Publicité

Christine Salem, la voix féminine du maloya

Publié le 25 mai 2011
974

C’est une des rares voix féminines du maloya, une personnalité
charismatique et forte. Accompagnée d’un kayanm, son
instrument fétiche, Christine Salem promène sa voix grave et
son chant en créole réunionnais, malgache, comorien ou swahili au gré d’un
maloya qui prend aux tripes, mélangeant subtilement musique
de l’océan indien et rythmes africains.

Christine Salem, la voix féminine du maloya

"Après Danyel Waro, il y a Christine Salem. Son
maloya est pur – des percussions, du chant, des
harmonies vocales – et dur, enragé, amer,
intransigeant."
Les Inrocks

Avec l’école buissonnière en guise de clé des champs, elle se
lance passionnément dans le chant et compose son premier
morceau (un blues en anglais) à 12 ans. Accompagnée d’une
guitare, Christine chante alors le séga, le blues et le maloya
dans la rue. Dans ce pays maloya où les morts parlent aux
vivants, elle remplit ses cahiers d’écriture jusqu’à fonder Salem
Tradition à trente ans. La plupart de ses chansons naissent sur
scène dans ces moments d’intense créativité, la jeune femme
est littéralement traversée par un flot de paroles et d’émotions.

Vecteur ou médium, elle fait don de son corps tandis qu’à
travers son esprit les ancêtres guident sa plume, mugissant leur
révolte dans un culte saisissant aux esclaves marrons.
Aujourd’hui, Christine Salem porte fièrement l’étendard d’une
créolité qui s’enracine autant dans ses origines ethniques que
sociales. Entre ateliers de chant et camps d’ado, elle fait un
patient travail d’accompagnement social pour les populations
défavorisées. Une activité qui lui permet de « garder les pieds
sur terre » à l’heure où sa carrière artistique décolle.

Christine Salem est un diamant brut qu’elle façonne à sa guise ;
une artiste extraordinaire
qui suit une voie singulière, rétive à
toute forme de compromis, rebelle par nature, insoumise par
culture, marquée par un besoin absolu de liberté. Comment
pourraitil
en être autrement pour celle qui est née un certain 20
décembre, jour anniversaire de l’abolition de l’esclavage à la
Réunion ?

Plus d’infos sur les dates de concerts de Christine Salem et le MALOYA

Discographie :

- 2010 : Lanbousir, Cobalt
- 2005 : Fanm, Cobalt/Harmonia
Mundi
- 2003 : Krié, Cobalt
- 2000 : Waliwa, Salem
Tradition & Escales de Saint-
Nazaire / L’Autre distribution

Publicité