunion réalise une vaste étude sur les besoins en main-d’œuvre. Parmi les 37 900 projets de recrutement envisagés en 2024, 16 100 concernent les établissements publics et les associations et, 21 800 les établissements privés soit 57% des intentions d’embauche. Pour les établissements privés, ce sont 2 600 projets de recrutement de moins qu’en 2023. Cette évolution dans le privé s’explique par la baisse de la proportion d’établissements prévoyant d’embaucher qui passe de 33% à 29%. Le nombre de projets de recrutement diminue dans tous les secteurs et particulièrement dans la construction.

Les difficultés de recrutement anticipées par les employeurs du privé demeurent à un niveau très élevé avec 54 % des projets d’embauche. Elles sont très fortes dans les secteurs de l’hébergement-restauration, de la construction, et la santé et l’action sociale. Les aides de cuisine et employés polyvalents de restauration, maçons qualifiés, caissiers, agents de sécurité et, vendeurs en habillement, accessoires, sport, loisirs et culture sont les métiers les plus recherchés par le secteur privé en 2024.

LE SECTEUR PUBLIC ENVISAGE 7 800 EMBAUCHES, SOIT 6 % DE MOINS QU’EN 2023


En 2024, 52 % des établissements publics projettent de recruter, soit 500 établissements potentiellement recruteurs. Ils prévoient 7 800 embauches, soit 500 de moins qu’en 2023. Ces structures recrutent essentiellement dans le cadre des parcours emploi compétences (PEC). La quasi-totalité des projets se concentrent dans l’administration publique et enseignement et, la santé et action sociale. Les recrutements sont principalement effectués par les communes, les établissements scolaires, les caisses des écoles et les centres communaux d’action sociale. Les 5 métiers les plus recherchés regroupent les trois quarts des besoins. Les agents d’entretien de locaux (agents des écoles) sont toujours les plus recherchés.

LES ASSOCIATIONS PROJETTENT 8 300 EMBAUCHES, SOIT 8% DE PLUS QU’EN 2023


En 2024, près d’1 association sur 2 envisage de recruter, soit 1 300 établissements potentiellement recruteurs. Ces structures recrutent essentiellement dans le cadre des parcours emploi compétences (PEC). Les deux tiers des recrutements se concentrent dans les activités associatives et l’action sociale. Les activités culturelles, sportives, récréatives et de loisirs et, l’enseignement regroupent 25% des besoins. Les 5 métiers les plus recherchés regroupent la moitié des besoins. Les jardiniers sont les plus recherchés.

LE SECTEUR PRIVÉ PRÉVOIT 21 800 EMBAUCHES, SOIT 11% DE MOINS QU’EN 2023 (HORS ASSOCIATIONS)


3 ÉTABLISSEMENT SUR 10 ENVISAGENT DE RECRUTER, MAIS 54% DES INTENTIONS D’EMBAUCHE SONT IDENTIFIÉES « DIFFICILES » PAR LES EMPLOYEURS. En 2024, 7 300 établissements sont potentiellement recruteurs, soit 3 employeurs du privé sur 10. Elle est de 26% pour les structures de moins de 10 salariés et, de 50% pour celles de 10 salariés ou plus.

21 800 embauches sont prévues, soit 2 600 de moins qu’en 2023. Les structures de 10 salariés ou plus regroupent la moitié des besoins et, elles déclarent 2 500 projets supplémentaires par rapport à 2023, contre 5 100 de moins pour celles de moins de 10 salariés. Les difficultés de recrutement identifiées par les employeurs demeurent à un niveau très élevé (54% des projets). Elles sont très fortes dans les établissements de moins de 10 salariés et, dans les secteurs de l’hébergement-restauration, de la construction et, la santé et l’action sociale.

LES SERVICES AUX PARTICULIERS PRÉVOIENT 5 900 EMBAUCHES, SOIT 10% DE MOINS QU’EN 2023


La santé et action sociale et, l’hébergement-restauration regroupent 7 besoins sur 10 des services aux particuliers. Les 10 métiers les plus recherchés couvrent 68 % des besoins du secteur. Les aides de cuisine et employés polyvalents de restauration sont les plus recherchés.

LES SERVICES AUX ENTREPRISES ENVISAGENT 5 100 EMBAUCHES, SOIT 6% DE MOINS QU’EN 2023


Le transport et entreposage, le nettoyage, la sécurité, les activités de conseil et comptables et, les services d’aménagement paysager représentent 60% des besoins des services aux entreprises. Les 10 métiers les plus recherchés couvrent 1 besoin sur 2 du secteur. Les agents de sécurité sont les plus recherchés. Les difficultés de recrutement identifiées par les employeurs progressent de 4 points entre 2023 et 2024 et, représentent la moitié des projets. Elles sont très fortes dans les activités comptables, de nettoyage et de sécurité.

LE COMMERCE PROJETTE 4 000 EMBAUCHES, SOIT 4% DE MOINS QU’EN 2023


Le commerce de détail regroupe 75% des besoins (grande distribution, pharmacie, carburant…), le commerce et réparation automobile 14% et le commerce de gros 11%. Les 5 métiers les plus recherchés couvrent 56 % des besoins du secteur. Les caissiers sont les plus recherchés. Les difficultés de recrutement identifiées par les employeurs atteignent 54% des projets. Elles sont très fortes dans le commerce et la réparation automobile.

LA CONSTRUCTION PROJETTE 3 700 EMBAUCHES, SOIT 22% DE MOINS QU’EN 2023


Les 5 métiers les plus recherchés couvrent 45% des besoins. Les difficultés de recrutement identifiées par les employeurs diminuent de 4 points entre 2023 et 2024 mais, elles demeurent très élevées avec 63% des projets. Elles sont très fortes dans les travaux d’installation électrique et d’équipements thermiques et de climatisation mais aussi dans les travaux de menuiserie, de maçonnerie et gros œuvre du bâtiment.

L’INDUSTRIE ENVISAGE 2 150 PROJETS DE RECRUTEMENT, SOIT 6% DE MOINS QU’EN 2023


L’industrie agroalimentaire regroupe 54 % des besoins, dont près de la moitié sont saisonniers. Un quart des besoins industriels concerne la fabrication de produits métalliques, de machines et d’équipements et, la réparation et installation de machines et d’équipements. Les 5 métiers les plus recherchés couvrent 42% des besoins du secteur. Les difficultés de recrutement identifiées par les employeurs diminuent de 2 points entre 2023 et 2024, pour atteindre la moitié des projets. Elles sont très fortes dans la boulangeriepâtisserie, la fabrication de produits métalliques, de machines et d’équipements et, la réparation et installation de machines et d’équipements.

L’AGRICULTURE PREVOIT 950 PROJETS DE RECRUTEMENT, SOIT 18% DE MOINS QU’EN 2023


La culture de la canne à sucre concentre 46% des besoins, dont près de 9 sur 10 sont saisonniers. La culture de fruits regroupe 1 besoin sur 5. Les 5 métiers les plus recherchés couvrent 88 % des besoins. Les ouvriers agricoles sont les plus recherchés. Les difficultés de recrutement identifiées par les employeurs diminuent de 16 points entre 2023 et 2024, pour atteindre 47% des projets.

LES PROBLÈMES DE CANDIDATURES : PRÉOCCUPATIONS MAJEURES DES FUTURS EMPLOYEURS

En 2024, 54% des projets de recrutement sont identifiés difficiles par les futurs recruteurs. Les problèmes liés aux candidatures sont les plus cités : 78% des recruteurs anticipant des difficultés de recrutement s’attendent à des profils de candidats inadéquats et 73% mentionnent une pénurie de candidats. Près des deux tiers des employeurs ayant cherché à recruter en 2022 et déclarant avoir reçu des candidatures inadéquates, citent le manque d’expérience professionnelle. Plus d’1 sur 2 mentionne l’insuffisance de formation et, des problèmes de présentation et de compétences relationnelles.

Les 30 métiers les plus recherchés par l’ensemble des établissements privés (hors associations)


Source : Enquête Besoins en Main-d’Œuvre 2024 – France Travail


Lire aussi :
Les 200 plus grosses entreprises de la Réunion
Des candidatures inadaptées aux offres ? Le point sur les difficultés de recrutement à la Réunion
Témoignages d’entreprises qui recrutent sur reunionnaisdumonde.com
Les grandes dynasties économiques réunionnaises (Dossier)

Les offres d’emplois / Les offres de stages (cliquer sur "Créer une Alerte Mail" pour ne plus rater une offre dans votre secteur)

Publicité