Publicité

Des nouveaux clowns pour plus de présence auprès des enfants hospitalisés

Publié le 1er mai 2022

L’association Éclats de l’île, accompagnée par l’association métropolitaine du Rire Médecin, s’apprête à agrandir son équipe de clowns professionnels. Après 16 années de présence à l’hôpital, Éclats de l’île ouvrira à la suite de cette période de recrutement et de formation une 3ème et 4ème journée clowns hebdomadaire à l’hôpital !


Des clowns professionnels :
Après plusieurs reports dus au contexte sanitaire, Éclats de l’île fait appel à Caroline Simonds, fondatrice du Rire Médecin, et Lory Leshin pour former localement des comédiens au métier de clown hospitalier.
Du 14 Mars au 1er Avril 2022, une dizaine de comédiens seront auditionnés autour d’ateliers artistiques de groupe et d’entretiens individuels puis formés directement dans les services de pédiatrie des pôles Nord et Sud du CHU de La Réunion. Cette formation sera la première d’un processus de formation continue pour l’ensemble de l’équipe.

Plus de clowns dans les services de pédiatrie :
Aujourd’hui, Éclats de l’île souhaite ouvrir une troisième et une quatrième journée clown car 2 journées supplémentaires c’est permettre à plus de petits patients de retrouver leur vraie place d’enfant dont l’hospitalisation les prive trop souvent. Ces spectacles individualisés supplémentaires permettraient également aux comédiens de passer dans de nouveaux services tels que la dialyse ou la chirurgie pédiatrique.

« Je suis très heureuse de ce partenariat avec le Rire Médecin. Ce recrutement et cette formation sont possibles grâce à la disponibilité des services hospitaliers du CHU de La Réunion, de nos partenaires financiers et de nos généreux donateurs. » Karine Bonnet Albrycht, nouvelle directrice de l’association Éclats de l’île.

À propos :
C’est parce qu’elle avait vu des clowns à l’hôpital en métropole qu’Anne TIXIER, qui se décrit comme une amoureuse des arts vivants, a décidé de créer l’association Éclats de L’île en 2003 ici, à l’île de La Réunion. Afin de dédramatiser l’hospitalisation et d’améliorer la prise en charge des jeunes patients, l’association souhaite faire intervenir des clowns en pédiatrie. Car pour l’association, offrir des spectacles de clowns à chaque enfant présent et à ses proches, c’est permettre à ce public empêché d’avoir accès à l’art et à l’humour, de lui permettre de s’évader et de lui redonner sa vraie place d’enfant.

« Les clowns travaillent en étroite collaboration avec le personnel soignant et assistent à chaque début de journée à des transmissions médicales. Ces temps d’échanges sont indispensables aux comédiens qui vont pouvoir adapter leur jeu en fonction de l’âge de l’enfant, de sa pathologie, de ses besoins et envies. » Anne Tixier, fondatrice de l’association Éclats de l’île.

Publicité