Publicité

M’tayda Rakotonirina, conseillère en insertion professionnelle – Spécial Retour

Publié le 3 mars 2017
974

Aller - Retour gagnant. Témoignages de Réunionnais qui ont choisi de partir se former pour mieux revenir travailler au pays.

Article publié dans Objectif Emploi, supplément du Quotidien de la Réunion – 2 mars 2017 (cliquer pour lire) : Chaque jeudi : Bon plan de la semaine, L’entreprise qui recrute, Les conseils et témoignages… Autant de rubriques très pratiques qui vont mieux vous guider vers l’emploi !

M’tayda Rakotonirina, 29 ans, de Saint-Denis

Aller...

Il y a 7 ans : c’était en 2010. Après un BAC S, j’ai fait une licence AES à l’université de La Réunion. Puis direction la métropole pour des études d’ingénieur en santé environnementale, à Saint Quentin en Yvelines. La réalité de l’environnement, du climat, des relations humaines, du transport et de la cherté de la vie en tant qu’étudiant m’a vite explosé à la fi gure ! Je m’attendais à ce que les choses ne soient pas faciles mais pas à ce point ! En tant que Réunionnaise j’avoue que j’ai eu de la chance d’avoir l’aide financière de la Région pour le billet et du Crous pour la bourse et le logement. Sincèrement, j’ai vu des personnes moins bien loties et sans aucune ressource, qui n’ont pas eu cette chance d’être soutenues financièrement.

On se retrouve vite face à une compatibilité par mois qui est difficile. Une fois le loyer payé… Hé bien il ne reste plus rien ! J’ai dû travailler pour me payer le transport en Île-de-France… C’est connu c’est hors de prix. L’abonnement annuel était d’environ 2 000 € alors imaginez-vous la mensualisation… quand on n’a que 530 € de bourse par mois ! Il a bien fallu trouver d’autres sources de revenus. Il faut penser à manger et laisser de côté les extra… Je n’en avais pas les moyens et les études passaient en priorité !

Retour gagnant

Suite à ces études, je n’ai pas trouvé d’emploi dans ma branche. Comme je ne supporte pas l’inactivité, j’ai monté une association, « Deal en Iles », dans laquelle je me suis épanouie à faire la promotion des cultures d’outre-mer (soirée, exposition, atelier culinaire…) et surtout aider à la ré-insertion professionnelle : création de CV, lettre de motivation, coaching… Entre-temps j’ai toujours fait des petits boulots, essentiellement de la vente de prêt-à-porter.

Ma vie personnelle m’a ramené à La Réunion il y a un an et demi et après avoir postulé un peu partout, j’ai été recrutée pour un poste de conseillère spécialisée à Pôle Emploi. Je me suis vite adaptée à mon emploi actuel étant donné que je le faisais déjà avec amour dans un cadre autre que professionnel. Aujourd’hui, je pense avoir trouvé ma voie !

La mobilité m’a réellement apporté beaucoup de choses ! Ailleurs, le fait de savoir qu’on est venu pour un objectif vous sert de leitmotiv ! On fait tout pour y parvenir, surtout quand on vient d’un milieu modeste, où les principes et les valeurs vous ont bercé tout au long de votre vie. Aujourd’hui je suis plus combative, altruiste (j’ai fait de belles rencontres quand même), j’ai une ouverture d’esprit et une empathie bien plus grande qu’avant car j’ai vu jusqu’où peut vous mener la réussite quand on s’en donne les moyens et surtout que l’échec n’est pas une fatalité. J’ai réalisé que le milieu familial est un vrai trésor, c’est un soutien qui m’a toujours accompagnée. Pour ma part, j’ai vécu toutes les difficultés avec philosophie, ce sont de beaux souvenirs pour moi… J’en suis ressortie fière et j’ai validé mes diplômes… Je ne me plains presque plus jamais des galères maintenant !


Plus d’interviews "SPECIAL RETOUR" / OFFRES D’EMPLOI

En tant que présidente de l’association Deal en îles pendant ma vie en métropole
Publicité