Publicité

Lucille Garnier : « Ma thèse en 180 secondes »

Publié le 25 avril 2016 France Finistère

Après une scolarité et un Bac S au lycée Stella à Piton Saint-Leu, Lucille a poursuivi ses études jusqu’au doctorat au Laboratoire Universitaire de Biodiversité et d’Ecologie Microbienne de Brest (LUBEM). Aujourd’hui elle relève le défi de présenter le fruit de plusieurs années de recherche sur les produits laitiers… en trois minutes.

Votez pour sa présentation sur le lien www.facebook.com/events/568943366613803/permalink/569017169939756


Concept australien repris au Québec puis en France en 2012, « Ma thèse en 180 secondes » a pour but de faire comprendre à tous, son objet d’étude en temps record, en étant drôle et percutant. Cet exercice périlleux et original a un intérêt double pour le doctorant : il lui permet de rendre accessible ses recherches au plus grand nombre et surtout l’entraîne à l’art oratoire devant une audience : une expérience valorisante pour faire face à de futurs recruteurs.

Lucille Garnier s’est prêté au jeu dans le cadre de sa thèse sur les produits laitiers : « Après avoir fait toute ma scolarité à Piton Saint-Leu, je suis allée faire mes études en région parisienne pour finalement faire une thèse à Brest. Le sujet : la production d’ingrédients laitiers fonctionnalisés par des microorganismes producteurs de composés antifongiques ! C’est dans ce cadre que je participe au concours « Ma thèse en 180 secondes ». Lors de la finale inter régionale Bretagne Loire il y a un concours "coup de coeur des réseaux sociaux" où il suffit juste de « liker » ma thèse. Celui ou celle qui aura collectionné le plus de « like » gagnera le prix des réseaux sociaux. Merci pour votre aide ! »

Les internautes sont invités à voter pour décerner la « mention spéciale coup de coeur des réseaux » sur Facebook. Jusqu’au 27 avril 2016, votez pour sa présentation sur le lien www.facebook.com/events/568943366613803/permalink/569017169939756/


Le mot-clé RECHERCHE

Publicité