Publicité

Evaluation Sud : premières missions humanitaires au départ de la Réunion

Publié le 10 juin 2010
974

Créateur de la structure de conseil Evaluation Sud, Paul Hibon a pour objectif d’aider à concevoir des programmes de développement en soutien à des populations défavorisées. Son originalité : proposer des compétences du Sud (Réunion, Maurice, Madagascar...) dans un secteur généralement occupé par les ONG occidentales. Basée à la Réunion, seule région européenne de l’hémisphère Sud, les premières missions d’Evaluation Sud sont programmées en 2010 au Cap Vert, Sierra Leone, Burundi, Brésil, Mozambique. "Paré pour le Sud !"

Paul Hibon
Paul au milieu d’un groupe villageois en milieu rural, sur le plateau de Norte (1200 m d’altitude), sans électricité, après deux heures de piste accidentée et vertigineuse - île de Santo Antao

Paul Hibon : "Suite à deux premières missions de prospection, l’idée commence à prendre il me semble : que les acteurs du Sud soient des acteurs de leur développement, pas seulement au niveau de la mise en oeuvre des projets, mais aussi sur des opérations à forte valeur ajoutée, en général effectuées par des opérateurs du Nord (conception, évaluation, renforcement des compétences...). L’idée est de travailler en partenariat Nord-Sud avec un transfert progressif de compétences. Le premier enjeu est de gagner la confiance des commanditaires sur la qualité des actions menées, gage de nouvelles commandes. Les premiers contrats sont tombés : Cap Vert, Sierra Leone, Burundi, Brésil, Mozambique.

- Cap Vert : évaluation d’un programme de soutien à des paysans et des éleveurs dans l’île la plus isolée de l’archipel (10 îles), sur des zones semi-arides qui ressemblent à la Plaine des Sables. Il s’agit d’une grosse action de formation professionnelle, de transformation des produits agricoles (chaine de valeur), et de commercialisation de produits agroalimentaires (tisanes, jus de fruits frais, sucreries, confitures, rhums...). Intervention et rapport en portugais.

- Sierra Leone : appui à la conception d’un programme visant à permettre aux personnes vulnérables et handicapées de monter leur propre activité génératrice de revenus, c’est à dire de créer leur propre emploi. Il s’agit d’un gros travail sur la confiance en eux des bénéficiaires et de sensibilisation des institutions traditionnelles au handicap : centres de formation professionnelle, institution de micro-finance, bureaux communautaires... Intervention et rapport en anglais.

- Burundi : appui à la conception d’un programme de pavage de route à haute intensité de main d’oeuvre. Fort volet de formation et de réinsertion économique pour des populations défavorisées. Intervention en français.

- Brésil et Mozambique : capitalisation de 10 ans d’expérience en matière d’éducation dans des bidonvilles et en milieu rural pauvre. Deux volets des programmes sont évalués : l’éducation des touts petits (crèches communautaires, appui à la relation parent-enfant) et l’éducation des adolescents à problèmes vivant en bidonville. L’idée est de tirer la synthèse des expériences menées sur ces sujets dans différentes villes et campagnes, avec différentes ONG locales, afin de préparer les actions de demain. Intervention en portugais, rapport en français et portugais.

Mon objectif est aussi indirectement de faire progresser la Réunion en tant que plateforme de compétences pour le développement de la zone Afrique Asie".

Evaluation Sud recrute

logo Evaluation Sud

J’assure les premières missions, mais je recherche actuellement des personnes ayant déjà évalué des programmes de développement à l’international, ou participé à leur mise en oeuvre, et qui seraient intéressées le cas échéant à réaliser une mission courte (15 jours environ) sur une année.

Avec une spécialité qui peut être très diverse : ingénieur agronome, hydraulicien, banquier, chef d’entreprise, éducateur, médecin... Je recense actuellement ces compétences du Sud (déjà quelques très bons CV !) pour les proposer sur des appels d’offres internationaux à venir.

Compétences basées à la Réunion, à Maurice, Madagascar, et pourquoi pas au Mozambique et en Afrique du Sud. Il y a un format de CV particulier à respecter, qui met l’accent sur les missions à l’international. CV à faire en français, et dans la majeure partie des cas, il y a aussi une version en anglais.

Modalités : me contacter par mail ([email protected]).

Evaluation Sud : fiche technique de présentation

Clients : des ONG, des Bureaux d’études spécialisés dans le Développement (principalement européens), des organisations internationales

Les missions type d’Evaluation SUD sont :

- Design et identification de projets
- Monitoring et évaluation de programmes et de politiques de développement
- Appui organisationnel
- Formation et renforcement des ressources humaines
- Etudes et enquêtes
- Audits techniques et audits de procédures

Ses champs d’expertise sont :

- Micro-finance et appui aux activités génératrices de revenus
- Economie et commerce : appui aux TPE/PME, structuration de filières, commerce équitable...
- Développement en milieu rural
- Développement en milieu urbain
- Sécurité alimentaire
- Formation professionnelle
- Gouvernance et renforcement institutionnel

Pays d’intervention :

- de langue portugaise
- de langue espagnole
- de langue anglaise
- de langue française

Lire aussi :
Paul Hibon : La Réunion, une plate-forme de ressources pour le développement humanitaire
Les experts réunionnais de la coopération internationale se mobilisent
Lutte contre Ebola : de retour de trois mois au Liberia

Voir le profil de Paul Hibon

Lire aussi : Les infos sur l’emploi et les Ressources Humaines à la Réunion

Un éleveur traditionnel de chèvres dans un environnement de type sahélien (conditions semi-désertiques) - île de Santo Antao
Publicité