Publicité

Réunionnais d’origine indienne : carte OCI mode d’emploi

Publié le 11 juin 2024

À La Réunion, entre 300 000 et 400 000 personnes pourraient bénéficier de ce visa permanent facilitant les voyages, les échanges économiques et les études en Inde. Pour obtenir la carte OCI et ses avantages, les intéressés doivent prouver leur origine indienne, ce qui peut se faire via divers documents administratifs disponibles à La Réunion, tels que des actes de décès ou de mariage. L’association Gopio Réunion accompagne les demandeurs dans leurs recherches généalogiques jusqu’à la 6e génération.


La proximité culturelle et géographique avec l’Inde - en passe de devenir la 3ᵉ puissance économique mondiale, nouvel atout pour la Réunion ? Pour développer les échanges, des accords ont été conclus permettant aux Réunionnais d’origine indienne de bénéficier de la carte OCI - Overseas Citizen of India. Qualifiée de "visa permanent", cette carte qui coûte 350 euros simplifie non seulement les voyages mais permet également d’acheter des biens immobiliers ou de s’inscrire à l’université en Inde.

Qu’est-ce que la carte OCI ? 

La carte O.C.I. (Overseas Citizen of India) ou carte de Citoyen Indien de l’Étranger, est un visa permanent permettant de voyager en Inde pour une durée illimitée. Elle offre d’autres avantages, comme la possibilité de travailler en Inde, d’ouvrir un compte bancaire, d’investir dans les affaires, d’acquérir un bien immobilier et pour les étudiants de faire des études dans toutes les universités et écoles du pays. Elle donne aussi accès aux même tarifs d’entrée dans les lieux touristiques que les indiens autochtones. L’O.CI. est accordée à vie. Son actualisation se fait en ligne à chaque changement de passeport.

Elle permet aussi au titulaire de bénéficier des tarifs domestiques pour les vols intérieurs et pour l’accès aux musées, parcs nationaux, et sites historiques, par exemple. Il pourra aussi pratiquer dans la Grande péninsule en tant qu’architecte, avocat, dentistes, expert-comptable, infirmier, médecin et pharmacien. Il ne pourra cependant pas prétendre à un emploi au sein de la fonction publique, se porter candidat à l’élection présidentielle ou à un poste de juge d’une haute cour. La carte est émise à celui qui a atteint 20 ans. Il devra la renouveler trois décennies plus tard. Comme il s’agit seulement d’un visa, la carte O.C.I. ne donne pas accès au droit de vote, ni la possibilité de tavailler dans les administrations gouvernementales. Elle ne permet pas d’acheter et d’investir sur un terrain agricole. Elle n’offre pas la double nationalité non plus. 

Rajaram Munuswamy, président de Gopio France, en visite à la Réunion en juin 2024

Qui peut obtenir une carte OCI ? 

Tout français en possession d’une preuve de son origine indienne, et non descendant d’un citoyen du Pakistan ou du Bangladesh, peut faire la demande d’un carte O.C.I.
Sont éligible à la carte O.C.I. :
• Citoyen indien au moment de ou après l’entrée en vigueur de la constitution.
• Toute personne en demande d’éligibilité pour la nationalité indienne au moment de l’entrée en vigueur de la constitution.
• Toute personne habitant un territoire devenu indien après le 15 août 1947.
• Enfant mineur d’une personne mentionnée ci-dessus.
• Enfant mineur dont les deux parents sont citoyens indiens ou un des deux parents est citoyen indien.
• Conjoint d’origine étrangère d’un citoyen indien.
• Conjoint d’origine étrangère d’un titulaire de la carte OCI dont le mariage a été enregistré et a subsisté pendant une periode continue d’au moins deux ans précédant la demande.

Comment obtenir la carte O.C.I. ?

• Trouver la preuve de l’origine Indienne : notre équipe peut vous aider à finaliser votre arbre généalogique.
• Retirer les documents : actes de naissances et de décès auprès des mairies ou des archives départementales pour les plus de 100 ans, signés obligatoirement par l’officier d’état civil. Ces documents doivent datés de moins de 3 mois. 
• Faire apostiller par la Cour d’appel du lieu de naissance
• Faire traduire en anglais par un traducteur assermenté par la Cour d’appel
• Saisir le dossier complet sur le site du gouvernement indien


L’association GOPIO Réunion accompagne bénévolement ses adhérents dans toutes les étapes de la constitution du dossier.

Pour toute demande et informations complémentaires : https://gopioreunion.com / www.facebook.com/gopioiledelareunionoceanindien / 0692666787 / [email protected]


Venus de l’inde entre 1678 et 1881, des femmes, des travailleurs, des esclaves, puis des engagés originaires de différentes régions (Bengale, Tamil Nadu, Andhra-Pradesh…) constituent la base de la composante indienne de la population de la Réunion. Aujourd’hui ces personnes d’origine Indienne représentent au moins un tiers de la population Réunionnaise et par-delà le métissage avec les autres composantes de la population, elles recherchent aussi la connexion avec l’Inde et avec les autres PIO dans le monde qui partagent une histoire similaire à la leur. L’organisation GOPIO (Global Organization of People of Indian Origin) a justement entre autres pour mission de créer des liens et des amitiés entre ces PIO.

« La règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents. »
– Gandhi

Publicité