Publicité

Salazie... Il y a 100 ans

Publié le 6 avril 2020
974

Sa devise : « Au cœur de l’île rayonne ». Connu pour ses montagnes, ses cascades mais aussi par la richesse de son patrimoine architectural, artisanal et agricole, amusez-vous à reconnaître ces 20 endroits du Cirque… qui n’ont pas tant changé que cela aujourd’hui !

VOIR D’AUTRES PHOTOS DE LA RÉUNION LONTAN


Sélection réalisée entre autre à partir des photos postées par les membres du Groupe Facebook Réunionnais du monde.


Du début du 19ème siècle jusqu’au début du 20ème, le Cirque remplit une fonction d’inspiration pour les poètes mais aussi de repos et de "changement d’air" pour les citadins grâce à ses thermes et à la fraîcheur de son climat.


C’est le « chouchou » importé du Mexique par Sully Brunet en 1840, qui a fait et fait encore la renommée du cirque de Salazie. Ce légume était alors cultivé pour son fruit, ses feuilles, sa racine ainsi que les tiges dont la paille fut une matière première recherchée.


La découverte des sources thermales en 1831 à Bras-Sec et en 1832 au lieu-dit Bé-Mahot permet la croissance du village d’Hell-Bourg vers un apogée autour de 1875. Cette croissance est fortement liée au thermalisme et au rôle joué par les thermes d’Hell-Bourg. L’Hôtel des Thermes (ancien hôpital militaire) était le rendez-vous « à la mode » des curistes anémiés puis, à la suite de difficultés financières, les sources sont fermées puis détruites par les cyclones successifs. Le cyclone de 1948 engloutit la source et Cilaos, également doté de thermes, est préféré à Salazie.




















Grand Ilet

VOIR D’AUTRES PHOTOS DE LA RÉUNION LONTAN

Publicité