Publicité

Florence Chane-Tune, avocate - Spécial Retour

Publié le 5 juin 2016 974 Chine

Réunion / Paris / Shanghai / Réunion : c’est l’aller-retour gagnant de Florence Chane-Tune, 28 ans, avocate à Saint-Denis.

Témoignages de Réunionnais qui ont choisi de partir se former pour mieux revenir travailler au pays. Article publié dans Objectif Emploi, supplément du Quotidien de la Réunion – 2 juin 2016 (cliquer pour lire) : Chaque jeudi : Bon plan de la semaine, L’entreprise qui recrute, Les conseils et témoignages… Autant de rubriques très pratiques qui vont mieux vous guider vers l’emploi !


Florence Chane-Tune a quitté la Réunion pour faire ses études d’avocate en métropole. Un cursus qui la mènera jusqu’en Chine avant son retour à la Réunion où elle exerce depuis quelques années.

Aller...

Au départ, je suis partie de la Réunion pour mes études supérieures : mon objectif était de poursuivre mes études en langues (anglais, espagnol), tout en suivant un cursus de droit. La seule université qui proposait un tel parcours, sur examen d’entrée, était celle de Sceaux (Paris XI).

Dans le cadre de ma formation à l’Ecole de Formation des Barreaux, j’avais l’envie de m’ouvrir sur le monde. Je suis d’origine chinoise et lors de ma formation à Paris, un Cabinet d’avocats français m’avait proposé de m’envoyer travailler dans leur Cabinet implanté en Chine. Je suis alors partie à Shanghai plusieurs mois, avec l’accord de l’EFB de Paris, pour une inoubliable expérience !

Concernant Shanghai, tout a été une découverte merveilleuse : de grands buildings, une vie à cent à l’heure, plein de choses à visiter et à voir... Je me suis faite une bonne amie au cabinet, avec laquelle je reste toujours en contact. J’ai étudié le mandarin quelques années, ce qui m’a beaucoup servi pour me débrouiller.


… Retour gagnant

Ma culture et mon éducation chinoise m’ont permis également de m’épanouir en Chine : les valeurs, la cuisine, les activités...tout était fait pour moi ! Au-delà de l’aspect professionnel, qui a été très enrichissant, cette expérience m’a avant tout apporté une certaine indépendance, une connaissance de soi-même face aux difficultés, un enrichissement personnel de connaître les autres. Pour tout ça il me paraît indispensable de partir. Plus tard, et si l’opportunité se présente à nouveau, je souhaiterais vivre et travailler en Chine.


Plus d’articles et de parcours Réunionnais qui travaillent dans le secteur du DROIT

Publicité