Publicité

Les plus vieilles photographies de la Réunion (1/2)

Publié le 1er septembre 2020

Dans les années 1860, les 1ères photos sur l’île fixent pour toujours les visages et paysages d’époque. Suite du voyage dans les archives du Musée Quai Branly.

Lire aussi : Les plus vieilles photographies de la Réunion 2


VOIR D’AUTRES PHOTOS DE LA RÉUNION LONTAN


Selon Jean-François Hibon de Frohen, « Depuis la commercialisation du daguerréotype en 1839, les photographes restent tributaires d’appareils relativement encombrants, fragiles et donc peu transportables sur le terrain. On opérait alors sur des plaques de verre qu’il fallait préparer extemporanément. On imagine l’expédition qu’il fallait monter pour transporter un tel attirail au sommet du Piton des Neiges. Et pourtant quelques uns - rares il est vrai - l’ont fait. A ces exceptions près, le photographe exerçait en studio, pour la réalisation de portraits destinés à une clientèle aisée et s’aventurait peu à l’extérieur. A La Réunion, les pionniers de la photographie ont pour nom Charles Saunier, Charles Parent, Henri Rondeau, Eugène Bidache, Henri Bévan, Désiré Charnay, Gaston Bidel, François Cudenet, Henri Mathieu, Albert Eyckermans et surtout Henri Georgi le maître du paysage. Ces photos, le plus souvent tirées sur papier albuminé, restent fragiles, elles palissent et jaunissent à la longue mais leur grain est d’une finesse remarquable ».





















VOIR D’AUTRES PHOTOS DE LA RÉUNION LONTAN

Publicité